Hady Ba's weblog

Roth, Lindbergh & les journaux intimes

Posted in Uncategorized by hadyba on septembre 2, 2006

Je viens juste de finir relire The plot against America de Philip Roth. C’est vraiment un très bon livre. Roth y explore un autre monde possible: celui dans lequel Lindbergh aurait gagné les élections contre Roosevelt et transformé les USA en un état fasciste allié des nazis mettant en oeuvre une politique antisémite. Le héros du livre est un jeune juif de sept ans à travers les yeux duquel nous voyons la peur s’insinuer dans le quotidien de sa famille, l’Amérique changer graduellement, passant d’un melting pot démocratique dont les habitants juifs, jouissent sans même s’en rendre compte d’un sentiment de sécurité [malgré la dose d’antisémitisme soft qui était de rigueur partout à cette époque là] à un régime fascisant et ouvertement discriminatoire envers les juifs. Tout cela se fait de manière subtile et sans avoir l’air d’y toucher. Me fascine toujours la manière dont une population dotée a priori d’une solide culture démocratique se laisse embrigader par des discours du genre  »la loi et l’ordre ». ( »Vous savez ma chère, on diabolise toujours ce cher M. Hitler mais au moins chez eux c’est tellement ordonné! Pas comme dans nos démocraties où tout le monde fait ce qu’il veut réclame des droits et refuse de travailler. Au fait voulez-vous un autre verre? ») Roth communique admirablement la vision d’une majorité de la population qui ne se préoccupe que de son propre confort sans souci du coût (moral entre autres) de cette sécurité. Et j’espère que les lecteurs du livre s’interrogeront sur leur propre situation. Mais en fait ce post n’est pas vraiment sur Roth.

Le livre, ai-je dit, est une sorte de raisonnement contrefactuel sur ce qui se serait passé si Lindie avait était élu président. Or il se trouve que quand j’étais au lycée j’avais lu le journal de Lindbergh (un énorme pavé dont je ne suis plus sûr que je l’avais réellement terminé). Je l’avais adoré. Certes, je n’étais déjà pas d’accord avec le fait qu’il ait initié le mouvement America First pour que l’Amérique se tienne à l’écart de la seconde guerre mondiale mais globalement je l’avais trouvé admirable et pensais sincèrement que l’interdiction qui lui avait été faite de combattre après le déclenchement des hostilités relevait de la persécution plus que d’autre chose. Quant à la lettre de Anne Morrow Lindbergh son épouse publiée à la mort de Saint Exupéry, elle est simplement sublime (d’après le souvenir que j’en garde mais là, je vais essayer de la relire pour voir.) Dans la version publiée de son Journal, Lindbergh n’est absolument pas antisémite et, ne connaissant pas vraiment le contexte, j’étais d’autant plus admiratif qu’à un officier qui accusait les soldats japonais de crime de guerre, il avait osé opposer des crimes commis par des soldats américains. Que de grandeur d’âme dans la victoire! Le problème c’est que dans l’appendice à son roman, Roth montre que le couple Lindbergh était violemment antisémite et antidémocratique (Anne Lindbergh par exemple critique  »cette vision strictement puritaine, en Amérique, selon laquelle la dictature serait nécessairement mauvaise (…) » tandis que son aviateur de mari dit de Hitler que  »c’est sans aucun doute un grand homme, et je crois [qu’il] a fait beaucoup pour le peuple allemand. ») Derrière le mouvement America First donc, il y avait bien plus que le traditionnel protectionnisme US. Roth montre par ailleurs que le journal de Lindbergh avait été expurgé avant publication. C’est ce dernier point qui m’énerve le plus en fait. En principe, je ne lis pas vraiment les journaux intimes des gens et je n’en tiens pas (OK, j’écris un blog mais ce n’est en aucun cas un journal intime tout au plus un journal de certaines de mes réflexions qui ne peuvent devenir des papiers de philo ni des romans!) mais si quelqu’un publie un truc énorme et qu’il l’appelle Journal, pas Mémoires ni Roman et si en plus je prends la peine de le lire, j’estime être en droit de jouir de toute sa sincérité et d’une version non expurgée! Je suis peut être naïf mais tout le temps que je lisais le livre de Roth, je me disais que c’était certes un excellent roman mais qu’il avait créé son propre Lindbergh qui n’était pas vraiment celui que j’ai connu, pardon lu. Après avoir lu l’appendice du livre, je veux juste crier à Linbergh : «Lindie, t’es vraiment qu’un sale tricheur!» Et à vous mes chers lecteurs: «méfiez-vous des menteurs qui publient leur soi-disant journal!»

Au fait, je suis sûr que vous êtes impatients de savoir comment se termine la guerre dans le monde alternatif de Roth: les nazis vont-ils gagner et établir un Reich millénaire avec Washington comme capitale ou l’Angleterre va-t-elle résister? Et bien je ne vous le dirais pas: le livre a été traduit en français il y a quelque temps déjà et je pense qu’il vaut mieux que vous le lisiez vous-mêmes.

Publicités

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Anonyme said, on septembre 2, 2006 at 11:58

    Je n’ai pas lu ce livre mais j’aime beaucoup cet auteur. As tu lu la tache de Philippe Roth? J’aavais adoré et il y a une très bonne adaptation cinématographique avec Antony Hopkins et Nicole Kidman.

  2. Anonyme said, on septembre 3, 2006 at 10:37

    Salut Emy, Je dois avouer que je n’ai pas lu La Tache de Roth. Je vais sans doute me faire une cure de Roth un de ces jours. Traduction: « Cure de X » = Lire l’oeuvre complète de X dans le langage de Hady.
    Merci pour le poste de bibliothécaire de l’ENS; ça je le ferais carrément gratis. Je participe parfois à des séminaires de philo des sciences à l’ENS et c’est toujours très passionnant.

  3. Anonyme said, on septembre 11, 2006 at 10:38

    A propos des Etats-Unis et du nazisme, il y a un an environ « El Pais » a publié un excellent travail d’investigation dans son supplément du dimanche montrant que la politique eugéniste du 3ème Reich s’inspirait plus que directement de politiques semblables ayant eu lieu aux Etats-Unis au début des années vingt : stérilisation d’handicapés et de marginaux sociaux, etc. Es-tu au courant de cette histoire ? C’est assez effrayant.

  4. Anonyme said, on septembre 15, 2006 at 7:15

    Désolé de cette réponse tardive Myriam. Je savais que l’eugénisme était très en vogue au début du XXè siècle mais je ne savais pas qu’elle avait été effectivement mise en oeuvre aux Etats Unis. En revanche il semblerait que ç’ait été pratiqué en Suède ou au Danemark (je ne me souviens plus très bien en fait mais c’est sûr que c’était en Scandinavie) jusque dans les années 60. C’est effectivement effrayant et le pire c’est que nous ne sommes même pas sûrs que ça ne reviendra jamais à la mode: ça coute tellement moins cher de stériliser tous ces pauvres que de les laisser faire des enfants qu’ils n’éduqueront pas, en plus on leur rend service, en plus… Bien sûr dans le respect des libertés individuelles mais avec une bonne incitation financière, ça pourrait marcher chez les plus conscients… De telles discours pourraient facilement ressurgir en ces moments d'(ir)rationalité économique dominante je pense.

  5. Anonyme said, on novembre 26, 2006 at 4:25

    L’horreur si ce président avait gagner face à roosevelt on aurait été tous dans la merde.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :