Hady Ba's weblog

Enseigner

Posted in Uncategorized by hadyba on octobre 1, 2008

Des élèves qui viennent te voir parce qu’ils ont appris que tu faisais de la philosophie et qu’il y a un point de leur cours qu’ils ne comprennent pas.. Tu leur poses des questions pour essayer de savoir ce qui les intéresse dans la vie et ainsi raccrocher ce que tu dois leur expliquer à leurs préoccupations puis tu essaies de leur démontrer que les sujets philosophiques ne sont jamais d’abord abstraits mais surgissent de préoccupations bien concrètes qui peuvent également être les leurs. Leurs visages qui s’éclairent pile au moment où ils saisissent pourquoi le sujet que le prof leur avait donné à traiter n’est pas stupide.

… Et là je réalise trois choses: d’abord que c’est un pur bonheur que d’enseigner, ensuite que ça fait trois ans que je n’ai pas eu d’élèves de manière régulière et enfin qu’il n’y a aucun autre boulot que j’aimerais faire autant que celui de prof.

Et sans fausse modestie, je pense que je suis plutôt doué comme prof. En tout cas comme prof de philo de terminale. Pour l’instant, j’ai presque toujours réussi à faire de sorte que ceux à qui j’enseigne la philosophie arrivent à ce renversement de mode de pensée qui fait que les questions philosophiques ne paraissent plus saugrenues. Une fois que cela est fait, le reste est pure méthodologie. Il faut savoir faire une dissertation et un commentaire, savoir écrire un français correct et maitriser ses mots de liaison….

Ceci dit, on pourrait se demander si j’aurais toujours eu autant de plaisir à enseigner si j’avais passé les 10 dernières années devant des élèves plus ou moins intéressés!

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Anonyme said, on octobre 2, 2008 at 1:39

    salut hady
    … un vrai passionne de l’enseignement…
    Je suis un peu plus interesse par la recherche. Je suis en train de preparer mon cours pour le deuxieme trimestre, un stress permanent: Trouver les angles d’attaque pour rendre le cours excitant, l’ordonnancement des idees, les bonnes lectures a proposer …
    Je ne dirai pas que je n’aime pas enseigner, mais c’est tellement lourd en terme de preparation que, quelque part, le plaisir s’en trouve gache. C est vrai qu’on arrive parfois a detecter le moment ou une idee devient claire pour l’apprenant, c’est cool d’etre acteur ou meme temoin de cette transition
    (sorry for the accents or lack thereof)
    mamadu

  2. Anonyme said, on octobre 2, 2008 at 2:41

    SAlut,
    EN fait, j’ai la chance (ou la malchance) de n’avoir jamais vraiment enseigné. Du coup, ce que j’en dis est vraiment prendre avec des pincettes. C’est assez étonnant d’ailleurs parce que parmi mes copains, je suis l’un rares qui a consciemment décidé, bien avant d’arriver à la fac qu’il aimerait enseigner surtout! J’adore également la recherche mais pour moi, ça n’a de sens que si c’est retransmis très vite via l’enseignement. Après je suppose que c’est parce que je fais quelque chose de moins directement applicable que toi.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :