Hady Ba's weblog

Absence, insomnie & Fitzgerald

Posted in Uncategorized by hadyba on mars 24, 2007

Ce post rapide juste pour vous dire que je risque d’être assez peu présent sur le net pendant les trente prochains jours. Si jamais je ne réponds pas à vos commentaires, ne m’en veuillez donc pas mais dites-vous que je n’en pense pas moins beaucoup de bien de vous. C’est marrant, il est 4h30 du mat’ et je me rends compte que je ne suis pas Scott Fitzgerald! Je m’explique: je viens de me réveiller en me disant qu’il serait plus poli d’écrire un post dans lequel je vous préviendrais de mon absence (celui ci donc.) et un autre post pour la route. Je dois avouer que je n’arrive ni à écrire le post pour la route ni à écrire un post sur pourquoi je n’arrive pas à écrire le post pour la route. Vous suivez? OK mais quel rapport avec Fitzgerald? Eh bien c’est simple, vous savez que Fitzgerald a écrit plein de nouvelles qu’il vendait à des magazines. A la fin de sa vie, il n’était plus du tout productif mais sa relation avec l’éditeur du Magazine (Maxwell Perkins de Esquire il me semble si j’ai le temps, je vérifierais avant de poster ça sinon prenez le avec des pincettes) était telle que ce dernier lui envoyait de l’argent toutes les semaines sans recevoir de textes en retour. Bien évidemment, l’éditeur ayant de patrons, une telle situation ne pouvait durer éternellement alors, il vint voir Fitzgerald et lui dit à peu près:  »Il faut que tu m’envoies quelque chose, n’importe quoi pour que je puisse dire qu’à telle date, j’ai reçu tant de mots de Fitzgerald. » FSF ayant protesté qu’il était simplement dans l’incapacité d’écrire quoique ce soit, Perkins lui dit:  »Si tu veux envoies-moi un texte ou tu écriras 10000 fois je n’arrive pas à écrire ». Fitzgerald étant un grand écrivain, cela donna La Fêlure, texte génial dans lequel il devient presque tragédien et raconte sa vie du fin fond de la dépression. [Soit dit en passant, Cioran fera un commentaire que personnellement je trouve totalement idiot de ce texte, commentaire dans lequel il reproche en gros à Fitzgerald de ne pas accueillir avec joie sa dépression et sa souffrance. On peut difficilement faire plus débile comme reproche!] Maintenant que j’y pense des limbes de mon demi-sommeil, je me demande si on ne peut pas classer FSF parmi les tragédiens. Il a écrit beaucoup de nouvelles à priori superficiels à propos de jeunes filles en fleurs et de jeunes garçons qui essaient de les embrasser et de les épouser mais à tous les coups, il y a une touche de désastre dans la nouvelle qui fait qu’elle échappe à la mièvrerie. Bon, il faut vraiment que j’arrête ce post, je ne suis pas sûr qu’il est très cohérent ni que je le mettrais en ligne demain (en fait aujourd’hui vu l’heure!). Essayez d’écrire en dormant et vous verrez! Il faudra quand même qu’un jour j’écrive un vrai post sur Fitzgerald…mais il y a tellement de posts que je dois écrire et tellement d’autres choses à faire dans la vie…

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Anonyme said, on mars 24, 2007 at 7:19

    Tu dois etre le seul yahoonaute qui transforme ses mots d’absence en commentaire sur FSF, a 4h30 du matin qui plus est…

  2. Anonyme said, on mars 24, 2007 at 7:28

    Coucou Chro… Sorry, je suis entrain de me déloggué, bon weekend.

  3. Anonyme said, on mars 24, 2007 at 5:49

    Ha! ha! De fil en aiguille c’est devenu un vrai post. Que je t’envie d’avoir pu ecrire vu qu’exposé au même dilemne Jeudi soir (je quittais Dakar pour allers 3 jours au dans mon village au fond du Saloum) j’aurais bien aimé avoir laissé un mot sur mot blog pour dire ) tous mon voyage, le saloum, et tout cela. Faute d’être une graine de FSF comme toi, je me suis contente de ne rien dire en promettant de raconter le tout au retour. Je viens d’arriver. Trosi jours sans net, sans telephone, sans electricité. Trois jours pleins de choses a raconter. Je vais m’y mettre.

    Doomu Rewmi

  4. Anonyme said, on mars 26, 2007 at 1:11

    Bonne continuation loin du net alors !

  5. Mimy said, on mars 29, 2007 at 5:31

    Je découvre ton blog et je trouve très agréable de te lire. Alors Fitzgerald tragédien, je suis assez d’accord. Il y a une musique tragique qui résonne dans tous ses livres (avec la vie qu’il a eu, on se demande pas pourquoi..il est monté haut pour descendre très très bas..). Et Gatsby le magnifique n’est-il pas à l’image de son auteur ? Désenchanté.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :