Hady Ba's weblog

Adam Smith sur Sarkozy

Posted in Politique by hadyba on février 7, 2009

« une compagnie de marchands est, semble-t-il, incapable de se considérer comme un souverain, même après l’être devenu. Les marchands (…) par une étrange absurdité ne tiennent le caractère de souverain que comme accessoire à celui de marchand. »

[Adam Smith, Enquête sur la nature et les causes de la richesse des nations, traduction de P. Taïeb, Paris, PUF, 1995, IV, VII, p. 733]

Ce qui me frappe toujours c’est à quel point la droite est nulle en économie lors même qu’elle prétend toujours être le parti de la raison face à une gauche déraisonnable. Si les gens de droite mènent une politique qui favorise honteusement les riches, s’ils taxent toujours plus ceux qui sont déjà démunis, s’ils désinvestissent dans l’éducation, coupent dans le budget de la santé mais augmentent les budgets militaires, ce n’est pas seulement parce qu’ils ne se préoccupent aucunement du bien être général mais uniquement de leurs intérêts financiers à court terme. C’est surtout parce qu’ils sont nuls en économie. En ce sens, la droite, n’est en aucun cas le parti du réalisme et de la maturité face à une gauche irresponsable et dépensière: c’est véritablement le parti de la stupidité arrogante et dangereuse du fait même de ses certitudes et de ses bornes idéologiques. Prenez juste l’exemple des États Unis: qui a laissé un surplus budgétaire? Clinton. Qui l’a dilapidé? Bush Jr. Qui va réparer? Obama! C’est ce constat qui justifie la mise en garde d’Adam Smith: les partis de droite, avec leur idéologie de boutiquiers sont le danger le plus grand auquel est confronté le capitalisme.

En France, comme partout ailleurs, la sagesse populaire veut que la gauche soit trop prise dans les rets de son idéologie pour être efficace et que la droite, réaliste fasse les réformes nécessaires. N’empêche, quel gouvernement a été le moins inefficace de ces 20 dernières années? Celui de Jospin! Et ce n’est pas seulement une question de conjoncture: c’est d’abord et avant tout une question d’efficacité économique. Prenez l’exemple de la réaction de Sarkozy face à la crise actuelle telle qu’elle s’est exprimée dans son show allocution télévisée de jeudi. Encore une fois, la droite a fait la preuve de son incompétence économique. Je ne parlerai même pas de ce charlatanisme selon lequel quand on emprunte de l’argent pour garantir des banques, c’est de l’argent virtuel qui ne court aucun risque mais rapporte à la collectivité. Si une machine à renflouer sans risque existait, on s’en serait aperçu! Prenons juste les deux mesures phares qui ont été annoncées.

  • Supprimer les taxes professionnelles pour 2010: c’est encore une de ces vieilles lunes de la droite. Les entreprises, les pauvres, sont tellement surtaxées! Deux objections évidentes. Pourquoi pas 2009? Pour laisser mourir les entreprises les plus faibles d’abord? Ensuite, les taxes professionnelles servant entre autres à financer les collectivités locales, comment faire pour remplacer cette perte? On supprime la taxe professionnelle, les collectivités locales sont soit en faillite, soit augmentent les taxes d’habitation de manière exponentielle. Je croyais que le but du jeu était de soulager les familles et d’éviter que la crise ne les atteignent? Si tel est le cas, pourquoi choisir un mécanisme qui les fera encore plus casquer et diminuera de toute manière leur qualité de vie en pénalisant leur lieu de résidence? Vous pensez: stupidité économique? Moi aussi!

  • Éliminer la première tranche d’imposition semble être une bonne idée mais, sachant que cette tranche ne concerne que les personnes gagnant moins de 11673 euros soit environ deux millions de foyers fiscaux. Pourquoi ne pas choisir un mécanisme plus intelligent qui bénéficierait à toutes les familles défavorisées. Je sais pas moi, on pourrait imaginer une baisse de la TVA ciblée sur certains produits de consommation courante; ce serait moins inefficace et plus utile non? Le problème, c’est que baisser les impôts est un des tics de la droite quel que soit le pays où elle sévit. Que ce soit totalement inefficace les dépasse totalement.

Rien qu’avec ces deux exemples, nous voyons s’étaler toute la nullité économique de la droite. Ce qui est dommage, c’est que les partis de gauche, au lieu d’argumenter simplement en utilisant des arguments économiques clairs ont tendance à camper sur des positions idéologiques, soit qu’ils se déclarent anticapitaliste, soit qu’il disent comme Hamon que « Sarkozy a abandonné le peuple ». Cette dernière phrase est très belle mais pourquoi ne pas simplement expliquer pourquoi elle est vraie? En plus, ce n’est pas seulement que Sarkozy a abandonné le peuple, c’est que son Administration est trop nulle et trop prise par son idéologie pour être d’une quelconque aide, l’aurait-elle voulue!

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. dédëd said, on février 10, 2009 at 1:39

    j’aimerai bien pouvoir opposer des objections à cet « anti-droitisme » qui se lit ici…Mais il se trouve que le bon sens me pousse à acquiescer vigoureusement….

  2. Phersu said, on février 10, 2009 at 7:37

    Très jolie citation.

    Il y a eu une partie de la droite libérale qui devait quand même connaître un peu l’économie, comme Raymond Barre, j’imagine (même si les résultats de son monétarisme furent ratés en 1976-1981).

    Mais il est parfois difficile de distinguer chez les autres la part d’idéologie, de simple malhonneteté et l’incompétence.

    Bush avait un peu des trois. Avec Sarkozy, on était quand même prévenu, il y a beaucoup des deux derniers éléments : comme ministre du Budget (1993-1995) il avait fait exploser la dette (il est vrai en pleine récession), puis comme ministre de l’économie il n’avait pas montré de talents non plus à part pour aider ses amis (et son frère) du Medef.

  3. Kanj said, on février 11, 2009 at 12:33

    Le pire est à venir. Je pense vraiment que Sarko et sa bande n’y comprennent rien de la crise.

  4. hadyba said, on février 11, 2009 at 5:07

    @Phersu: je suppose que je suis un peu de mauvaise foi! Je pense que c’est souvent plus de la malhonnêteté intellectuelle au service d’une politique de classe que de réelle incompétence qu’il s’agit!

    @Ravi de te revoir ici!

    @Kanj: pour Sarko, je pense qu’il est clairement nul en économie et je ne suis pas sûr que ses conseillers soient réellement bons!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :