Hady Ba's weblog

La Négritude dans la SEP

Posted in Philosophie by hadyba on juillet 23, 2010

Cool, je viens juste de voir que La Négritude a fait son entrée dans la Stanford Encyclopedia of Philosophy. Et que l’article est du à mon ancien prof Souleymane Bachir Diagne.

Photo volée ici.

Un bon « gens du voyage »

Posted in France by hadyba on juillet 23, 2010

Sur i>télé, un type qui se présente comme un « gens du voyage sédentaire mais qui aime voyager. » et qui prie humblement Nicolas Sarkozy de ne pas faire l’amalgame entre les bons « gens du voyage » et les mauvais « gens du voyage » qui envahissent nos villes, ne respectent pas nos lois, violent nos enfants et tutti quanti. Bien sûr,ce n’est pas ainsi qu’il le dit mas l’idée y est. Nicolas Sarkozy d’ailleurs ne dit pas autre chose. Quand, à la sortie du Conseil des ministre, Luc Chatel a déclaré la guerre aux « gens du voyage », il a bien pris soin de préciser que ce serait une guerre totale contre certains « gens du voyage ». Ce restrictif certains permet de gratter le ventre des racistes sans pouvoir stricto sensu être qualifié de raciste. Nicolas Sarkozy nous dira-t-on n’est ni raciste ni xénophobe parce qu’il ne déteste pas tous les étrangers. Il combat certains étrangers, certains gens du voyage, certains musulmans, certains immigrés. Un raciste les combattrait tous.

Sauf que nous savons très bien comment fonctionne notre esprit. Supposons un groupe de personnes qui ont une religion, une race, des convictions philosophiques, des traditions, un mode de vie, etc. homogènes. Si vous choisissez d’insister sur une de ses caractéristiques en particulier pour leur attribuer une qualité, vous dites implicitement que c’est cette caractéristique qui est responsable de leur exhibition de cette qualité. Quand Chatel nous dit que certains « gens du voyage » sont désormais en guerre totale contre la République Française, ce que nous comprenons automatiquement, c’est que nous sommes en guerre contre les « gens du voyage ». Cela se passe en deux étapes. Nous comprenons d’abord que nous sommes en guerre contre des personnes qui se trouvent être des « gens du voyage ». Puis nous déduisons que si nos ennemis sont désignés comme « gens du voyage » plutôt que comme protestants, blancs ou buveurs d’eau, c’est parce que c’est leur caractéristique « gens du voyage » qui les rend détestables. Juste pour donner une illustration, supposez que ce soit non pas Chatel mais Rama Yade qui parle et qu’elle dise à propos de ces gens là: « Nous allons mener une guerre totale contre certains blancs qui se croient permis de saccager nos gendarmeries. » Ce serait choquant non? Oui mais pourquoi? C’est vrai que ces gens sont aussi blancs que gens du voyage et en plus, elle aurait bien précisé qu’elle ne parle que de certains pas de tous les blancs.

Notre « gens du voyage »1 sur i>télé l’illustre parfaitement: il a bien compris qu’il aura la joie d’être stigmatisé et combattu par la République Française dans toute sa force et il essaie de se dissocier de ceux qu’il ne perçoit pas comme les siens. Cela ne vous rappelle rien? Moi, si, ça m’a fait penser à LeRoi Jones (parlant d’un roman de Chestnutt):

Le héros en est un Afro-Américain raffiné », médecin, qui est obligé de voyager dans un wagon réservé aux Noirs plein de paysans sales, turbulents et ivres: « Ces gens, dit l’auteur, lui semblent tout aussi déplaisants qu’ils le sont pour les Blancs à l’autre bout du train. »

Oui, je sais, c’est ignoble de comparer les deux situations mais si ça se trouve, ce qui vraiment est ignoble c’est un président français du XXIe siècle qui réactive des attitudes discriminatoires dont nous croyions que l’Afrique du Sud de la fin du siècle dernier était le dernier avatar.

Photo volée ici.

§§§§§§§

1Oui, je dis « un ‘gens du voyage’ » parce que tant qu’à raconter n’importe quoi sur eux, autant les qualifier n’importe comment. Suivez l’actualité des jours à venir et vous verrez qu’il est désormais politically correct en France de dire n’importe quoi sur eux.

Tagged with: ,