Hady Ba's weblog

C’est humain, un immigré?

Posted in miscellaneous by hadyba on septembre 14, 2007

Thierry Mariani, député UMP propose que les candidats au regroupement familial subissent un test ADN pour vérifier que leur supposée progéniture est bien de leur sang. Je suppose que c’était fatal. Avec cette droite décomplexée, avec la sortie de Sevran sur la bite des noirs, avec l’ignoble discours de Sarko à Dakar, avec la chasse aux immigrés érigée en programme politique, il fallait que la question soit posée un jour. Eh bien, je vais rendre un service à tout le monde en France et la poser: sont-ce vraiment des hommes ces immigrés?

Je ne vais bien évidemment pas m’amuser à vous donner ma réponse à cette question (ne serait-ce que parce que je suis partial étant moi-même un immigré) mais je pense que l’on devrait au moins avoir l’élémentaire honnêteté de se poser cette question parce que c’est exactement de ça qu’il s’agit avec le nouveau gouvernement français. Il me semble tout simplement que l’on ne devrait pas pouvoir tenir sur des humains un discours aussi ignoble que celui qui est en train de devenir la norme en France sur les immigrés. On semble trouver acceptable que les gens qui viennent occuper les emplois d’éboueurs, d’ouvriers et de maçon, non seulement ne soient pas remerciés pour ce qu’ils font mais en plus n’aient ni droit ni dignité.

Si vous avez un troupeau de chevaux, vous pouvez choisir d’en garder les plus rapides et de virer sans ménagement les autres. Vous pouvez détacher les parents des enfants et bien évidemment vous pouvez vérifier exactement la filiation des petits au moyen de tous les tests que vous voulez. Le bien être de ces chevaux n’importe que dans la stricte mesure où il est déterminant pour leurs performances, quant à la notion de dignité équine, elle n’a tout simplement aucun sens. Si à l’inverse vous vous occupez d’êtres humains, ce ne sont pas seulement leurs performances objectives qui sont importantes. Il y a des principes comme la dignité humaine ou les droits de l’homme sont à respecter. Ainsi, ce n’est pas parce que quelqu’un s’occupe de nettoyer des rues et de vider des poubelles pour un salaire de misère qu’il n’a pas droit à une vie de famille. S’il vit en France, qu’il y travaille et y paie ses impôts, pourquoi ne pourrait-il pas faire venir sa famille? Le problème c’est que le discours politique français actuel a tellement réussi à enfoncer dans le crane de tout le monde que les immigrés sont la source de tous les maux français que presque personne ne s’indigne plus quand est adoptée une loi dont l’objectif avoué est de réduire le nombre de regroupements familiaux. Il n’est donc pas étonnant dans un tel climat qu’un député démagogue propose que l’on agisse pour ces personnes comme on agirait avec un pur sang arabe que l’on se propose d’acquérir: faisons donc un test ADN et vérifions que le candidat au regroupement familial est bien le fils de son père avant de lui filer un visa pour venir en France! Je me demande quant à moi combien de français accepteraient qu’on exige d’eux un test ADN pour pouvoir se rendre aux USA par exemple. Mais il est vrai que les français sont des êtres humains tout comme les américains, alors que les sénégalais, maliens, tchétchènes et autres…

By the way, je crois vraiment que c’est le moment où jamais de relire ça:

Vous qui vivez en toute quiétude

Bien au chaud dans vos maisons,

Vous qui trouvez le soir en rentrant

La table mise et des visages amis,

Considérez si c’est un homme

Que celui qui peine dans la boue,

Qui ne connaît pas de repos,

Qui se bat pour un quignon de pain,

Qui meurt pour un oui pour un non.

Considérez si c’est une femme

Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux

Et jusqu’à la force de se souvenir,

Les yeux vides et le sein froid

Comme une grenouille en hiver.

N’oubliez pas que cela fut,

Non, ne l’oubliez pas:

Gravez ces mots dans votre coeur.

Pensez-y chez vous, dans la rue,

En vous couchant, en vous levant;

Répétez-les à vos enfants.

Ou que votre maison s’écroule,

Que la maladie vous accable,

Que vos enfants se détournent de vous.

C’est d’un certain Primo Levi et j’ai éprouvé une furieuse envie de le relire en voyant le sourire obscène de M. Mariani et en entendant la réaction subséquente de M. Hortefeux.

Mise à jour du 27/09/07: Le Sénat a rejeté hier cet amendement qui était quand même passé à l’assemblée nationale! Désormais, si jamais vous m’entendez dire du mal du Sénat français, votre devoir est de me gifler pour m’apprendre le respect parce que, apparemment, c’est l’un des des derniers bastions de la décence dans la vie politique française.

Mise à jour du 04/10/07: Vous l’aurez compris, j’avais crié victoire trop vite. Le Sénat s’est honteusement allongé en se bouchant le nez quand même. Résultat, on a un amendement vidé de sa substance mais qui ne s’applique plus qu’à l’Afrique noire. Non seulement ça sert à rien mais en plus c’est raciste. La pire évaluation du rapport qualité/prix que l’honneur de l’état français pouvait subir. Ces types sont géniaux de stupidité!