Hady Ba's weblog

Et si…Marie?

Posted in Blogroll, France by hadyba on octobre 31, 2009

Si les journalistes faisaient leur travail, on lirait ce genre de reportage dans la presse. Et si les politiciens avaient un sou d’inrégrité, ce serait le bien être de personnes comme cette Marie qui les préoccuperaient…. Au lieu de ça on discute d’IN et de sport.

Lisez ça SVP.

Publicités

Identité Nationale

Posted in France, immigration by hadyba on octobre 27, 2009

Qu’est-ce qui fait l’identité nationale française à l’heure actuelle?

La peur panique de ces mythiques immigrés qui envahissent la France, violent ses femmes, diluent son sang pur et tuent les innocents enfants de cette belle de France?

 

Je sais, je ne suis pas français mais apparemment Éric Besson veut que français et étrangers vivant en France répondent à cette question, alors je m’exécute. Bien sûr, je peux me tromper; c’est le discours politique ambiant qui informe ma réponse, mais si ça se trouve, les politiciens ne sont pas compétents pour définir cette fameuse identité nationale.

Gärdenfors et la Grammaire Universelle

Posted in Recherche, Science by hadyba on octobre 23, 2009

languages

Au détour du livre de Peter Gärdenfors: How homo became sapiens1

« The kind of universal grammar advocated by Chomsky does not belong to the kind of structures that would be favoured by natural selection. It is therefore highly incredible that grammatical rules are innate (if there are any rules in the head at all). »

Peter Gärdenfors How homo became sapiens : on the evolution of thinking OUP 2004 p. 187

« La sorte de grammaire universelle défendue par Chomsky n’appartient pas au genre de structures qui auraient été favorisées par la sélection naturelle. Il est par conséquent hautement incroyable que les règles grammaticales soient innées (si toutefois il y a une quelconque règle dans la tête.) »

C’est typiquement le genre d’affirmation qui font que je suis mal à l’aise avec certains psychologues évolutionnistes. Parce que quelque chose est hautement improbable étant donnée la sélection naturelle, Gärdenfors pense que nous devons utiliser une sorte de principe du rasoir d’Ockham pour l’éliminer. Le problème, c’est la sélection naturelle est un one shot dont nous n’avons que le résultat.

Prenons l’exemple suivant: vous jouez à la loterie et vous gagnez. On vous tend un micro et vous dites: « Je suis béni de Dieu, il y avait une chance sur un milliard que ma combinaison sorte et pourtant, c’est tombé dessus. Pourtant devrait-il en être ainsi? Aucune raison, sauf que Dieu m’a fait cette faveur. »2 Mettons de côté le fait que si vous n’étiez pas un fieffé hypocrite, vous ne joueriez pas au loto pour commencer puisque toutes les religions interdisent les jeux de hasard. Le raisonnement qui passe de « Il y avait très peu de chances a priori que je gagne au loto » à « C’est un miracle que j’aie gagné au loto » est bien évidemment fallacieux. Avant que le tirage ne soit effectué, vous aviez autant de chance que tout autre joueur individuel de gagner, donc, pas moins de chances qu’un autre. Que ça tombe sur vous n’a don rien de miraculeux, même si c’est heureux. Ce qui serait miraculeux, ce serait que l’on effectue une série de tirages et qu’à chaque fois vos numéros sortent. Si la même personne gagnait systématiquement au loto chaque semaine, les autorités diligenteraient une enquête. Mais cela n’arrive jamais.

Quel rapport avec la citation de Gärdenfors?

On ne peut pas se servir du fait qu’une théorie est hautement improbable étant donné la sélection naturelle pour la disqualifier. Ce que la théorie de la sélection naturelle nous dit, c’est qu’il y a des variations au hasard et une sélection par l’environnement. Même si la grammaire universelle « n’appartient pas au genre de structures qui auraient été favorisées par la sélection naturelle » la possibilité qu’elle apparaisse existait. Étant donnée que le processus qui a abouti à l’apparition du langage est, pour autant que l’on sache un processus unique, on ne peut se servir de l’improbabilité de certaines structures comme argument pour les éliminer. Le rasoir d’Ockham ne fonctionne pas de cette manière. Si la grammaire universelle a été postulée par Chomsky, c’est parce que ça permet d’expliquer certaines caractéristiques du langage humain et de faire des prédictions vérifiables. Pour pouvoir l’éliminer au nom de l’improbabilité évolutionnaire, il faut d’abord fournir une théorie qui soit au moins aussi féconde mais qui en plus est plus probable étant donnée la sélection naturelle.

De plus, je ne suis pas sûr que cette idée de « kind of structures that would be favoured by natural selection » ait beaucoup de sens et ce, pour la raison donnée plus haut. Si nous acceptons le coté fondamentalement aléatoire des mutations qui sont responsables des caractéristiques actuelles des systèmes biologiques, alors le seul cas où l’idée de « structures les plus probables » aurait eu du sens, ce serait si nous avions une infinité de planètes identiques au départ et dans lesquels les mêmes processus sélectifs seraient à l’œuvre. Dans ce cas, on pourrait prédire que les structures les plus probables émergeraient dans une majorité de ces planètes même si des structures moins probables apparaitraient sans doute dans certaines autres de ces planètes. Dans un processus one shot comme celui qui a donné naissance à la vie sur terre, la seule chose que puisse faire le chercheur est de s’assurer que les structures qu’il postule ne sont pas incompatibles avec la sélection naturelle. Même Gärdenfors ne croit pas que la grammaire universelle soit incompatible avec la sélection naturelle; se rabattre sur l’improbabilité a priori n’a juste pas de sens.

PS: En fait, je pense que Chomsky a raison concernant GU, ça n’a cependant rien à voir avec l’objection que je fais ici à Gärdenfors. Même si Chomsky avait tort, la critique que fait G. dans cette citation serait quand même sans pertinence.

§§§§§§§§§§§§§§

1Je vois que le livre a été traduit en français. Je vous le conseille, malgré ma critique ponctuelle.

2PS: C’est le genre de phrases que j’ai entendu presque chaque semaine dans l’émission sponsorisée par la loterie nationale sénégalaise quand j’étais à Dakar et à chaque fois, je me demandais pourquoi j’étais le seul que ça sidérais. Mais Dieu est toujours très présent au Sénégal…

Notre génie national

Posted in France by hadyba on octobre 21, 2009

Là encore, on peut faire deux observations. Il est semble-t-il passé par la fac de Nanterre (celle du secteur de Neuilly-sur-Seine), avant de bénéficier d’une dérogation pour venir étudier à Paris I. Et le président de l’université a dû l’autoriser à tripler sa deuxième année, car il est impossible sinon de faire plus d’un redoublement durant les deux premières années d’études en droit.

Le reste.

Effarements télévisuels

Posted in Musique, Vie quotidienne by hadyba on octobre 16, 2009

MilesPref

Parfois, je suis effaré, pas choqué, juste effaré par les choses que je vois et qui paraissent dans l’ordre normal des choses.

D’abord, il y a les journalistes télé. Hier, c’était France3 qui était très fière d’avoir pu intercepter une lettre de la fiancée de Jean Pierre Treiber au pied l’arbre qui leur servait de boite à lettre. Et bien entendu, le journaliste poussera l’ignominie jusqu’à filmer le contenu de la lettre. Je veux bien que ce mec soit un assassin et tout ce que vous voulez mais depuis quand est-il devenu acceptable de rentrer à ce point dans la vie privée des gens? A la limite, je peux accepter que le mode de communication mis en place par JPT relève de l’information, mais que nous apporte le contenu de la lettre? Et surtout, pendant qu’ils mettent en place une couverture aussi people des aventures de l’homme de la forêt, mettent-ils également tout en œuvre pour expliquer aux citoyens comment il a pu s’évader, s’il y a vraiment des charges contre lui, etc? Bien sûr que non. Ça c’était hier. Aujourd’hui, i>télé ouvre son journal du matin sur un mioche américain dont le père après l’avoir grondé avait craint qu’il ne se soit caché dans le ballon qu’il venait de faire décoller. Grande peur, on rameute les pompiers et quelques heures plus tard, le ballon atterrit et pas de mioche dedans! En fait, le sale gosse s’était caché dans une caisse à la cave! Ça ne se passe même pas en France mais ça a fait l’ouverture du journal d’une chaine d’info soit disant sérieuse!Tant qu’à parler d’enfants, ils ne peuvent pas faire un vrai sujet, je ne sais pas moi, sur les enfants qui mendient dans le métro parisien voire, s’ils veulent du positif, sur un quelconque mioche qui grandit en banlieue parisienne mais qui réussit bien à l’école1.

Après bien sûr il y a ce sondage du Parisien qui montre que 30% des français estiment que la nomination du Prince Jean à la tête de l’epad est « plutôt une bonne chose ». Attendez, on est en France, pays qui a coupé la tête son dernier roi et recrute ses élites par concours depuis deux siècles au moins, et il y a quand même un tiers des gens qui estiment que le fait que le Président de la République oblige un Conseiller Général à se désister pour faire place nette à son fils à peine sorti de l’adolescence puis fasse nommer ce mioche à la tête d’un organisme public au budget de 115 millions d’euros est « plutôt une bonne chose »! Et moi qui croyait que c’était l’idéologie méritocratique à la base de la République Française qui empêchait que soient mises en œuvre des mesures comme la discrimination positive en faveur des femmes et des minorités!

Bonne nouvelle enfin: We’ve got Miles! La Cité de la Musique inaugure aujourd’hui, et jusqu’au 10 janvier, une expo consacrée à Miles Davis et dont le titre est très sobrement: « We want Miles! ». Sur BFM tv, ce matin, ils ont interrogé la famille de Miles venue inaugurer l’exposition. L’occasion de découvrir sa fille qui lui ressemble de manière assez effrayante je dois dire. D’abord physiquement mais apparemment surtout moralement. Je m’explique. On interroge les frères: « Oh c’est trop émouvant cette expo. Notre père aurait adoré ça. » Entre la soeur. Tu te dis in petto: « Bon sang elle lui ressemble tellement! » Elle dit: « Notre père méritait cet hommage! » Typiquement le genre de phrase arrogante que Miles aurait sorti dans un tel contexte.

§§§§§§§§§§§§§§

1Je vous jure qu’il doit y en avoir dans le tas. Cette note est pour les journalistes français qui me lisent pas pour les gens normaux

Tagged with: ,

Esclavage

Posted in France by hadyba on octobre 15, 2009

à la RATP!

BHO Nobel

Posted in Oh my God! by hadyba on octobre 9, 2009

BHONobel

Ceci(oui, vous lisez bien!) me laisse sans voix!

En même temps, il a pas eu le Nobel de Médecine…

PS: Le pire, c’est que je ne peux même pas dire que je trouve ça injustifiable. Ecoeurant, le mec!

PPS: La photo a été volée ici.

Tagged with: ,

Karim Wade

Posted in Oh my God! by hadyba on octobre 8, 2009

… peut aller se rhabiller il n’est plus le seul à avoir un papa gâteau! Karim peut même argumenter que lui, il s’est débrouillé pour décrocher un diplôme universitaire.

PS: Quelqu’un pourrait m’expliquer où la décence est passée?

Servir la philosophie française!

Posted in Blogroll, France, Philosophie by hadyba on octobre 8, 2009

Il me semble que c’est Baptiste Coulmont qui a initié les wiki d’audition pour les SHS. L’idée est de créer un wiki qui regroupe toutes les offres de poste dans toutes les facs françaises pour une discipline donnée et de l’alimenter jusqu’à ce que les tous les recrutements soient effectués. C’est une excellente initiative qui contribue à la transparence du processus de recrutement et à la disponibilité des informations. L’année dernière il y avait un wiki pour la philosophie mais la personne qui s’en était chargée ne va probablement pas s’en occuper cette année. Si l’un des lecteurs de ce blog voulait rendre un service à la communauté des jeunes philosophes français, ce serait le moment. Toutes les informations sont disponibles ici et ici.

PS: Bien sûr, si j’étais vraiment quelqu’un de bien, je m’en chargerais mais bon…

Starving to death

Posted in France by hadyba on octobre 6, 2009

Ceci donne un sens nouveau à l’expression « affamé de pouvoir »! Je n’arrive pas à savoir s’il faut en rire ou en pleurer.