Hady Ba's weblog

La Politique du plus Cool

Posted in Politique by hadyba on janvier 30, 2009

Dans un des sketchs du Daily show du 20 janvier consacré à l’investiture du Messie, on voit Wyatt Cenac, qui est afro-américain, pérorer sur le thème qu’enfin Time has come et que depuis des générations, sa famille n’attendait que ça, qu’un président qui lui ressemble était enfin élu et tutti quanti. Bien évidemment, Jon Stewart fait la même assomption que tout le monde et lui dit quelque chose comme: « Oui Wyatt, je suppose que c’est là un sentiment que partagent beaucoup de familles noires d’Amérique. » Wyatt le regarde interloqué puis réplique:: « Quoi? Mais qu’est-ce que ça a voir? Nous venons d’élire notre premier président cool! » Et Wyatt d’embrayer pendant au moins une minute expliquant combien Obama est cool, combien sa fête d’investiture est hype et surtout que c’est là un événement extraordinaire puisque dans toute l’histoire américaine, nous avons eu une succession de nerds qui ont trusté la présidence empêchant les familles réellement cool d’avoir une personne qui leur ressemble comme référent.

Personnellement, j’ai tendance à penser que, sauf à considérer que nerd est le nouveau cool, Obama N’EST PAS cool. C’est comme Jospin, un nerd qui joue au basket[1]. Le fait est cependant que dans la culture US, noir est presque synonyme de cool et que cette coolitude réelle ou supposée d’Obama est sans doute l’une des multiples raisons de son succès. Si vous faites une échelle de la coolitude, il est probable que vous trouverez au sommet un rappeur, un jazzman ou un intellectuel [Cornell West ou Anthony Appiah?] noir, une working woman viendra juste après à moins que ce ne soit un gay. A l’autre extrême du spectre, vous aurez le mâle blanc d’un certain age.

Dans le sketch de Wyatt Cennac, une chose est incontestable: si jusqu’à présent les noirs avaient le leadership dans le domaine de la coolitude, c’est parce que la division était très étanche: les nerds qui dirigent le monde n’avaient aucune envie d’être cool et considéraient qu’il y avait dans la coolitude quelque chose de trop superficiel pour être compatible avec l’exercice de responsabilités sérieuses. Tu peux bien te payer le luxe d’être cool si tu es noir, homo, ou une femme; personne ne te demandera jamais de toute manière d’exercer la moindre responsabilité alors, vis avec style! Les personnes sérieuses, elles, se doivent de vivre avec gravité et d’avoir conscience des responsabilités qui sont les leurs. On ne se préoccupe pas de son style quand on peut actionner le bouton nucléaire. Apparemment, la division n’est plus si étanche que ça. Un des corollaires de notre démocratie émotionnelle actuelle est que nos politiciens cherchent non plus seulement à convaincre les électeurs de leur talent mais à leur faire accepter qu’ils sont comme eux et à établir une relation empathique avec eux. Les politiciens ne disent plus: « Élisez-moi parce que je suis le plus compétent »; ils disent plutôt un truc du genre: « Votez pour moi; je suis comme vous sauf que ma femme est plus belle que la vôtre et mes amis plus cools que les vôtres. Ce serait tellement uncool de voter pour le/la plouc d’en face!» Dans un tel cadre, le pire qui pourrait arriver à un mâle blanc d’un certain age, c’est de se retrouver face à une femme, jeune et plus cool que soi. Surtout quand on se dispute les suffrages d’une région censée être aussi cool que l’île de France. C’est ce que semble avoir compris ce génie de Roger Karoutchi qui révèle fort opportunément qu’il est gay au moment où il se retrouve distancé dans les sondages par Mme Pécresse. Really well done non? Sauf si bien évidemment toute cette analyse sur la politique du cool n’est que bullshit et le sketch de Wyatt Cenac n’est rien d’autre qu’un sketch. Ce ne serait pas la première fois que les électeurs se révéleraient moins crétins que les politiciens!

………………..

[1] OK, la comparaison est un peu forte: Obama est meilleur politicien que Jospin; plus stratège et plus control freak sous ses dehors souriants

PS: On évitera s’il vous plaît les commentaires du genre: « les homos iront en enfer! » voire pire. D’une part, je suis sûr que la plupart des homos s’en fichent et d’autre part, laissons Dieu décider de qui il met en enfer et au paradis et n’essayons pas de l’influencer en public, c’est vulgaire! [Enfin, Dieu, si Vous voulez bien ne pas me faire brûler trop longtemps au purgatoire, je continuerai à bloguer Votre Gloire du paradis. Sans vouloir vous influencer bien sûr!]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :