Hady Ba's weblog

De Gaulle, le Che et mon sac

Posted in Uncategorized by hadyba on octobre 22, 2007

Vous savez quoi j’ai un sac à l’effigie du Che et je n’aime pas le Général de Gaulle.

Je sais, c’est l’horreur, tout le monde adore le Général de Gaulle. Il a sauvé la France du nazisme, fait vivre et transmis la flamme des valeurs de la France éternelle à un moment où le régime de Vichy s’apprêtait à définitivement éteindre cette flamme et tutti quanti. N’empêche que de mon point de vue, de Gaulle n’est rien de mieux qu’un illuminé autocrate qui méprisait le peuple et se croyait investi d’une mission quasi divine. Malgré tout, je lui aurais sans doute pardonné tous ces défauts si j »avais été français. Je comprends parfaitement qu’un français se dise que les défauts du Général, sa mégalomanie et son amour maladif d’une France fantasmée étaient exactement ce qu’il fallait à ce pays en 1939 et que le Général de Gaulle était donc un être providentiel envoyé par le Ciel pour sauver l’honneur de cette nation. De plus, après la guerre, son action décisive a permis de mener à bien la décolonisation de l’empire français en préservant les intérêts de son pays et de faire de la France une puissance plus ou moins capable de rivaliser avec l’URSS et les USA. C’était pas gagné d’avance mais grace à lui, la France a pu s’asseoir à la table des grandes puissances après la défaite de l’Allemagne, ce que rien, absolument rien d’autre que sa volonté (perso, je dirais sa mégalomanie!) ne justifiait.

Seulement voila, je ne suis pas Français, je suis sénégalais. En tant que tel, je regarde l’action du Général de Gaulle à travers les prisme de quelqu’un qui vient du continent africain et qui est assez informé pour connaître sa politique africaine. De ce fait, pour moi, de Gaulle est d’abord et avant tout le type qui s’est débrouillé pour que les indépendances africaines ne soient pas effectives. Avec sa troupe de gangsters menés par Jacques Foccart, il a mis en coupe réglé presque tout un continent en pillant les ressources au profit de son pays, installant partout des dictateurs dociles et faisant systématiquement assassiner les leaders honnêtes qui voulaient renégocier les marchés mis en place et les rapports post-coloniaux. Alors, non merci, de Gaulle n’est vraiment pas mon héros et je comprends très mal que certains crétins bien de chez nous le considèrent comme un héros.

Je vous ai assez choqué? Bon. A votre avis, à part pour le plaisir de choquer et celui de dire haut et fort ce que je pense, pourquoi donc vous ai je raconté ça? Pour vous parler de mon sac à l’effigie du Che bien sûr! Vous ne voyez pas le lien? Patientez un peu et vous comprendrez. Cette année, c’est les quarante ans du décès du Che. Pardon, je voulais dire de l’assassinat de Che Guevara. A priori, j’aime bien le Che mais sans plus. Je trouve admirable son désir d’égalité qui lui a fait quitter une situation de futur médecin pour s’engager sans fin dans une lutte armée contre le capitalisme partout dans le monde. Il n’empêche que personnellement, je ne crois pas du tout à la lutte armée, au communisme encore moins. Je suis furieusement démocrate, je crois aux élections, à l’éducation et à tous ces processus qui prennent du temps mais qui finissent par aboutir à une élévation du niveau moyen de conscience politique de la population et à une plus grande justice sociale. Je préfère une démocratie corrompue (comme la France ou le Sénégal) à une dictature soi disant vertueuse (comme Singapour ou Cuba) Et bien évidemment, je crois plus au capitalisme qu’à tout autre système économique. Il n’empêche que j’aime bien le mythe du Che.

Or, à l’occasion des quarante ans du décès du Che, nous avons une offensive de ce que j’appellerais (usant de la plus belle terminologie crypto-marxiste) les forces réactionnaires nous expliquant que loin d’être le héros romantique que l’on nous vend le Che était un assassin sanguinaire. Certains vont même jusqu’à suggérer que quiconque ose porter un T-Shirt ou un sac à l’effigie du Che voire simplement un béret basque est un complice potentiel d’un crime de guerre et devrait être sévèrement puni pour apologie de crime de guerre voire rasé et exposé en place publique pour l’édification des masses. Et bien évidemment, la politically correctness est telle que de nos jours il n’y a personne en dehors de ce très cher Besancenot pour défendre le Che. Moi, je suis loyal envers mon mon sac. Alors, je veux bien que l’on dise que le Che est un assassin mais n’est-ce pas, par définition, le cas de la grande majorité des personnages historiques que nous admirons? Napoléon? Un assassin qui a mis l’Europe à feu et à sang. Prenez le Général de Gaulle par exemple. Il a mis au service de son pays tout un continent, fait assassiner des types brillants etc… Vous vous rendez compte, c’est ce type qui est quasiment le héros national français. Effrayant non? Admirer de Gaulle fait-il des français les complices actifs de l’exploitation de l’Afrique, de la mise en place de dictateurs comme Biya, Mobutu ou Bongo, du rasage des femmes après la guerre etc? Si un type comme de Gaulle peut symboliser l’impératif de ne pas accepter le joug de l’oppresseur nazi, pourquoi le Che ne symboliserait-il pas l’aspiration utopique à une justice universelle?

By the way, mon sac à l’effigie du Che était une vraie merde. Je ne l’utilise plus depuis très longtemps. J’y ai mis mon lot de livres habituels et les coutures ont craqué. N’en achetez surtout pas si, comme moi, vous transportez beaucoup de livres… Et ça c’est un vrai argument contre le Che, si son système politique est à l’image des sacs à son effigie le monde devrait remercier ses assassins…

10 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Anonyme said, on octobre 22, 2007 at 4:30

    Ce qui me gêne chez le Che ce n’est pas qu’il ait tué mais que sa grande idée était de provoquer deux ou trois Vietnam, c’est-à-dire de déclencher des guerres civiles pour amener une intervention américaine qui aurait permis, selon lui, d’affaiblir suffisamment l’Amérique pour vaincre l’impérialisme.

    Au moment où la lutte pour la paix au Vietnam était le ferment d’une radicalisation des gauches dans le monde entier, l’action du Che risquait non seulement de briser cet élan mais encore plus de renforcer les partisans de la guerre à outrance. Elle était de toute façon vouée à un échec sanglant. C’est d’ailleurs ce qui fait aujourd’hui sa popularité car les forces de droite s’accommodent très bien des révolutionnaires quand ils travaillent à l’échec de leur cause. Quand la gauche est applaudie c’est qu’elle se trompe.

    Enfin, je pense qu’une bonne politique ne peut pas reposer sur un « truc magique » ou une personnalité géniale. Il n’y a de bonne politique que démocratique et de bonne lutte qu’une lutte de masse.

  2. Anonyme said, on octobre 22, 2007 at 11:45

    Je me demande si la « guerre à outrance » n’était pas, de son point de vue la seule manière d’obliger les impérialistes à renoncer à leurs ambitions et donc d’assurer la victoire des peuples ssur leurs oppresseurs.

    Sinon, je suis d’accord avec vous mais je me soupçonne d’être, au moins, un horrible modéré!

  3. oumar el foutiyou ba said, on octobre 24, 2007 at 9:12

    je partage vraiment ton analyse sur de Gaule et je cite volontiers wikipédia qui nous montre une de ses facettes ignorées de beaucoup : le raciste

    en cela, il n’est donc pas loin de rejoindre son ennemi juré sur le terrain de l’extrémisme car noir, arabe ou juif, racisme égale racisme

    la réalité le conforte puisque de l’ump au fn il y a que le signe et un discours moins policé.

    voyons donc ce qu’a dit de Gaule selon l’encyclopédie

    « Vous savez, cela suffit comme cela avec vos nègres. Vous me gagnez à la main, alors on ne voit plus qu’eux : il y a des nègres à l’Élysée tous les jours, vous me les faites recevoir, vous me les faites inviter à déjeuner. Je suis entouré de nègres, ici. […] Et puis tout cela n’a aucune espèce d’intérêt ! Foutez-moi la paix avec vos nègres ; je ne veux plus en voir d’ici deux mois, vous entendez ? Plus une audience avant deux mois. Ce n’est pas tellement en raison du temps que cela me prend, bien que ce soit déjà fort ennuyeux, mais cela fait très mauvais effet à l’extérieur : on ne voit que des nègres, tous les jours, à l’Élysée. Et puis je vous assure que c’est sans intérêt.(Charles de Gaulle – Entretiens avec Jacques Foccart, 8 novembre 1968. cité dans ses Mémoires, tome 2. Le Général en mai. Journal de l’Élysée. 1968-1969, éd. Fayard/Jeune Afrique)

    Qu’est-ce que les Arabes ? Les Arabes sont un peuple qui, depuis les jours de Mahomet, n’ont jamais réussi à constituer un État… Avez-vous vu une digue construite par les Arabes ? Nulle part. Cela n’existe pas. Les Arabes disent qu’ils ont inventé l’algèbre et construit d’énormes mosquées. Mais ce fut entièrement l’œuvre des esclaves chrétiens qu’ils avaient capturés… Ce ne furent pas les Arabes eux-mêmes… Ils ne peuvent rien faire seuls. ( Charles de Gaulle – Cité par Cyrus Sulzberger, Les derniers des géants, Ed. Albin Michel, 1972) »

    décidément, les présidents français sont étonnants mittérand paternaliste, chirac fragile du nez avec son « le bruit et les odeurs » sarko un brin condescendant lorsqu’il dit que les africains n’ont pas rythme du temps, ne sont pas préssés, ne peuvent être modernes…

    s’il y a des gens qui cherchent une relation entre la taille et lsprit c pas la peine y en a pas car de gaulle était long, mittérand moyen chirac entre les deux ou de la taille du premier et sarko nabo et ils sont tous autant qu’ils sont très bêtes

    el f (j’espère qu’avec mes initiales seulement je serais difficle à trouver surtout qu’à chaque coin de rue on peut lire elf, ce pétrolier qui s’est beaucoup sucré en Afrique, que j’aurais pu attaquer en justice d’ailleurs pour usurpation d’identité)

  4. oumar el foutiyou ba said, on octobre 24, 2007 at 9:15
  5. rahmane said, on octobre 24, 2007 at 2:36

    Les Américains avaient-ils vraiment besoin de Guevara pour être en état de guerre permanente dans le tiers-monde? L’affaire irakienne aujourd’hui, et philippine avant le Viet-nam ne militent pas en faveur de cette proposition. De toute façon, si Guevara avait une influence certaine en Angola et dans d’autres parties de l’Afrique bantoue, il n’en avait guère au Viet-nam. Lui faire un procès pour avoir « pensé » des choses à ce sujet ne me paraît pas très équitable. De toute façon, c’est un homme dont la pensée est étouffée par la légende, notamment tout l’aspect critique interne de sa pensée, ses réticences (pour ne pas dire plus) vis-à-vis de la doctrine soviétique à Cuba ou de certains leaders africains soi-disant révolutionnaires (comme le fumeux… Laurent Désiré Kabila).
    Hady, ton allégeance (pourpensée ou hâtive) au capitalisme me paraît douteuse si tu ranges Singapour dans un camps autre que capitaliste, encore plus le Singapour d’aujourd’hui!!! J’ai en outre du mal à considérer la France comme une démocratie, mais cela fait longtemps que ce mot a perdu son sens non-oxymoronique (indépendant des adjectifs « libéral », « représentatif », « capitaliste » qui le contredisent à mon sens). C’est certainement, en tout cas, un système politique libéral et civil, ce qui n’est pas si mal par rapport à l’Arabie saoudite ou à la Corée du Nord.

  6. Anonyme said, on octobre 24, 2007 at 11:47

    @Oumar: j’avais effectivement lu ces propos racistes de de Gaulle mais c’est juste un peu trop facile! J’ai l’impression que le mépris dont de Gaulle fait preuve pour les noirs et les arabes n’avait rien de spécifique: il en avait autant pour les juifs, les américains, les français etc. Il faisait preuve d’un tel œcuménisme dans le mépris qu’aucun groupe humain ne peut prétendre avoir eu droit à un traitement particulier! A mon avis, on ne peut pas le qualifier de raciste ou d’antisémite: la seule chose qu’il savait c’est qu’il voguait largement au delà de tous les autres humains.

    @Idriss: Singapour est clairement capitaliste mais pas du tout démocratique, même pas en parole! Mon point, c’est que je préfère des pays qui proclament des principes qu’ils ne respectent pas à des pays qui ne les proclament pas. Parce que proclamer des principes laisse la possibilité d’une critique interne. Sur le capitalisme: c’est juste que je ne suis pas assez optimiste pour penser que les autres systèmes économiques pourraient marcher. La démocratie combinée à un capitalisme régulé par l’État me parait le moins pire des systèmes.

  7. Anonyme said, on octobre 26, 2007 at 8:28

    Je suis venue, j’ai vu (lu), j’ai été (con)vaincue (hi hi).
    Le parallèle que tu fais entre les figures de de Gaulle et celle du Che est intéressant.Comme toi, probablement de par mon histoire continentale je ne suis pas, et n’ai jamais été une adepte du général de Gaulle. Il a cependant été une figure essentielle pour le relèvement d’une France qui avait besoin de figures héroïques. Pour ce qui est de l’Afrique c’est une autre histoire dont toi et les autres parlez mieux que moi.
    Le parallèle entre les deux honmmes est intéressant parce qu’il montre que les mythes ne sont pas universels. La figure de de Gaulle, pas plus que celle du Che n’est lisse ou monochrome, en construisant les mythes on gomme le réel comme s’il y avait besoin d’une falsification de l’être pour qu’il soit utile à une cause.
    Amitiés
    Malaïka

  8. Anonyme said, on octobre 27, 2007 at 6:05

    @Malaika:
    « on gomme le réel comme s’il y avait besoin d’une falsification de l’être pour qu’il soit utile à une cause »
    Il me semble que tu as parfaitement raison: à chaque fois que nous dressons une bannière et demandons aux autres de s’engager derrière, cela nous oblige à modifier le réel, qui est infiniment complexe, pour qu’il se plie à l’exigence d’avoir un message simple et clair qui pourrait rassembler!

  9. Anonyme said, on octobre 28, 2007 at 10:35

    Tu crois que tu choques qui en disant que t’aimes pas de gaulle? Non seulement je l’aime pas lui, mais alors tu verrais la tête des gens quand je dis que je n’aime pas Gandhi…

  10. Anonyme said, on octobre 28, 2007 at 11:52

    Oups, là, je suis d’accord, je peux aller me rhabiller. Comme iconoclaste, je suis un petit joueur à coté de toi!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :