Hady Ba's weblog

La mitre et la capote

Posted in Afrique, Religion by hadyba on mars 20, 2009

Question – Votre Sainteté, parmi les nombreux maux qui affligent l’Afrique, il y a également en particulier celui de la diffusion du sida. La position de l’Eglise catholique sur la façon de lutter contre celui-ci est souvent considérée comme n’étant pas réaliste et efficace. Affronterez-vous ce thème au cours du voyage ?

Benoît XVI – Je dirais le contraire : je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l’Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités. Je pense à la Communauté de Sant’Egidio qui accomplit tant, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, aux Camilliens, à toutes les religieuses qui sont à la disposition des malades… Je dirais qu’on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n’y met pas l’âme, si on n’aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d’augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c’est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l’un avec l’autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements  personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l’homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l’égard de son propre corps et de celui de l’autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d’épreuve. Il me semble que c’est la juste réponse, et c’est ce que fait l’Eglise, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font.

Ce qui précède est probablement la transcription exacte de l’échange qui a donné lieu au battage médiatique sur le fait que le Pape aurait affirmé que le préservatif augmenterait la propagation du virus du SIDA. Bien évidemment des catholiques pratiquants ont volé au secours de leur chef religieux et ont expliqué que c’était là un amalgame et que le Pape n’avait pas affirmé que le préservatif favorisait la propagation du virus mais que « si on aide pas les africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs » ; le Pape ajoutant alors simplement que: « le risque est d’augmenter le problème. »

Même en prenant ces paroles exactes du Pape, j’avoue que je les trouve d’abord tout simplement fausses. Si, comme il est évident personne n’a envie de payer une tri-thérapie à tous les africains qui sont atteints de Sida et si par ailleurs nos gouvernement n’ont ni les moyens, ni le désir de consacrer la majeure partie de leur budget au financement de la tri-thérapie pour tous leurs malades, la solution la moins chère et la plus rationnelle est de promouvoir massivement le préservatif et de faire de sorte que tous les rapports sexuels qui ont lieu en dehors du cadre du mariage et avant deux tests du VIH à six mois d’intervalle se fassent avec un préservatif.

Mais au delà de cette fausseté factuelle, ce qui me frappe toujours quand j’écoute Benoît 16, c’est à quel point c’est un penseur de seconde zone. Ce Pape est censé être avant tout un un intellectuel, un penseur mais supposons juste un moment que nous partagions toutes ses prémisses. Que nous considérions qu’il ne saurait y avoir de sexualité qu’en dehors du cadre du mariage, que l’on devrait s’abstenir jusqu’au mariage et que l’on ne devrait jamais tromper son conjoint. Supposons par ailleurs que les hommes et les femmes ne devraient faire l’amour que dans le but sacré de se multiplier et de peupler la terre comme le dit la Genèse. Qu’en tirons nous?

Que pour un bon catholique, le chanceux, le problème du préservatif ne se posera strictement jamais. Il n’y a donc aucune raison a priori que le Pape s’intéresse au préservatif et à son utilité éventuelle. On peut cependant s’imaginer que le Pape, qui est le chef de l’Église Catholique et un pasteur dans l’âme s’adresse également aux mauvais catholiques. S’il en arrive à parler à/de ces brebis galeuses, il me semble qu’après leur avoir conseillé de se repentir avant qu’il ne soit trop tard et de se consacrer à une vie de chasteté et de fidélité, la seule chose qu’il peut logiquement leur conseiller ordonner, s’il en vient à leur parler du préservatif, c’est de ne pas prendre le risque d’ajouter au péché de la chair celui d’être la cause de la mort d’autrui. Il devrait donc logiquement leur conseiller, s’ils en venaient à transgresser l’impératif catholique de fidélité, de le faire de manière responsable et d’utiliser un préservatif. Dans un monde idéal, peuplé de parfaits catholiques pratiquants, le préservatif serait superflu. Dans le monde dans lequel nous vivons, monde dont le Pape en tant que chef de l’Église et représentant d’un Dieu qui a poussé le souci des hommes imparfaits qui le peuplent jusqu’à envoyer aux pêcheurs que nous sommes son fils unique, ne peut ni ne doit ignorer l’imperfection, ceux qui fournissent des préservatifs aux pécheurs les empêchant de causer des morts sont véritablement des collaborateurs du divin empêchant que les tentations que Satan pose sur notre route n’atteignent d’innocents agneaux du Seigneur. Il me semble donc qu’il suffirait de réfléchir un tout petit peu pour voir que non seulement l’Église, connaissant notre propension au péché, ne devrait pas condamner la distribution de préservatifs mais qu’au contraire elle devrait la favoriser. Sauf si, bien évidemment, il y a des études épidémiologiques qui montrent que plus il y a de préservatifs en circulation dans un pays, plus les gens adoptent un comportement irresponsable.

Sur un plan plus général, j’ai l’impression que ce Pape parle et agit souvent sans sans tenir compte du monde extérieur. Il ne semble ni avoir conscience de la manière dont ses propos seront reçus ni même prendre la peine de faire des vérifications factuelles avant de construire ses dissertations. Prenez-juste les trois controverses majeures depuis qu’il est Pape. Toutes les trois auraient pu/du être anticipées avec un peu plus de réflexion à défaut de réalisme politique.

    • Le discours de Ratisbonne est d’abord et avant tout une mauvaise dissertation de philosophie sur le thème du rapport entre la foi et la raison, dissertation dont quiconque l’a lu aurait pu anticiper qu’il serait considéré comme insultant autant pour les musulmans que pour les scientifiques, deux groupes auxquels il était censé s’adresser. Et en ces moments de radicalisation de l’islam et de discours sur le choc des civilisation, je ne vois pas comment un Pape soi-disant théologien de génie a pu produire une invitation au dialogue inter-religieux aussi mal ficelée.

    • La levée de l’excommunication de Williamson. Je comprends que le Pape veuille réunifier l’Église Catholique. Mais franchement, ces gens-là?!!! Je croyais justement que ce Pape moins que quiconque ne s’inscrivait pas dans un concours de popularité et n’en aurait rien à faire de gens qui semblent penser que Rome était devenue pécheresse en autorisant la messe en langue vernaculaire et en rejetant le dogme du peuple déicide. Sans compter qu’un minimum de réflexion préalable aurait pu montrer que ces gens là créeraient à l’Église plus de problèmes qu’ils ne pourraient lui apporter de bienfaits, surtout si l’on considère leurs tendances anti-sémites.

    • Quant à la question du préservatif, quiconque à vu les attaques1 que Jean Paul II a subies dans ce domaine aurait pu anticiper d’une part que les journalistes simplifieraient son propos en : Le pape affirme que le préservatif aggrave l’épidémie de SIDA et d’autre part que des croyants pas très futés ni très cohérents en concluraient que si tromper sa femme est un péché, le faire avec un préservatif, c’est doublement pécher. Surtout si en plus le préservatif est inefficace comme la presse dit que le Pape le dit!

J’avoue que tout ceci me désespère d’autant plus que d’une part je suis sûr que ces paroles du Pape auront un impact sur l’attitude des gens et pas dans un sens plus responsable et d’autre part parce que j’ai l’impression que durant tout le temps où il sera Pape, il faudra s’attendre à ce que B 16 fasse des gaffes de cette sorte alors que le monde aurait bien besoin d’un Pape aussi cool que JP II en ce moment. Dieu merci, nous n’avons pas eu une longue combinaison de Benoît 16/ W. Bush.

PS: J’espère vraiment que les catholiques dans la salle ne trouveront pas ce post irrespectueux: ce n’est pas le but et j’ai vraiment hésité à le mettre en ligne après l’avoir écrit par respect pour eux.

1Que personnellement je trouve en grande partie injustifiées.

Tagged with: , ,

9 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. sylvain said, on mars 27, 2009 at 8:15

    Pourquoi j’ai été un fervent utilisateur du préservatif et pourquoi je souscris, malgré tout, à la sortie du Pape sur ce sujet qui traduit la vision de l’Eglise.

    Je me suis toujours dit en réfléchissant sur la question que cette conception de la sexualité portée par la doctrine de l’Eglise catholique était basée sur le principe du respect de la vie et de l’acte de pro-création (le mot est volontairement détaché pour montrer la portée symbolique que l’Eglise voit dans l’acte sexuel).

    Aussi, je comprends parfaitement que le discours du Pape soit basée sur l’énonciation du principe (tu ne commettras pas le pêche de la chair) qui est en fait l’idéal vers lequel notre nature humaine devrait tendre dans sa quête inlassable de perfection, selon la doctrine catholique. Dès lors, l’action de l’Eglise, en tant qu’ Institution, se construit dans les limites ainsi défini car la cohérence de ce principe ne saurait admettre ce bout de phrase que l’on voudrait voir ajouter : « (…) si tu contreviens à cette règle fais le avec un préservatif », parce que ce serait aussi renoncer à cet idéal.

    Mais revenant au principe du respect de la vie je me suis toujours dit que c’est pécher doublement que de commettre le pécher de la chair en n’utilisant pas le préservatif. Toutefois, en mon sens, cette morale ne peut se situer qu’à un niveau individuel car en quittant volontairement et en toute liberté le précepte je ne peux en même temps vouloir cette bonne conscience que me prodiguerait l’aval de l’Eglise. Je prends tout simplement mes responsabilités en me répétant le mot de l’Evangile disant que  » Dieu reconnaîtra les siens ».

    PS: Hady, je ne pense pas que ton post soit blessant pour un catho et quand bien même quelqu’un s’en trouverait offensé je lui demanderais de tendre l’autre joue (rires)
    PPS : pour le discours de Ratisbonne je suis de ton avis qu’il s’agit là plutôt d’une vision réductionniste de l’Islam que ma petite expérience de sénégalais vivant la coexistence harmonieuse avec des adeptes de cette religion ne peut partager.

    Cependant pour la levée de l’excommunication je suis surpris par les réactions de ceux-là qui d’habitude défendent la liberté de pensée car l’excommunication est surtout le symbole du dogme et l’arme qui a de tout temps permis de réduire les adversaires de la doctrine de l’Eglise. Le renversement de perspective est bouleversant pour qui connaît un peu l’histoire de la pensée en occident.

    En outre, le révisionnisme, aussi répréhensible qu’il soit, n’est pas une attaque contre le dogme de l’Eglise, sa vérité profonde, seul point qui, en mon sens appelle aujourd’hui l’excommunication. Je vous demande cependant sur ce dernier point de vérifier ce que j’affirme car je n’ai pas eu le temps de le vérifier, ne me fiant qu’à mes lointaines réminiscences.

  2. hadyba said, on mars 27, 2009 at 12:48

    Cher Sylvain,
    C’est entre autres à toi que je pensais quand j’hésitais à poster ce texte. Ravi que tu le prennes ainsi!

    HIer, l’évêque d’Orléans a jugé bon de demander que l’on marque sur les paquets de préservatifs, à l’instar de ce que l’on fait pour les paquets de cigarettes, que le préservatif n’était pas pleinement fiable. Ce que je reproche au Pape, c’est moins d’avoir réaffirmé la position de l’Église que je trouve parfaitement respectable i.e. qu’un bon chrétien n’a pas besoin de préservatif que de s’être hasardé à une conjecture épidémiologique. Il était prévisible que cela donnerait des débats qui au final brouillent le message de santé publique qui est que le préservatif est un moindre mal si l’on ne peut pas être absolument sûr de son état séropositif et de celui de son partenaire. Le pape dit une chose, des activistes l’insultent, ses ouailles essaient de le défendre en utilisant des arguments scientifiques, résultat, des andouilles en tirent la conclusion que l’efficacité du préservatif est controversée et batifolent sans en faire usage. Autant j’avais trouvé les attaques incessantes contre JP II injustes, autant là…

    POur la levée de l’excommunication, tu as sans doute raison. Tes lointaines années au séminaire font de toi un expert à l’aune de mon ignorance…

  3. hadyba said, on mars 27, 2009 at 12:51

    Pour mémoire!

  4. Tchitchi said, on avril 13, 2009 at 3:34

    C’est la troisième fois que je lis ce post. Mais je me suis dis que cette fois-ci, je ne devrais pas filer à l’anglaise, en mode « no comment ».
    Le fait est que ce que je voudrais dire est trop long. Je t’enverrai peut-être un mail sur le sujet quand j’aurai le temps.

  5. hadyba said, on avril 13, 2009 at 6:18

    « Je t’enverrai peut-être un mail sur le sujet quand j’aurai le temps. »

    Oh, non, tu le posteras ici s’il te plait! J’adorerai savoir ce que tu en penses. By the way, j’espère que Pâques loin de ta famille n’était pas trop triste. Perso, le ngalakh m’a un peu manqué!

  6. Malaika said, on avril 15, 2009 at 4:10

    Je reviendrai lire pour m’assurer que j’ai bien compris ton point de vue. A première vue je dis hum… et si j’ai quelque chose à dire je le ferai …

  7. tchitchi said, on mai 17, 2009 at 11:15

    Puisque Benoit XVI vient justement de faire un passage sans gros incident en terre sainte, je me suis souvenue, malgré mon alzheimer sélectif; que je t’avais promis de commenter ce post. Voici grosso modo ce que je peux te dire sans être chassée de chez les prêtres qui m » herbergent et me gatent outrageusement depuis plus de six mois.
    primo, les paroles du Pape ont été tronquées et sorties de leur contexte ce qui évidemment, permet toute sorte d exprolations hasardeuses.
    secundo, le pape n »a fait que répéter ce que son prédecesseur disait de manière plus diplomatique.
    tercio le pape est d’abord défenseur des dogmes de la chrétieneté; il est donc peut probable qu’il se mette d’un coup à proner le port des capotes. toutes les religions révélées défendent la fidélité et l’abstinence.
    et puis pratiquer une religion ne consiste pas à copier les dires des chefs religieux sinon on vire vers le fanatisme; preuve de l »extrême bétise:
    Chacun adpate sa pratique religieuse à sa vision de la vie et à son époque mais ça c’est un cheminement personnel.

    Tu seras étonné d’apprendre que j’ai fait lire ton post à certains prêtres sont d’accord avec toi…presque tous… mais c vrai que les dominicains sont les philosophes de l’église et sont souvent en désaccord avec Vatican. Un Dominicain a meme demandé avec humour encore combien de temps il faudrait supporter ce pape de transition et si on pourrait disposer d’une baguette ,magique pour effacer ses erreurs de l’histoire
    Bon, petit Hady; A brusquement

  8. hadyba said, on mai 18, 2009 at 7:38

    « Tu seras étonné d’apprendre que j’ai fait lire ton post à certains prêtres sont d’accord avec toi…presque tous »

    A vrai dire ça ne m’étonne pas du tout!

  9. Merci Benoît « Hady Ba’s weblog said, on novembre 21, 2010 at 10:26

    […] de politiques de prévention plus efficaces. Je suppose qu’on peut le remercier de cesser de jeter la pierre à ceux qui essaient de sauver des […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :