Hady Ba's weblog

Petit Sun Tzu de Salon

Posted in miscellaneous by hadyba on mars 28, 2008

Supposons que vous soyez un général parmi d’autres généraux dans votre clan. Supposons que vous sachiez avec certitude que dans quatre ans il y aura une guerre contre le clan voisin. Supposons que vous pensez que vous êtes un stratège absolument génial et que vous êtes le seul qui sera capable de battre le Maréchal incontesté du camp d’en face. Supposons cependant que vos autres collègues généraux dans votre camp aient chacun l’ambition de devenir Maréchal et de mener le combat.

La question qui se pose est la suivante: vaut-il mieux engager tout de suite une guerre civile, faire plier ou éliminer les généraux qui ne reconnaissent pas votre autorité puis utiliser le temps restant pour organiser l’inéluctable Grande Guerre qui vous attend ou bien vaut-il mieux préparer d’abord cette Grande Guerre tous ensembles puis attendre la veille du combat pour décider de qui va être Maréchal?

Je ne sais pas ce que vous dit votre intuition mais le Sun Tzu de Salon que je suis conseillerait instamment au Général qu’il soutient de déclencher la guerre civile le plus rapidement possible, de zigouiller tous ses collègues généraux qui ne veulent pas faire allégeance à son autorité naturelle puis d’organiser son armée en vue du combat mortel qui les attend. Il n’a pas à avoir peur d’être féroce: s’il tue tous les contestataires vite fait bien fait, il lui restera assez de temps pour redorer son blason avant de passer à la suite. Avec le temps, seuls les historiens se souviennent des péripéties de la guerre, les autres ne se souviennent que du nom du gagnant. Et ce, avec une pointe de respect.

Vous l’aurez compris, ce mini Art de la Guerre est à l’usage de Bertrand Delanoe, Martine Aubry, Ségolène Royal, François Hollande ou tout autre socialiste aux ambitions présidentielles. Contrairement aux apparences, c’est le moment idéal pour mener une bonne guerre fratricide. Frappez, poignardez, insultez, calomniez, flattez même si vous voulez mais, pour l’amour du ciel, débrouillez vous pour qu’à la fin de 2009, il ne reste plus qu’un seul survivant dans le champs de bataille. C’est notre seule chance pour que la gauche française remporte les prochaines élections présidentielles. Et j’ai beau ne pas être français, je me sens obligé d’aider mes amis français qui, manifestement, ont quelques problèmes qu’ils n’arrivent pas à résoudre.

Vous n’êtes pas obligés mais si l’un de vous suit mon conseil et devient Président de la République Française, j’accepterai volontiers la légion d’honneur pour services rendus à la France.