Hady Ba's weblog

L’effet Saturday Night Live

Posted in miscellaneous by hadyba on octobre 31, 2008

Avec mon colocataire et néanmoins cousin, on était juste en train de discuter des élections US et on s’est rendu compte qu’on n’était pas sûr de vouloir voir Barack Obama gagner.

Entendons-nous bien, il suffit de réfléchir deux secondes pour se rendre compte que ce serait la meilleure chose qui pourrait arriver au monde depuis l’élection de Roosevelt Le Second. Mais, honnêtement, êtes-vous prêt à renoncer au potentiel comique d’une Administration Pallin/McCain? McCain déjà avec son coté soldat de plomb est très drôle mais, il faut reconnaître que Pallin, c’est l’absolue certitude de s’amuser pendant quatre ans. Représentez vous ses voyages officiels. Son premier séjour à Paris par exemple. Elle fera forcément une généralisation sur la France et les français. Imaginez-la en Afrique maintenant! Vu le sexisme de nos dirigeants, ils vont, c’est inévitable, lui faire visiter des orphelinats et des hôpitaux où on soigne des malades du Sida et je vois d’ici son commentaire sur les africains. Avec un peu de chance, elle fera même sa Madonna et adoptera un petit David Banda pour rattraper le coup. Dans mes fantasmes les plus fous, je n’ose penser que quelqu’un enverrait Madame Pallin au proche et moyen orient (encore qu’un miracle soit toujours possible), mais Pallin chez les chinois et Pallin chez les scientifiques pourrait nous donner matière à satire également. Même Pallin chez les évangéliques pourrait être passionnant avec séance d’exorcisme et promotion de la science chrétienne.

Comparez cela à ce que serait une administration Obama. Un type hyper-intelligent, hyper-organisé qui réfléchit avant de parler, connait la différence entre un chiite et un sunnite, sait parler d’économie de manière intelligente, plaisante très peu et dont la seule fantaisie consiste à jouer au basket. Non franchement, ce serait à mourir d’ennui! Je me demande si le monde supporterait une dose aussi élevée de sérieux. On va déjà vers la récession sur le plan économique, si en plus le maître du monde nous donne chaque soir l’impression de retourner à l’école (et à une école d’élite en plus) que restera-t-il au bon peuple? Y avez-vous sérieusement pensé? Joe Biden était censé apporter le coté gaffeur au ticket démocrate. Malgré des débuts extrêmement prometteurs [souvenez-vous, c’est lui qui avait dit lors des primaires que si Obama était si populaire, c’est parce qu’il était le premier noir propre et parlant correctement à apparaître sur la scène politique US], il semble avoir subi la lugubre influence d’Obama. Il paraît désormais incapable de parler d’autre chose que de système de sécurité sociale, d’économie et de guerre et avec sérieux en plus. Déprimant vraiment.

Je suis d’accord, Bush Jr nous a illustré le mal que pouvait faire un type sympa avec trop de pouvoir mais si l’on y réfléchit, je vis à Paris pour le moment, il n’y a aucune chance que Dakar soit bombardé quel que soit le président US et si je me débrouille bien, j’éviterai les bombes même à Chatelet. Alors, est-ce vraiment mal de souhaiter que le président US soit un peu drôle même si ça signifie plus de guerres stupides? OK, c’est légèrement irresponsable mais secrètement, ne seriez-vous pas soulagé d’apprendre le 5 au matin que les américains ont décidé de choisir McCain? Si vraiment le rire est le propre de l’homme, la préservation de la qualité de la scène comique mondiale ne vaut-elle pas quelques sacrifices de la part de l’humanité? On parle souvent d’effet Bradley, je me demande si ce n’est pas un SNL effect qu’il faut anticiper. Ceci dit, en cas d’effet Saturday Night Live, je vous souhaite ce que chantait Sensemilla: « Que votre chemin évite les bombes… ». Tout le monde n’y arrivera pas, mais vous et moi, j’espère que si.