Hady Ba's weblog

Outrecuidance policière

Posted in France by hadyba on avril 27, 2012

D’abord les faits tels que rapportés dans la presse:

Quatre policiers sont partis à la recherche de l’homme en fuite, trois à pied, un en voiture. Ce dernier a dit s’être retrouvé en face du fuyard, qui "l’aurait alors visé en tendant son bras armé vers lui". Le policier a tiré à quatre reprises, tuant l’homme âgé de 28 ans.

BALLE DANS LE DOS

Mais l’autopsie et un témoignage ont mis à mal la version de la légitime défense."Les conclusions de l’autopsie établissent que [la victime] a été mortellement touchée par une balle entrée à l’horizontale dans son dos", écrit le parquet.

Par ailleurs, un témoin qui était en voiture a relaté "avoir assisté à une scène de course-poursuite (…) au cours de laquelle un homme faisait feu en direction d’un fuyard", a rapporté le parquet. Et si l’homme en fuite était armé d’un revolver approvisionné, il n’en a pas fait usage. La grenade qu’il a lancée "s’est révélée a posteriori inoffensive", indique le parquet.

Je suppose que si vous êtes vraiment pondéré, vous vous dites que la moindre des choses pour une justice indépendante dans un état de droit est de mener l’enquête. Le flic impliqué a donc été gardé à vue comme on aurait pu s’y attendre et une information judiciaire ouverte.

Vous vous dites que c’est vraiment là le minimum qu’un juge pouvait faire? Si vous croyez ça, vous n’avez absolument rien compris à l’outrecuidance d’une police française habituée à se faire cajoler par les politiques et prompte à la violation des droits des citoyens! Les flics sont choqués, mais alors là absolument choqués que leur collègue perde son salaire à cause de l’activisme d’un juge qui semble penser qu’ils n’ont pas le droit d’abattre un délinquant. Ils ont manifesté non pas une fois, mais deux fois. D’abord à Bobigny puis sur les Champs Élysées.

Et vous savez le plus consternant dans toute cette histoire? C’est que d’une part la presse souligne bien que l’homme qui a été tué et un délinquant multirécidiviste et que d’autre part aucun des candidats à la Présidence de le République Française n’a eu le courage de dire que les flics avaient clairement pété les plombs. Et je devrais être rassuré qu’une corporation qui méprise de manière aussi flagrante la loi assure ma sécurité!

About these ads
Tagged with:

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. William said, on avril 27, 2012 at 11:16  

    " Si vous n’avez rien à vous reprocher, vous n’avez rien à craindre. "
    Ajoutons à présent une difficulté pour pimenter les choses, et posons l’inconnue suivante : que nous reprochent-"ils" ?
    C’est le jeu !

    Je crois assister à une certaine tendance, une sorte d’accord global implicite pour éviter l’effet de " l’affaire des deux jeunes fuyards tombés dans le transfo " et inverser le rapport de légitimité. On peut dire qu’ils ont été efficaces.

  2. mkd said, on avril 27, 2012 at 4:18  

    Dans la catégorie des manifestations policières délirantes, cette histoire n’est rien par rapport à celle-ci : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/12/10/01016-20101210ARTFIG00567-sept-policiers-condamnes-a-la-prison-ferme-pour-avoir-menti.php (je cite le Figaro -___-’ désolé c’est le premier qui m’est tombé sous la main après une recherche Google…)

    ==> manifestation pour protester contre la condamnation de policiers, qui avaient faits de faux témoignages (concertés), ce qui aurait pu avoir pour effet d’envoyer une personne totalement innocente en prison pendant des années. Qui dit mieux ?

  3. frantz said, on avril 29, 2012 at 1:35  

    Il ne faut pas faire d’un cas particulier une affaire générale. Les fonctionnaires de police sont comme tout le monde, ils font des erreurs et dans leur métier une erreur peut coûter cher. Je ne crois pas qu’il faille en faire porter la responsabilité au corps des fonctionnaires. C’est plutôt la politique gouvernementale qui est en cause, qui instrumentalise les forces de l’ordre. C’est très commode, la police est toujours en première ligne quand il y a des violences. On lui demande donc d’incarner la névrose sécuritaire qui tient lieu de campagne électorale permanente à Nicolas Sarkozy depuis 10 ans.
    Celà dit, une erreur qui entraîne la mort doit évidemment être examinée par la justice en toute indépendance si la chose est possible ! Si j’ai bien compris c’est la qualification d’"homicide volontaire" qui a été la source de la bronca des bleus. Il est vrai que c’est étrange qu’un juge ait choisi de placer le policier dans la situation d’une personne ayant voulu la mort. Il a peut être de bonnes raisons ?

  4. mkd said, on avril 30, 2012 at 7:29  

    Frantz : Ce sont les policiers qui font "d’un cas particulier une affaire générale", lorsqu’ils font ce genre de manifestation… Bien évidemment, il peut y avoir des erreur, et même des fautes lourdes, sans que le corps tout entier des policiers soit tenu responsable. Mais lorsqu’il y a une manifestation pour soutenir le fautif éventuel, alors que l’enquête n’a pas eu lieu, là on a à faire à quelque chose de problématique.

  5. frantz said, on avril 30, 2012 at 9:28  

    Je pense que les policiers font un cas général de leur situation par rapport au pouvoir. Pouvoir qui les pousse à une pratique susceptible de les amener devant la justice. Ils refusent donc ce rôle de "fusible" et ils ont raison.

  6. hadyba said, on mai 1, 2012 at 11:16  

    @William, Frantz & MKD: désolé pour le silence et merci d’avoir animé le blog. Un peu trop pris en ce moment.

    Je serais plutôt d’accord avec Mkd, Frantz. Ce qui est reproché aux flics, ce n’est pas d’être en colère face à une inculpation qu’ils estiment injuste, c’est de manifester bruyamment pour qu’on considère qu’à chaque fois qu’ils tuent un humain, ils l’ont fait en état de légitime défense. Avec un grand pouvoir viennent de grandes responsabilités. Si je confie des armes à quelqu’un, vérifier qu’il n’abuse pas de leur usage est la moindre des choses. Ensuite, la police française n’est certainement pas un modèle de respect des droits du citoyen entre les garde à vues abusives, le profilage ethnique, les faux témoignages et les bavures. Ce qu’ils font est indigne d’une démocratie. Le pire, c’est que la rhétorique sarkozyenne actuelle leur donne le sentiment d’avoir le droit de violer les lois parce qu’ils sont dans le camp du bien. Il n’y a qu’à voir comment les juges (qui s’assurent de la légalité des procédures) sont à chaque fois décriés parce qu’ils libéreraient des délinquants.

    Sur:
    Je pense que les policiers font un cas général de leur situation par rapport au pouvoir. Pouvoir qui les pousse à une pratique susceptible de les amener devant la justice. Ils refusent donc ce rôle de “fusible” et ils ont raison.

    Je pense que certains flics ont accepté avec joie de se faire instrumentaliser par le pouvoir actuel parce que cela leur permettait de jouer les cow boys. Et je pense que ce sont les mêmes flics qui manifestent quand on condamne l’un des leurs pour faits de délinquance. Après je suis conscient qu’un syndicat comme Alliance n’est pas majoritaire chez les flics. Mais tant que c’est le seul syndicat qui parle en leur nom, je continuerai à généraliser sur les flics. Si les autres ne sont pas contents, ils n’ont qu’à s’exprimer :-)

    @mkd: oui je me souviens de cette histoire, je crois même que j’avais blogué dessus: http://hadyba.wordpress.com/2010/12/10/atteinte-au-metier-de-policier/

    @Frantz: je vais t’écrire dans la semaine pour te donner de mes nouvelles.

  7. mkd said, on mai 3, 2012 at 2:32  

    Hadyba : oui c’est possible que ça soit ici que j’en aie entendu parler, je ne sais plus. :D

    Mais cette histoire était à mon avis très "clivante" (pour reprendre le vocabulaire d’un politicien en campagne…), car les policiers avaient si manifestement tort, et pour des faits si grave et une condamnation si mesurée (si on compare les 6 mois ferme qu’ils ont pris en complotant pour faire enfermer un innocent en prison pour des années, à, par exemple, ce que risque quelqu’un qui ferait un enlèvement et une séquestration d’une semaine sans violence particulière…), que l’idée même de manifester pour soutenir les fautifs était absurde et infamante.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 555 autres abonnés

%d bloggers like this: