Hady Ba's weblog

Coup d’État en Iran

Posted in Politique by hadyba on juin 13, 2009

iran_600.2

Je viens juste de recevoir un mail de quelqu’un qui vit à Téhéran et qui affirme qu’il y a eu un coup d’Etat pur et simple en Iran. Soyons très clair, jusqu’à présent, je soutenais le droit de l’Iran à se doter de l’arme nucléaire s’il le désirait et je pensais que, quel que soient ses défauts, Ahmadinéjad n’était pas moins légitime qu’Obama. Point barre. Ce matin encore je me faisais la réflexion qu’il fallait que je cesse de penser que mes inclinations politiques  (et celles de mon milieu social) étaient celles du peuple en pensant à la ré-élection probable d’Ahmadinéjad que je croyais démocratique alors que mes équivalents iraniens avaient voté contre lui.

Si j’avais lu le contenu de ce mail dans n’importe quel journal, j’aurais simplement ignoré ça comme étant de la propagande occidentale classique. Mais ce mail vient de quelqu’un dont je ne peux douter ni du niveau d’information, ni de l’objectivité. J’avoue que j’ai peur de la manière dont va évoluer la situation.

Voici le mail avec le minimum d’édition possible (évidemment éliminé les noms!):

> C’est un coup d’état qui a > lieu.
>
> Il n’y a même pas eu de fraude : ils ont annoncé les résultats avant que le comptage dans les urnes soit terminé.
>
> Partout, on avait voté massivement pour Moussavi, des quartiers bourgeois aux banlieues pauvres, des villages des provinces frontalières aux grandes villes centrales.
>
> Mais les votes n’ont pas été comptés, et Ahmadinejad a été declaré vinqueur.
>
> Des grands dignitaires du régime qui ont protesté ce matin ont disparu depuis.
>
> À midi, il y a eu des manifestations réprimées par la police, et l’après-midi, j’ai vu des scènes de guerre urbaine dans la rue.
>
> Il y a eu plusieurs blessés, peut-être des morts.
>
> La plupart des sites d’information sur Internet ont été filtrés.
>
> Il est très difficile de se connecter.
>
> On ne peut plus capter la plupart des chaines de télévision satellitaire.
>
> Les réseaux de téléphonie portable ne fonctionnent plus.
>
> Et il y a encore des gens dans la rue.
>
>
>
> Il y a quelques heures, dans la rue, un homme en tenue civile qui me menaçait avec une matraque a hurlé :
> à partir d’aujourd’hui, ce sera comme
> ça.

Update: Je n’avais lu ni cet article, ni cet autre et ce post encore moins avant de recevoir le mail et de le bloguer à chaud!

Tagged with: ,

Basse calomnie

Posted in Politique, Sénégal by hadyba on juin 13, 2009

Abdoulaye Sow

Certains accusaient notre ancien ministre du budget d’être d’une honnêteté scrupuleuse et d’avoir refusé à trois reprises le poste qu’il occupait. Bien sûr, je croyais qu’il s’agissait là d’une basse calomnie1. Mais il y a quelques jours, il a démissionné pour « convenance personnelle acceptée par le Chef de L’État » après une réunion avec Maître Wade notre très révéré Président de la République et M. Souleymane Ndéné Ndiaye, notre pas moins respectable, Premier Ministre. Du coup, je me demande s’il n’était pas effectivement incorruptible doté d’un sens absurdement aigu du Bien Public ce qui est évidemment incompatible avec l’occupation d’un poste aussi stratégique que celui de Ministre du Budget de Maitre Wade que je vous le rappelle je révère positivement. Je compatis vraiment avec cette complexion personnelle particulière de M. Sow. Je suppose qu’il a vraiment essayé mais que le comptable public qui est en lui ne pouvait juste pas débloquer des fonds sans la justification appropriée. Il y a des gens comme ça dans la haute administration sénégalaise, même si nos gouvernements successifs depuis 2000 ont essayé d’en débarrasser le pays!

PS: Décidémment, j’aime de plus en plus ce type.

……………………………

1Je sais, les gens sont vicieux et vous accuseraient de n’importe quoi pour vous éviter de devenir ministre

Vanitas vanitatum

Posted in Vie quotidienne by hadyba on juin 13, 2009

Pour les plus distraits d’entre vous: j’ai miraculeusement réussi à importer le contenu de mon ancien blog ici. Je suppose que la question qui vous vient à l’esprit est: « Bon Dieu mais pourquoi donc? ». Pour deux excellentes raisons. D’abord parce que je pouvais le faire les doigts dans le nez en appuyant de temps à autres sur une touche de mon clavier. Ensuite, et surtout, pour que le monde entier puisse apprécier à sa juste mesure mes talents dans le domaine, Ô combien subtil et implacable, de la prédiction politique. Oui je sais, le ridicule ne tue pas, la vanité est un péché mortel et tutti quanti

Tagged with: