Hady Ba's weblog

Il ne gèle pas

Posted in France, Vie quotidienne by hadyba on octobre 16, 2011

Mais non, ils ne déshonorent pas du tout la France:

« En fait, c’est le cinquième jour que je fais la queue. La première fois, la personne du standard téléphonique d’Antony m’a dit de me présenter à la sous-préfecture, en me conseillant cependant de “venir un peu en avance, car il y a un peu de monde le matin”. Je suis donc arrivée à 8 heures, soit 45 minutes avant l’ouverture. En découvrant qu’il y avait 300 personnes, j’ai halluciné. Evidemment, on ne m’a pas fait entrer.

Je suis donc revenue le lendemain, à 7 heures. Là encore, trop de monde. Le surlendemain, je suis venue à 6 heures. Idem, impossible d’entrer. Le quatrième jour, je suis donc arrivée à 4h30, pensant que cette fois, ce serait bon ! Mais je suis repartie en pleurant, dégoûtée de m’être derechef fait renvoyer !

Cependant, comme la loi m’oblige à faire cette foutue démarche, je n’ai pas eu le choix : ce soir, je dors devant la porte de la sous-préfecture. Mais je suis bien contente d’être dans les premières ! Et puis ne nous plaignons pas. Il ne pleut pas, il ne gèle pas. Ça pourrait être pire… »

Et quand je lui demande ce qu’elle est venue faire exactement comme démarche, sa réponse a de quoi choquer davantage :

« Oh, je suis juste venue pour faire un changement d’adresse sur ma carte de séjour. Je viens de déménager… »

Juste une remarque, ce témoignage illustre parfaitement le dilemme dans lequel se retrouvent à un moment où un autre tous les étrangers qui vivent en France: soit on essaie de respecter des règlements absurdes et on se retrouve à passer la nuit dehors, y compris en plein hiver; soit on se dit qu’on n’obéira pas à certaines lois idiotes et on est de facto dans l’illégalité. Personnellement, je suis sans-papiers la moitié de l’année parce que je refuse de passer la nuit dehors. C’est un choix qui a des conséquences comme l’impossibilité de sortir de France à certains moments de l’année même si j’ai une conf’ intéressante. En revanche, il ne me viendrait même pas à l’esprit, comme cette étudiante scrupuleuse, de signaler un changement d’adresse à la préfecture avant la date d’expiration de mon titre de séjour!

 Le reste

Tagged with:
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 557 autres abonnés