Hady Ba's weblog

Urgence scientifique

Posted in Recherche by hadyba on juin 30, 2009

Oh arrêtez de ricaner s’il vous plait. Je ne suis pas de retour, c’est juste que mon ami Florian a besoin en urgence de données pour compléter un papier qu’il est en train d’écrire. Donc si votre désir irrépressible d’aider la science ne s’est pas encore tari [et si vous ne mangez pas des trolley et des knobe effects au petit déjeuner1], vous pouvez cliquer soit sur ce lien, soit sur celui-ci et répondre au questionnaire. Répondez, s’il vous plait à un seul des deux questionnaires. Mais bien sûr, si vous voulez savoir ce qu’il y a dans l’autre questionnaire, vous pouvez recruter une autre personne et lui demander de répondre au questionnaire auquel vous n’avez pas répondu puis lui demander de vous raconter son aventure.

Et je signale aux ricaneurs que j’avais écrit que je n’utiliserai plus le net pour des motifs extra scientifiques et ceci est un motif éminemment scientifique! Quant à ceux qui disent que je ne comprends définitivement pas ce concept français de  »vacance »….

………………………..

1Cette phrase est un test: si vous la comprenez, il est probable que vous ne devriez pas subir le questionnaire de Florian

Publicités

S’intégrer par les vacances

Posted in Vie quotidienne by hadyba on juin 29, 2009

Ceux qui lisent régulièrement ce blog savent que je me vois non sans quelque romanticisme comme un ethnologue vivant au milieu d’une peuplade à la civilisation hautement intrigante et essayant aussi objectivement que possible de comprendre la rationalité intrinsèque à l’organisation sociale de ce peuple que nous autres sénégalais, dans notre ethnocentrisme quelque peu justifié avons tendance à légèrement mépriser. Toutes ces dernières années, je me suis focalisé [inspiré en cela par un barde local nommé Maurice Druon, malheureusement décédé cette année] sur l’étude du dialecte de ce peuple, dialecte qui est, quoi que puissent en penser mes collègues quebecquois et africains, une variante de la langue française, certes moins subtile et riche que le français d’Afrique noire ou du Québec, mais, et j’oserais le dire sans sourciller pour avoir mené des études de terrain consciencieux et complets, non moins digne d’intérêt que ses grandes soeurs les autres variantes de la noble langue française. Entendons-nous bien, je ne suis pas en train de prôner l’égalitarisme culturel qui est, comme nous le confirmerait sans problème le plus grand penseur local, un autre barde nommé Zemmour, l’horreur de notre siècle. J’affirme simplement que nous devrions respecter ces gens-là et leur culture si nous voulons les comprendre. Appelez-moi un progressiste si vous voulez, ça ne m’effraie pas. Mais je m’égare.

Après donc avoir passé ces dernières années à essayer de comprendre le dialecte local, je le maîtrise désormais assez bien pour m’aventurer dans cette zone trouble du mimétisme culturel et ce d’autant mieux que j’ai réalisé que le chef local (qu’ils sélectionnent apparemment en se basant sur la petitesse de la taille pondérée par le nombre tout à fait remarquable de tics qu’il peut déployer à la minute. C’est un peuple de joueurs invétérés et de grands enfants que mes indigènes!) a mis en place un ministère de l’identité nationale. M’ayant enquis donc de ce en quoi pouvait bien consister cette immuable identité nationale, il me semble (notez que cette prudence du « il me semble » n’est pas rhétorique mais scientifique) avoir découvert, après deux ans de recherches, que l’essence de ce concept réside dans le fait d’arrêter périodiquement toute activité habituelle pour pendre ce qu’ils nomment des  »vacances », de préférence loin de son lieu d’habitation. Vous savez tous qu’en tant qu’ethnologue immergé dans cette peuplade, mon sacerdoce m’impose de me conformer dans la mesure du possible aux rites locaux, aussi absurdes qu’ils fussent. Pour commencer à expérimenter ce concept de  »vacance », j’ai donc décidé de l’expérimenter sur cet espace qu’est le blog. Il m’a été confié par un informateur local que des  »vacances » duraient un bon mois. Je vais donc essayer de fermer cet espace pendant au moins un mois en espérant que cette inactivité me permettra de mieux comprendre mes si fascinants indigènes aux mœurs si étranges.

Traduction pour les indigènes: J’ai besoin de faire un break et je vais déserter le net pour tout usage non strictement scientifique (Jstor!) pendant au moins un mois. Bonnes vacances à tous

Tagged with:

Réflexions jacksoniennes

Posted in Musique, USA by hadyba on juin 29, 2009

D’abord, ce type était génial. Après trois jours à subir sa musique partout, il n’y a pas d’autre conclusion possible. Il y a quelque chose de très injuste dans le génie. Quel que soit le domaine, il y a des types qui arrivent et qui sont infiniment plus compétents que le reste de la bande. Ils font des choses que les autres n’auraient même pas pu concevoir, ils le font souvent plus vite que les autres et parfois ça ne semble même pas les fatiguer de le faire. Dans quelques rares cas, ces génies sont en plus équilibrés et bien disposés envers leur prochain. Là c’est une grâce: ils nous donnent un aperçu de ce que devrait être le divin.

Ensuite, MJ et OJ Simpson me paraissent être la preuve éclatante que ça fait déjà un certain temps que les USA sont passé dans une société post-raciale et que le racisme (réel) qu’y subissent les noirs n’est que résiduel. Dans une société authentiquement raciste, un noir soupçonné d’avoir tué ou violé un(e) blanc(he) n’aurait aucune chance d’échapper au lynchage. OJ a tué son épouse blanche et est sorti libre du tribunal. Michael a violé des enfants de toutes les couleurs et a été acquitté. Dans les deux cas on les a jugé comme on juge n’importe quel américain: sur leur argent.

Dernière chose: l’incroyable hypocrisie de notre société. Ce type violait des enfants mais ce n’est pas grave. Il était tellement génial et tellement riche et le catalogue des beatles lui appartenait alors qu’il viole des enfants… Ce qui m’écœure, c’est de me dire que la plupart des gens qui seront à ses obsèques savaient ce qui se passait, avaient vu MJ avec des enfants mais seule LaToya a eu le courage d’en parler. Ce type était littéralement fou. Il n’avait pas eu d’enfance, pas d’éducation, ne savait pas ce qui se faisait ou ne se faisait pas. Son entourage aurait du veiller sur lui et l’empêcher de faire certaines choses, au besoin en appelant les flics. Bien sûr, il n’y avait aucune chance qu’ils prennent leurs responsabilités tant qu’il était riche. Et il me semble évident que si MJ était resté créatif, s’il avait continué à sortir des tubes planétaires, et à gagner des sommes astronomiques d’argent, il aurait pu continuer à violer des enfants sans problème. La vraie ligne de partage de notre époque n’est pas raciale, elle est financière.

Message Perso: Sylvain, si tu passes par là, transmets mes condoléances à cette fan absolue de MJ qu’est Théo.

Liage burkien

Posted in Blogroll, France, Politique, Religion by hadyba on juin 26, 2009

Où l’on comprend que Hegel n’est pas totalement inutile. Le Monde est très didactique.

J’apprends ici qu’il y a deux excellentes raisons d’interdire ce truc: 1) un argument pseudo-philosohique d’Elie Barnavi: “en occident, on montre son visage”. et 2) un argument pseudo-juridique de Bertrand Matthieu “On doit pouvoir, dans la sphère publique, identifier les personnes auxquelles on a affaire”

Sur 1): D’où vient cette soi-disant loi? Depuis quand y a-t-il un truc qui serait Le Grand Livre des Occidentaux et qui répertorierait ce qui se fait ou ne se fait pas en Occident? Je croyais qu’en Occident comme partout ailleurs, ce sont les pratiques des gens qui y habitent et que nous nommerons logiquement « occidentaux » qui déterminent ce qui « se fait » ou pas et contribuent de ce fait à créer la loi et la tradition? Or ces filles, dames ou quoiqu’elles soient sont pour certaines d’entres elles des « occidentales ».

Sur 2): Reste à savoir qui, dans quelles circonstances et jusqu’à quel point, doit pouvoir différencier « les personnes à qui on a affaire ». Qu’un flic ait de temps à autre besoin d’effectuer des controles d’identité me parait normal, pour le reste de la population moins.

Avouons le quoi,  nous n’aimons pas les femmes qui choisissent de se voiler parce que nous pensons que dans une société ouverte comme la nôtre, elles devraient voir de manière évidente que le mode de vie que nous leur proposons est meilleur que celui qui est le leur et dans lequel elles sont soumises à leur Seigneur et Maître. Mais je croyais que tout le point d’une société ouverte était que les citoyens avaient le droit de faire des choix (sexuels, politiques, religieux et philosophiques) qui nous sont incompréhensibles et nous mettent mal à l’aise.

PS: Il me semble cependant que cet argument de santé publique devrait marcher, si toutefois il y a quelque chose dans la Constitution qui oblige à faire faire des économies à la sécu!

Tagged with: ,

Ne nourissez pas les animaux SVP

Posted in Afrique, Blogroll by hadyba on juin 25, 2009

Magatte Wade

Magatte Wade (rien à voir avec notre Président. Enfin, j’espère.) se paie Sachs et parle de Moyo.

Via.

25% avant 7 mois

Posted in Sénégal by hadyba on juin 24, 2009

Baby

Ceci est proprement horrible:

Au Sénégal, toutes les enquêtes et études ont montré une faible couverture en soins essentiels des nouveau-nés, expliquant la forte mortalité néonatale (35 %) représentant plus de 50 % de la mortalité infantile. Face à ce tableau sombre, Dakar risque de ne pas être au rendez-vous de l’Objectif du millénaire pour le développement (Omd) qui arrive à échéance en 2015. En assurant une couverture universelle en soins essentiels à tous les nouveau-nés du Sénégal, on pourrait réduire de plus de 80 % le taux de mortalité infantile et atteindre l’Omd 4. Mais, pour ce faire, les spécialistes préconisent des pratiques qui touchent aux activités de prévention et curatives. Il s’agit de mettre le focus sur les activités préventives simples dont l’efficacité a été prouvée.

Si Wade avait pour un sou de décence, c’est sur des choses pareilles qu’il se concentrerait au lieu d’organiser la chasse aux homos ou bien de corrompre nos chefs religieux…

C’est pour l’absence d’action dans des cas pareilles que je n’hésite pas à qualifier Wade et ses sbires de meurtriers. A la limite, qu’ils volentre argent m’indifférerait s’ils avaient un minimum de souci pour les pauvres.

Update: A la réflexion, je pense que le journaliste s’est emmêlé dans ses chiffres: le taux de mortalité à 5 ans au Sénégal est de 11,4% d’après l’unicef. Je suppose que c’est 25% d’entre eux qui meurent dans leur premier mois. Still horrible mais pas tant que le papier le suggérais

Tagged with:

Même au Sénégal

Posted in Oh my God!, Sénégal by hadyba on juin 23, 2009

Si ça se fait, ce sera vraiment le crime le plus horrible de Wade! Rentrer au Sénégal et voir que les psychopathes locaux ont le même nom que ceux que j’aurais fui ici!

Coup d’Etat en Iran III

Posted in Politique by hadyba on juin 20, 2009

Un de mes amis qui a pu parler au téléphone avec une de nos connaissances communes qui se trouve actuellement à Téhéran me raconte que ce sont des miliciens1 d’Ahmadinéjad qui sont entrés de nuit dans le campus universitaire et ont tabassé les étudiants qui s’y trouvaient. Sept morts, beaucoup de traumatismes physiques, quelques étudiants dans le coma etc… Aux conspirationnistes qui affirment que ce chiffre de 7 morts est une création directe de l’alliance CIA-Mossad: il semblerait dans ce cas que cette dangereuse alliance ait réussi à infiltrer la télé d’État iranienne parce que c’est cette institution respectée dans le monde entier pour son objectivité et sa conformité aux valeurs de la Révolution Islamique qui a donné ce chiffre.

Par ailleurs, cette connaissance commune, non seulement a manifesté toute cette semaine, mais elle affirme qu’elle a des discussions tout à fait cordiales avec les flics qui sont chargés de surveiller les manifestations. Ce que mon ami m’a raconté est d’une certaine manière assez effrayant parce qu’apparemment, jusqu’à ce jeudi, l’atmosphère dans les manifs était assez semblable à celle qui a pu exister à Tien An Men en 1989 avant que ce psychopathe de M. Deng ne siffle la fin de partie dans le sang. A Téhéran aussi, les manifestants n’hésitent pas à fraterniser avec les ‘vrais’ flics et à leur demander de les protéger des miliciens en civil qui viennent les provoquer et essayer de faire dégénérer la manifestation. Les flics, à ce qu’on m’a dit, ne sont pas nécessairement de mauvaise humeur. Le problème c’est que comme tous les flics du monde, quand on leur demandera de tirer sur le peuple, il y a fort à parier qu’ils s’exécuteront sans hésiter.

Lors de son prêche de ce vendredi, l’Ayatollah Khaménéi a été très clair: ces résultats sont l’expression de la volonté de Dieu2 et en tant que tel ne doivent pas être remis en cause. Les manifestants sont manipulés par les USA qui après ce qu’ils ont fait en Afghanistan et en Irak n’ont pas de leçon de démocratie à donner et de toute manière le programme d’Ahmadinéjad est bon. J’avoue que je suis assez surpris. Khaménéi est connu pour sa prudence et après avoir validé les résultats dès samedi dernier, il avait plus ou moins rétro-pédalé quand les manifestations avaient commencé à gonfler en autorisant un recompte partiel. Je m’attendais donc à un prêche temporisateur où il appellerait tout le monde au calme quitte à faire confirmer la victoire d’Ahmadinéjad par la suite. Avec une position aussi dure, j’ai l’impression qu’il ferme la voie à une sortie de crise pacifique. Si les iraniens veulent que leur votent soit pris en compte, ils sont désormais obligés de manifester de manière illégale et ce d’autant plus que le type qui est désormais à la tête de la commission chargé de recompter les votes est un ultra-conservateur soutenant ouvertement Ahmadinéjad. Dans son discours, Khaménéi a un raisonnement à la Aphatie dans lequel il affirme que l’écart est trop grand pour qu’il ait pu y avoir de triche. Je sais, les grands esprits etc….

En face, les manifestants semblent extrêmement déterminés. Par exemple, l’un d’eux écrit:

Whether Mir Hossein Mousavi wants it or not, we will take our vote back. This is a youth movement, it’s our movement and we will not have these men [ie all the politicians] take credit. They are threatening us with violence and they are holding Mir Hossein [Mousavi] responsible. If one drop more blood is shed from anyone, the leader of the nation will be responsible.

Et un autre ami iranien vivant en France m’apprend que malgré l’interdiction, la manifestation prévue ce samedi est bien maintenue.

J’avoue que j’ai peur que tout ceci ne se termine dans un bain de sang. En tant qu’ami, je me dis que j’aimerais autant que les personnes que je connais se tiennent loin des rues samedi après midi, mais en même temps, il est évident que si les gens n’ont pas le courage de faire respecter leur vote, le gouvernement qui sortira de ces élections sera pire que tous ses autres prédécesseurs parce qu’il n’y aura même plus de simulacre de consultation populaire.

PS: Juste un dernier détail: je m’en fiche vraiment de savoir si Mousavi est meilleur ou non que Ahmadinéjad. La démocratie est une question de processus, non de résultat: ce n’est pas parce que Wade, Sarkozy ou Ahmadinéjad I sont de mauvais présidents qu’ils sont illégitimes. En revanche, si Ahmadinéjad passe cette fois-ci, Ahmadinéjad II sera un président illégitime en plus d’être mauvais sur les plans économiques et politique.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

1Il me semble que c’est les basidji mais franchement, je n’en suis pas sûr, ne maitrisant pas la nomenclature des différents corps militaires et paramilitaires qui semblent peupler l’Iran.

2Tous ces gens qui prétendent connaître la volonté de Dieu……….

Tagged with:

Gouvernementalité au Niger

Posted in Afrique, Blogroll, Politique by hadyba on juin 19, 2009

Ce sont des conversations de ce genre, entendues en particulier dans les taxis à Niamey, captées aussi auprès des paysans et petites gens de ville à Niamey et Maradi, sur le sentiment que le territoire du Niger est un espace d’insécurité physique et alimentaire, un espace non-gouverné, un espace de la négligence, qui m’ont orienté de mon premier intérêt (comprendre le processus démocratique tel que débattu par les intellectuels, thème de mon mémoire de science politique à Dakar) vers la gouvernementalité (sécurité, territoire, population). Mais ces questions de « sécurité, territoire, population » semblent complètement absentes non pas seulement des radars du gouvernement nominal du Niger, mais même de ceux des intellectuels, toujours obsédés, en effet, d’institutions et de constitution (en dehors de l’intrépide Lasdel). Même mon intérêt pour l’Islam vient (comme cette transcription le montre) non pas des chaleurs islamistes, mais du fait que le menu peuple s’en sert pour civiliser ses sentiments. Le grand malentendu entre les intellectuels islamistes nigériens et les populations, c’est que celles-ci ne se soucient guère d’avoir un Etat islamique, un code islamique, mais voudraient voir traduites dans la vie quotidienne certaines vertus à légitimation sunnite favorables à la paix sociale, au bon voisinage et à la civilité. Mais de même, le grand malentendu entre les intellectuels modernistes nigériens et les populations, c’est que celles-ci tiennent moins à la constitution, à un Etat démocratique, qu’à la gouvernementalité, qu’au fait d’être gouvernés. C’est avec des paysans, avec le menu peuple « analphabète » qu’il est possible de parler de gouvernementalité, non avec les intellectuels. Par ailleurs, les conséquences d’économie politique d’une victoire de Tandja seront plus catastrophiques que les conséquences pour la démocratie, de ce point de vue, et, ce qui est ironique, c’est que si les politiciens avaient su montrer cela aux paysans, s’ils avaient su leur montrer qu’ils allaient s’occuper de les gouverner comme ils le demandent, ils s’en seraient faits des alliés indéfectibles. (Objectivement, les pratiques démocratiques affermies favorisent incomparablement plus la gouvernementalité que les pratiques despotiques, mais c’est une implication assez lointaine pour les victimes de la Négligence.)

Le reste est ici.

Tagged with:

Tired of being myself

Posted in Vie quotidienne by hadyba on juin 18, 2009

Depuis 5 jours. Toutes les deux heures.

Jour 1:

-Moi: C’est horrible comme j’ai mal à la tête

-N’importe qui: Oh, je suis désolé, prends un Doliprane il y en a juste là

-Moi: En fait, ce qu’il me faudrait, c’est plutôt plus de sommeil et moins de café

-N’importe qui: Ouais c’est ça

[…]

Jour 3:

-Moi: C’est horrible comme j’ai mal à la tête

-N’importe qui: Tu devrais vraiment prendre un Doliprane

-Moi: Oui sans doute.

[…]

Jour 6:

-Moi: C’est horrible comme j’ai mal à la tête

-N’importe qui: silence embarrassé devant tant de crétinisme

Et puis hier soir, ayant quelques coups de fil à passer et n’arrivant pas à remuer la tête sans souffrir le martyre et encore moins à tenir une conversation sensée, je prends enfin un Doliprane. Et vous savez quoi, c’est assez magique. Tu mets ça dans un verre d’eau, tu attends une minute, tu bois prestement le tout. Deux minutes plus tard, ton mal de tête a disparu. Vraiment disparu! Dommage que le café ne me fasse pas le même effet. Ne voulant pas creuser le trou de la sécu plus qu’il ne l’est déjà1, je décide qu’au lieu de me gaver désormais de Doliprane, jeudi je quitterai le bureau à 12h et rentrerai dormir au moins deux heures quoi que le reste du monde en pense.

Donc, aujourd’hui, je quitte le bureau à 12h (OK, 12h30), prend le train, arrive à la maison… et me rends compte que j’ai encore laissé mes clés au bureau. Là, je suis dans le train qui me ramène au bureau pour récupérer mes clés. J’ai horriblement mal à la tête, je suis bon pour trois heures de transport au total et il va sans doute me pleuvoir dessus vu comment le temps commence à se couvrir.

Franchement, si l’un des lecteurs bienveillants de ce blog voulait que l’on échange nos cerveaux et nos vies, je ne dirais pas non parce que là, ça devient épuisant pour moi que d’être moi-même!

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

1OK, je n’ai jamais pris la peine de m’inscrire formellement à la sécu depuis que je suis en France et ne suis donc pas remboursé de mes médicaments ou de mes visites chez le médecins. OK, je ne vais jamais chez le médecin (2 fois en 5ans dont un ophtalmo) ni n’achète de médicaments non plus mais bon…

Tagged with: