Hady Ba's weblog

Oh my God!

Posted in Françafrique by hadyba on mars 26, 2009

congo

Il va vraiment au Congo!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Liage du matin

Posted in Blogroll by hadyba on mars 26, 2009

En défense du Pape[mais je ne suis toujours pas d’accord avec lui ne serait-ce que pour ça], un peu de Jazz africain, Obama et l’Ecole d’économie de Chicago.

Sur anniceris, outre cet article sur les délinquants qui gouvernent mon pays et leur déroute lamentable aux législatives de dimanche dernier, une série de quatre articles sur le plan Geithner. J’aime bien le projet avoué de l’auteur:

« Je continue à paraphraser les messages que je lis sur le programme de sauvetage comme une sorte d’exercice pour savoir si un citoyen ignorant peut à peu près réussir à suivre ces domaines devenus tellement complexes de finances et économie politique qu’on a l’impression de ne pouvoir saisir que des métaphores approximatives. »

Personnellement, quand j’ai commencé à m’intéresser aux mécanismes des prêts subprimes lors de l’été 2007, ce qui m’avait frappé c’était à quel point il était facile de comprendre de quoi il retournait avec un minimum de bonne volonté et de lectures. Quand les politiciens et les banquiers viennent dans les média et affirmer que les mécanismes qui nous ont mené à la crise sont totalement incompréhensibles, c’est juste une manière pour eux d’exclure le peuple des centres de décision et de s’absoudre de leurs péchés. Ce qui est en revanche sidérant c’est la paresse intellectuelle de beaucoup de déciçdeurs qui semblent vraiment ne pas comprendre ce qui se passe.  Je ne dis pas que les autodidactes dans ce domaine comme phersu ou moi ne faisons pas d’erreurs quand ils en parlent mais phersu par exemple a juste fait une grosse erreur qui lui a été signalée par un des lecteurs de son blog. C’est quand même pas mal, non pour un truc censé etre incompréhensible. Si j’essaie de vous expliquer la conjecture de Poincaré, je me planterai très certainement même en faisant beaucoup d’effort en revanche, pour l’économie, c’est beaucoup plus simple.