Hady Ba's weblog

Blackle is not so beautiful

Posted in Uncategorized by hadyba on août 17, 2007

Je suis sûr que vous avez eu la même vision que moi. J’ai vu James Brown revenir sur terre. Bien entendu, The Godfather of Soul est toujours aussi engagé. Étant toujours à la pointe du mouvement social, Il s’occupe non plus de la cause noire mais de la cause écologique. Dans ma vision, j’ai assisté au concert posthume exceptionnel qu’il a donné et ai entendu des standards aussi impérissables que Blackle is Green, Blackle is beautiful et surtout, il a terminé son concert avec les rappels habituels, rappels pendant lesquels il nous a fait chanter en choeur: Say it loud: I’m Blackle and proud.

Je suis sûr que certains d’entre vous ont déjà compris ce qui a suscité dans mon cerveau cette vision (d’apocalypse?): le fait pour Google de lancer le site Blackle afin de protéger l’environnement! Permettez-moi juste d’expliquer à tous ceux qui étaient à la plage de quoi il retourne puis nous reviendrons à mes visions et élucubrations.

En fait, c’est très simple. Vous savez qu’en ce moment la protection de l’environnement est à la mode. Tout le monde, sauf peut être Bush Jr dont je ne puis qu’admirer la constance, se veut écolo. Jamais en retard d’une mode, les nerds de chez Google ont trouvé la solution miracle: une version noire de Google! Vous voyez la page d’accueil de Google: elle est vraiment ascétique non? Toute blanche avec juste le divin logo et la case où l’on doit taper sa requête. Personnellement, je pense que ce design relève du génie ergonomique mais voila, le blanc a cette propriété de refléter beaucoup trop la lumière contribuant ainsi au réchauffement de la planète. D’où Blackle, version noire de Google qui absorbe la lumière plutôt qu’elle ne la rejette.

Vous vous dites que ça ne fait rien: après tout, un tout petit écran d’ordinateur de rien du tout ne rejette pas énormément de chaleur non? Sans doute pas mais imaginez-vous, si tous les nerds de la terre se donnaient la main et décidaient de n’utiliser que Blackle. Si tous les internautes de l’univers les rejoignaient dans cette grande lutte? Là, ça ferait quelque chose. En une année, nous économiserions de quoi assurer la consommation en énergie… euh… euh…hum d’une ville de taille moyenne! Je sais, ça a l’air ridicule. Mais rassurez-vous, c’est parce que c’est complètement stupide! C’est même carrément plus débile que tout ce que j’aurais pu imaginer et Dieu sait que je suis doué quand je m’y mets! D’abord laissons de coté le fait que d’après certains Blackle ne serait pas bénéfique à l’environnement! J’ai essayé Blackle et si on vous dit de ne pas créer un site internet tout noir, c’est pour de bonnes raisons ergonomiques: au bout de quelques minutes de lectures, j’avais mal aux yeux. Pour éviter un rejet minime d’énergie, j’étais juste en train de me bousiller les yeux plus vite que d’habitude, donc de devoir changer de lunettes plus souvent, ce qui doit être mille fois plus dommageable pour la couche d’ozone! Sans compter que pendant que je mets ce joli petit sparadrap sur ma jolie petite jambe de bois, la batterie de mon ordinateur dégage une quantité bien plus importante de chaleur!

Puisque je suis cool comme mec et que je n’aime pas enlever leurs illusions à des nerds sans leur proposer un joujou de remplacement, je vais très sérieusement vous dire ce que nous tous qui passons plus de 12h par jour devant notre ordinateur (à travailler bien sûr, c’est à peine s’il nous arrive de lire un ou deux blogs et encore, des blogs éducatifs comme le mien) pouvons sérieusement faire pour sauver l’environnement. Vous êtes prêts? Vous retenez votre souffle? Bon, on va à la ligne et je vous le dis.

Eh bien c’est simple: « Buvez de l’eau…! » OK, d’accord, calmez-vous, je vais vous expliquer mais je vous préviens, je n’ai pas terminé ma phrase (d’où les points de suspension.) Mettons nous d’abord d’accord sur une plateforme minimale. Je suppose que chacun d’entre vous convient avec moi qu’il est déconseillé de boire de l’alcool quand on travaille (sauf quand on est flic ou chauffeur de bus bien sûr: là il semblerait que ce soit obligatoire en France). Pourquoi pas du coca ou autres sodas alors? Ben c’est très simple: 12h devant l’ordi+ soda implique excès de sucres dans le corps, donc surpoids, donc plus grande probabilité d’effectuer tous ses déplacements en voiture, donc pollution. Sans parler bien évidemment des maladies et du fait que les cannettes de soda sont bien plus polluantes que l’écran blanc de Google. Géniale non ma solution? En plus c’est bon pour à la fois pour votre santé et pour votre portefeuille!

Mais attendez que je termine ma phrase avant de me féliciter parce que je trouve modestement que ma solution frise la perfection; c’est mon avis et je le partage entièrement et en toute objectivité. Suite de ma phrase donc: « …de robinet! » ce qui donne un joyeux: « Buvez de l’eau de robinet! » Ceux d’entre vous qui me connaissent intimement savent qu’il se trouve que je déteste cordialement toutes les formes d’eaux minérales mais je vous jure que je ne suis pas en train de laisser mes sentiments personnels prendre le pas sur mon objectivité écologique! Il y a au moins trois raisons pour lesquelles aucun citoyen respectable, aucun être civilisé, aucun écologiste ne devrait jamais au grand jamais accepter de boire de l’eau en bouteille. D’abord c’est de la m….., ensuite, c’est conditionné dans des bouteilles de plastique qui polluent l’environnement et enfin, l’eau potable devrait être un bien universellement disponible à travers le réseau de distribution public et acheter de l’eau en bouteille affaiblit dangereusement ce principe.

Revenons un instant s’il vous plait bien sur ce dernier point. L’eau est indispensable à la vie et tout comme il est inimaginable d’acheter l’air que nous respirons, nous ne devrions pas avoir à acheter l’eau mais il se trouve que l’eau est acheminé dans nos maisons via un réseau de purification pour lequel nous payons. Chaque foyer devrait donc pouvoir disposer pour une somme modique d’une eau potable. C’est le cas en France et dans la plupart des développés. Si nous acceptons de n’utiliser cette eau qui est censée être potable que pour la cuisine et la lessive et achetons au supermarché l’eau que nous buvons, nous acceptons implicitement que l’eau qui nous parvient à travers le robinet puisse ne pas être potable; ce qui est non seulement source de pollution directe via le plastique de nos bouteilles d’eau mais en plus dangereux à long terme parce que nous allons de toute manière ingurgiter cette eau ne serait-ce qu’à travers nos douches et avons intérêt à ce qu’elle soit potable. Consommer systématiquement de l’eau en bouteille n’est pas seulement une attitude d’enfant gâté; c’est également un comportement irresponsable et dangereux autant pour la santé individuelle que pour l’environnement. Si nous avons des doutes quant à la qualité de l’eau que distribue le réseau, il est de notre devoir de nous assurer que ces doutes soient levés plutôt que de nous précipiter sur l’eau en bouteilles dont la consommation devrait demeurer exceptionnelle.

Publicités

13 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Anonyme said, on août 17, 2007 at 11:45

    Je suis un insuportable gaspilleur, et je sais, ça l fout vachement mal pour un type qui se prétend écolo tendance un peu décroisssant. Pourtant, j’ai fait installer un adoucisseur d’eau en amont de mes robinets (contre le calcaire), mais voila, il reste encore les métaux lourds, le chlore, les pesticides, probablement les nitrates (même si on n’est pas en bretagne), et surement tous les restes de substances médicamenteuses qu’on n’a pas encore prévu de traiter. J’ai bien prévu d’installer un vrai filtre contre la plupart de ces cochonneries, mais, c’est ballot, il me reste à trouver un raccord particulier introuvable jusqu’à présent. Désolé.

  2. Anonyme said, on août 17, 2007 at 1:24

    J’adhere totalement (etant la plus grande « buveuse » d’au de toute la planete comme dit ma soeur! L’eau ne DOIT PAS etre vendu aussi « saine », « pure », ou je sait quel autre qualificatif de pub soit elle ! A ce rythme on va finir un jour par vendre de l’air en bouteille qui sait… Ouais de l’air genre celui que respire Michael Jackson, à des centaine de dollars el litre…pffff….

    Le problème c’est que le consommateur accepte comme tu dis!

    « Si nous avons des doutes quant à la qualité de l’eau que distribue le réseau, il est de notre devoir de nous assurer que ces doutes soient levés plutôt que de nous précipiter sur l’eau en bouteilles dont la consommation devrait demeurer exceptionnelle. »

    100% d’accord !!!! Alors On va à la croisade ?

    Sinon pour google Blackle je peux me permetter de donner mon avis ? « aaaarrrggghhhh » 🙂
    natty

  3. Anonyme said, on août 19, 2007 at 4:00

    Grand problème que celui de l’accès à l’eau …et qui mérite mieux que quelques considérations non documentées et pour le moins imprécises, si celles-ci sont succeptibles d’êtres lues par de nombreuses personnes (merci INet). Ceci soit dit sans agressivité aucune à votre égard.

    Quelques points à préciser, parmis d’autres:

    – comparatif coûts énergétiques de production pour 1 litre d’eau de robinet et 1 litre d’eau en bouteille. Ceci uniquement en ce qui concerne le traitement destiné à s’assurer de la potabilité.
    – comparatif coûts énergétiques de transports, pour ce même litre d’eau, entre le point de production et celui d’utilisation.
    – coût énergétique de traitement des déchêts: bouteille/épuration avant rejet
    – coût énergétique du recyclage des déchêts de la phase antérieure: une boue de fin d’épuration (eau du robinet) est aussi poluante, voir plus qu’une bouteille PET incinérée ou recyclée en textile PolarTEC
    – conséquences comparatives à long terme, sur un organisme type, de l’utilisation exclusive d’eau du robinet et d’eau en bouteille. Mise en évidence d’accumulations en métaux lourds, modifications métaboliques, insuffisances en apports minéraux, …
    – …

    Woolfie parle de filtres pour retenir les métaux lourds, nitrates, et autres poluants arrivant à l’utilisateur final. Bon réflexe, conséquences immédiates malheureuses: que faire des cartouches filtres usagées, saturées de ces poluants ?

    Vous parlez de boire l’eau du robinet. Excellent. Mais que faire des boues d’épuration, résidus (obligatoires) avant tout rejet d’eau dans l’environnement et destiné à plus ou moins court terme à finir au robinet.

    La gestion de l’eau relève d’une gestion à la fois locale et globale. Elle concerne aussi bien les ressources disponibles, que leur utilisation et leur traitement. L’humain n’est pas encore très doué pour ce genre d’exercice mondial et en même temps domestique …

    Buvons de l’eau, certes, mais tâchons surtout d’apprendre à ne pas la gaspiller, en attendant d’apprendre à la considérer comme une richesse vitale.

    Respectueusement.
    Okamiren

  4. Anonyme said, on août 21, 2007 at 10:55

    Très cher Okarimen,

    Je suppose que vous conviendrais avec moi que l’eau de robinet est… potable.Si vous admettez ce point, je ne vois pas de raisons au monde qui justifierais que l’on ne la boive pas et que l’on préfère acheter de l’eau conditionnée dans des bouteilles en plastique ce qui augmente bien évidemment la pollution. Il me semble que c’est là du simple bon sens.
    Vous parlez des conséquences sur la santé: l’année dernière, la presse française s’était faite l’écho d’un rapport montrant que la consommation exclusive d’une seule variété d’eau minérale était dangereuse pour la santé. Ce rapport (http://www.earth-policy.org/Updates/2006/Update51.htm)de la Earth Policy Institute montre que ce n’est pas seulement à leur santé que les consommateurs d’eau en bouteille nuisent mais également à l’environnement.

    Je conviens avec Woolfie et vous qu’il y a des risques de présence de métaux lourds et autres mais vous remarquerez qu’il s’agit là d’un risque lié à la qualité des canalisations de votre propre maison et non intrinsèque au réseau de distribution. Il me semble donc que l’on serait mieux inspiré d’auditer une fois pour toutes ses propres canalisations puis de faire le nécessaire le cas échéant.

    Personnellement l’installation de filtres me parait plus dangereuse qu’autre chose parce que sans un entretien rigoureux, cela revient à créer un nid de bactéries et à filtrer des composants ajoutés exprès à l’eau par la station de traitement pour en améliorer la qualité.

    Soit dit en passant, ce n’est pas parce que je ne mets pas tout plein de graphes et de statistiques qu’il ne m’arrive pas de lire des études avant de me faire un avis sur un sujet alors votre phrase sur les « quelques considérations non documentées et pour le moins imprécises » me semble inutilement blessante.

    Bien cordialement

  5. Anonyme said, on août 21, 2007 at 12:07

    A mon avis l’argument majeur est le coût énergétique du transport des bouteilles, dont j’ai dû mal à imaginer qu’il puisse être inférieur à l’épuration sur place – mais je n’ai certes pas lu d’étude!

    Sinon deux précisions sur Blackle: ce n’est pas une création de Google, mais de « Heap Media » (qui se base sur un calcul fait par… un auteur de blog!). Et la raison pour laquelle ils pensent sauver de l’énergie n’est pas que le blanc reflète de lumière plus que le noir (ce qui m’étonnait, parce que le noir absorbe l’énergie qu’il ne renvoie pas, le bilan est donc le même), mais que les écrans dépensent plus d’énergie pour afficher du blanc que du noir. Mais justement sur le post qui a inspiré Blackle, des commentateurs suggèrent que c’est précisément l’inverse qui se produit avec des écrans plats!

    A part ça, « I’m blackle and I’m proud », c’est inprononçable!

    Julien Dutant

  6. Anonyme said, on août 21, 2007 at 2:38

    « Je suis la mère de Yohan Lavigne et je lance un appel à ceux qui voudraient signer la pétition pour éclaircir la mort d’un jeune homme de vingt ans. Car l’on prétend un suicide par pendaison, alors que son corps ne porte que des traces de coups. Puis sur la soit disant lettre d’Adieu, il y a une autre écriture que celle de Yohan, certifié par analyse graphologique. Et l’on a voulu faire incinérer mon fils en usurpant mon identité. Je ne veux que la vérité et si vous voulez m’aider à l’obtenir grâce à une vraie enquête, ne serait ce que pour ne pas prendre le risque de laisser des assassins en liberté, alors signez la pétition qui se trouve en bas de page ou le lien ci-dessous vous amène. Si vous avez déjà signé merci. Sinon une fois fait, le lien pour la confirmation de votre signature arrive de suite dans votre boite de réception, si ce n’est pas le cas dites moi le. merci. http://www.altermonde-levillage.com/spip.php?article10516 Si vous voulez en savoir plus : http://yohanlavigne.unblog.fr Mon mail : helenebourt@hotmail.fr

  7. Anonyme said, on août 22, 2007 at 8:07

    Hello Julien:
    Je ne sais pas si tu as remarqué les phrases du genre « I’m… and proud » rendent toujours stupides! D’après les études que j’ai lues, deux facteurs sont catastrophiques pour l’environnement dans la consommation d’eaux minérales: le coût énergétique du transport comme tu l’as justement deviné mais également celui du contenant en plastique.
    Merci pour les précisions sur pourquoi blackle est meilleur que le reste du monde. J’avais mal compris.

    Chère Madame Lavigne,
    Je compatis bien évidemment à votre douleur. J’essayerais de me documenter sur ce cas comme vous m’y inviter.

    Hello Mimy,
    T’es toujours en Allemagne? Je croyais que ton année Erasmus était finie et que tu rentrais chez papa/maman.

  8. Anonyme said, on août 24, 2007 at 2:09

    Cher Hady Ba

    Il semble qu’avant tout je doive vous présenter des excuses … tardives qui plus est.

    En dépit de ma précision en début de commentaire du 19 août, vous semblez blessé par (une partie de) mes propos.

    Mettez ceux-là sur le compte d’un énervement de longue date de ma part, quand on touche à ce genre de sujets, voir à
    mes lacunes en langue française qui ne m’est pas maternelle.

    Encore une fois, n’y voyez absolument rien de volontairement blessant; pour tout vous dire, je vous lis régulièrement
    et celà surtout parce que j’apprécie le ton général de vos posts.

    Dans le cas présent, il se trouve que je ne remettais en question que la documentation/références affichées; je ne faisais pas mention ni directement ni indirectement, de votre capacité à vous documenter avant de publier votre avis.

    Pour le reste, cependant, permettez que je « campe sur mes positions », à savoir :

    – mon commentaire antérieur ne prennait partie ni pour l’eau du robinet, ni pour celle en bouteille. Il se voulait une mise
    en question d’éléments en faveur et contre l’une et l’autre. Une sorte de recherche de la démarche appropriée pour aborder le sujet.

    – j’ignore ce qu’est le « bon sens », ou encore le « sens comun », quand il s’agit de données quantifiables scientifiquement.
    Je ne connais alors que les chiffres, graphes et autres, quand et c’est sous-entendu, ils sont obtenus par la rigueur, sans complaisance ni autre volonté que la recherche de réponses sincères.

    – sans prétendre que ce soit votre point de vue/votre cas, il arrive trop souvent dans ce genre de discussions, que l’on
    « oublie » de considérer le traitement final de l’eau du robinet, dans les coûts comparés. Les boues d’épuration ont un coût financier et écologique très important, même si nombre de collectivités se voilent la face en « stockant » ou en incinérant celles-ci. A ce jour, et surtout dans les grandes
    aglomérations, elles sont une bombe à retardement de plus. Et qu’on le veuille ou non, sur ce point l’eau du robinet est tout
    aussi problématique que l’eau en bouteille.

    – l’argument de la dangerosité de la consomation exclusive d’une seule variété d’eau minérale est parfaitement fondé,
    effectivement. Mais présenté ainsi, trop facilement « retournable » par quelqu’un utilisant justement ce que j’imagine vous appelez le « bon sens ». A savoir, quelles conséquences pour la santé, en cas d’utilisation exclusive de la seule eau du robinet ? On parle ici de dangerosité en considérant des apports excessifs ou insufisants en certains éléments, et c’est donc un questionnement valable tant pour l’eau en bouteille comme pour l’eau du robinet

    – je conviens avec vous que l’eau du robinet est potable … avec les précisions qui s’imposent en fonction de l’endroit.
    Ce qui me mène à mon commentaire initial, où je regrettais une documentation affichée insuffisante pour une telle affirmation.
    Pour exemple sur la potabilité : l’eau du réseau public de certaines îles (françaises entre autres) provenant exclusivement de centrales de désalinisation: potabilité irréprochable, minéralisation nulle, avec carences apparaissant rapidement si aucun apport extérieur (eau en bouteille, suppléments en comprimés, type de nourriture) n’est fait.

    – je vous suis totalement sur les problèmes liés à l’utilisation de filtres domestiques, non entretenus. Problèmes de retraitement des usagés, problèmes de contaimnation bactérienne, … Par contre, je suis curieux de connaître les additifs provenant des stations de traitement et destinés à améliorer la qualité de l’eau, qu’il serait néfaste de retirer avant consomation ?

    Le sujet est certainement trop vaste pour approfondir ici. De nombreuses sources fiables sont à disposition, sur INet et
    ailleurs, pour peu qu’on prenne tous le temps.

    En vous souhaitant une bonne continuation, cordialement.
    Okamiren

  9. Anonyme said, on septembre 27, 2007 at 12:25

    Bon alors moi je vais vous dire les en bouteilles moins j’en boit mieux je me porte. Déjà elles ont toutes un salle gout d’eau trop propre et j’arrive à boir un litre en moins d’une heure parce qu l’eau en bouteille donne encore plus soifs. Ensuite j’ai toutjours été habituer à boir de l’eau du robiner parce que l’eau en bouteille est cher si c’est pour payer pratiquement 2 euros le litre c’est même pas la peine d’y penser. Ensuite vous êtes tous plus ou moins des petites chochotes,car à paris vous ne savaez pas boir l’eau du robinet sou prétexte qu’elle a un salle gout. Certe elle a un salle gout aromatiser au citron je suis sure le gout du calcaire et de la javel ne fait plus partie de votre eau. ensuite quand je lis que l’eau peut contenir du plomb et autre pesticide en tout genre et des boue résiduel ? Je rigole ! pour le plomb aller dans vos canalisation celle de votre maison, ensuite si vous avec un doute sur la qualite de l’eau aller vous renseigner au près de votre mairie si ya un soucis elle ce doit de diffuser un earrêter municipal.

  10. Anonyme said, on septembre 27, 2007 at 12:50

    ence qui concerne le filtreur d’eau ? bin sa peut être un bonne idée seulement une fois que le filtreur à fait sons travail vous en fait koi du filtre usager vous le jetter dans la poubelle ou alors il existe des société pour les recicler ? Moi je préfère boir une eau javaliser plutot que d’utiliser des filtreur d’eau. Et dites moi comment il fesait au moyen age et comme il font en afrique si l’eau n’est pas potable ? Il la fon bouillir sil en on l’occasion !
    Concernant l’éran noir de google je ne crois pas que ce soit utile à économiser de l’énergie ! ensuite si on doit alle plus loin sur l’écologie, et j’ai appris que les ampoules basses consomation contenait du mercure. Et sachez que le mercure est dangereux pour la santé. Certe on veux faire des économie d’énergie mais en contreparti on fabrique des ampoule ui pollu encore plus parce qu’elle contiennent du mercure c’est vraiment paradoxal.
    Pour en revenir à l’eau potable il est vrais que suivant les endroits l’eau du robinet et plus ou moins bonne pour la santé. La mienne est une eau de source et sa m’enquiquine d’utiliser des bouteile d’eau alors que je vie dans parc régional et en pleine nature. A certain endroit l’eau manque de minéreua et de tout ce que peut contenir une eau en bouteille et la je comprends que lon peut pas boire l’eau du robinet mais mon message s’adresse à tout ceux et celle qui vivebt dans les grandes villes et qui trouve leur trop ceci trop celà ! Alors arrêton de gaspier l’eau pour que d’alle.

  11. Anonyme said, on octobre 13, 2007 at 11:59

    Bah moi j’ai une solution toute conne qui date de mes années en Inde, où là pour le coup l’eau du robinet n’était pas trop potable. J’ai pris l’habitude de boire de l’eau filtrée et j’ai continué en achetant ces carafes à filtre hors de prix mais qui au moins se vantent de débarasser l’eau de pas mal de saletés qui traînent dedans. Je ne sais pas si c’est vrai mais bon…

  12. Anonyme said, on novembre 23, 2007 at 7:48

    Moi aussi j’ai la carafe avec filtre mais je l’ai tester à dire vrais je préfère boire mon eau qui sors directement du robiner plustot que leau filtrer. Car l’eau chez moi quand elle est filtrer elle à gout à VASE. Alors à choisir je prèfère le goute du calcaire. lol

  13. Anonyme said, on avril 22, 2008 at 7:27

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :