Hady Ba's weblog

L’humanitaire selon Kouchner

Posted in Françafrique by hadyba on février 4, 2009

peankouchnerÉtant donné ma vision des ONG qui interviennent en Afrique comme le regroupement d’une minorité de personnes honorables qui essaient de faire le bien et d’un ramassis d’idéalistes stupides, de personnes qui nous méprisent tellement qu’elles s’imaginent devoir/pouvoir nous sauver et de pseudo-aventuriers en quête de sensations fortes; le tout coiffé par une poignée de cyniques qui savent que la misère et la compassion humaines sont d’excellents marchés et des réserves inépuisables de fric pour qui sait en faire bon usage, je ne suis pas le moins du monde étonné par les révélations contenues dans le livre de Péan. D’ailleurs, je connaissais déjà la glorieuse aventure birmane de M. Kouchner. Il sera intéressant de voir comment tout ceci va se terminer. Personnellement, je pense que même en l’absence de conflit d’intérêt, tout être humain agé de plus de trois ans et au sens moral non défectueux peut conclure que conseiller M. Bongo et recevoir de l’argent pour ce faire est totalement immoral voire carrément dégoutant. Le Gabon est un pays très peu peuplé et regorgeant de pétrole mais dont une grande partie de la population est miséreuse, sous la direction éclairée de M. Omar Bongo, doyen des chefs d’états africains et financiers des politiciens français de gauche et de droite. Personne ne peut, en conscience, s’imaginer que prodiguer des conseils rémunérés à son président servira à autre chose qu’à renforcer le joug qu’il fait peser sur son peuple.

Update de 19h21: Voir cependant, Colette Braekman sur les motivations de Pierre Péan!

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. africanlibertis said, on février 5, 2009 at 1:42

    Certes la plupart des ONG ont surtout le rôle de plaider une cause ou de défendre des idéaux et souvent sont de véritables baromètres pour une « bonne gouvernance » dans certains pays comme le nôtre.
    Par contre la réalité du terrain ne reflète pas toujours les objectifs de leurs actions. Car entre l’action humanitaire qui les motive et les connivences qu’ils entretiennent avec les acteurs/bénéficiaires il y a un hiatus tellement la tentation (propre à l’homme) de se servir au lieu de servir est forte. Mr french docteur ne peut pas faire l’exception car enfin de compte tout part et revient au business !

  2. hadyba said, on février 6, 2009 at 9:28

    Hello Boubacar,

    C’est drôle, je pensais à toi avant hier, je me disais qu’il fallait que je t’envoie un mail pour voir ce que tu devenais.

    Et au fait, maintenant que j’y pense, tu bossais pas pour une ONG par hasard? Si c’est le cas, tu fais évidemment partie des: « personne honorables etc… ». Et là, je me sens moins cons d’avoir mis cette clause rhétorique!

  3. Amayel said, on février 17, 2009 at 10:58

    …heuresement que tu as rajoute une petite ligne pour « personnes honorables » sinon je jetais mon tablier!

    M.

  4. hadyba said, on février 18, 2009 at 3:16

    J’avoue que je suis plus fier, chaque jour qui passe de cette clause qui au début était purement rhétorique.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :