Hady Ba's weblog

Assange le kantien

Posted in Philosophie, Politique, USA by hadyba on décembre 9, 2010

 

Contrairement à ce que même moi je croyais, non seulement il m’est arrivé de lire du Kant quand je trainais à la fac de Dakar mais en plus j’en ai retenu quelques bribes. En tout cas j’en ai retenu assez pour que j’y repense cette semaine en lien avec toute cette affaire wikileaks.

 

Quand il s’intéresse aux rapports inter-étatiques, Kant commence par convoquer la fiction de l’État de Nature. Il affirme en effet que « Considérés dans leurs rapports extérieurs réciproques, les États (comme des sauvages sans lois) sont par nature dans un état non juridique ». (MétaphMoeurs II) Il semble donc qu’ici le très moral Kant rejoigne Machiavel: les intérêts des États sont divergents et n’ayant d’obligations qu’envers leur propres peuples, les dirigeants sont bien avisés de recourir à tous les expédients nécessaires dans leurs rapports avec leurs homologues étrangers. Un puissance contemporaine comme la France ne désavouerait certes pas une telle approche consistant par exemple à priver le Niger de son uranium, en vertu de la loi du plus fort, afin de chauffer les foyers français. De plus, étant donné que c’est « par nature » que les États sont entre eux comme « des sauvages sans loi », c’est là une fatalité contre laquelle il n’y a pas à s’insurger.

 

Sauf que Kant souligne ailleurs (dans le Projet de Paix Perpétuelle) que « le mal moral possède ce caractère, inséparable de sa nature, que ses desseins lui sont contraires et contribuent à sa ruine. » De même que l’institution de l’État civil et moral n’est pas un état naturel mais une conséquence inéluctable de la civilisation progressive des hommes qui deviennent de plus en plus éclairés et rationnels et supportent donc de moins en moins les injustices et l’immoralité. De même, les États finiront-ils par instituer nécessairement, selon Kant, une gouvernance mondiale plus juste sortant leurs rapports de la sauvagerie naturelle pour les soumettre à la loi, juste et rationnellement accessible. Priver le Niger de son uranium en provoquant au passage quelques épisodes de famine non seulement n’est pas conforme au bien moral mais en plus ne saurait durer éternellement parce qu’une nébuleuse aussi barbare que la françafrique ne peut s’institutionnaliser. Pourquoi en est-il ainsi?

 

C’est là qu’Assange est véritablement Kantien. L’on a vu que pour Kant la civilisation des rapports inter-étatiques n’a rien de naturel, au contraire. C’est un arrachement à la tendance naturelle des grands États à oppresser et à vassaliser leurs petits homologues. Cet arrachement fait suite à un processus similaire par lequel les citoyens, étant devenus de plus en plus conscients de leurs droits et devoirs, instituent l’État de droit. Une fois qu’un ensemble d’États respectueux des droits du citoyens est institué, il devient presque inéluctable que ces États se fédèrent pour créer de grands ensembles respectueux des droits humains. Mais Kant était conscient que cette civilisation des rapports inter-étatiques ne se ferait pas sans peine. C’est pour cette raison qu’il avait intégré wikileaks à son plan🙂 Kant en effet, posait que l’érection d’une fédérations d’États respectueux de la morale et donc des droits du citoyens ne serait possible que si nous adoptions ce qu’il appelait la formule transcendantale du droit public et qu’il définissait comme suit: « Toutes les actions relatives au droit d’autrui dont la maxime est incompatible avec la publicité sont injustes » et puisque Kant aimait bien la transcendantalité, il complétait cette maxime avec rien moins qu’un principe transcendantal et affirmatif du droit public à savoir : « Toutes les maximes qui ont besoin de publicité (pour ne pas manquer leur but) s’accordent avec la politique et la morale. » En bon français, ce que nous dit Kant, c’est que pour que nous ayons un ordre international juste et respectueux des droits humains, il faut que les décisions et stratégies des différents gouvernements soient telles qu’elles puissent survivre à leur publicité et leur examen par les citoyens éclairés. Julian Assange ne dit pas autre chose. Il met sur la place publique des tractations que les diplomates mènent en notre nom et que nous devrions pouvoir assumer et ce faisant contribue à la réalisation du projet Kantien.

 

Si Assange est kantien, Hilary Clinton asumera-t-elle qu’elle est machiavélique machiavélienne ou bien adoptera-t-elle Assange comme le digne représentant de la vertueuse diplomatie US? That is the question.

PS: Toutes mes excuses, je ne sais pas pourquoi le texte ci dessus est si minuscule ni comment en changer la taille.

Tagged with: , ,

13 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Peuples Unis said, on décembre 9, 2010 at 4:34

    Salut Hady,

    J’adore cette analyse. Bravo !

  2. diogene said, on décembre 9, 2010 at 6:59

    mon cher hady,
    pour produire une telle analyse, il fallait bien se placer par-delà le tumulte des sensations et impressions générées par les « fameuses révélations » de Assange.
    et tu as bien trouvé deux paradigmes politiques en opposition : d’une part, la virtu ou habileté rusée (Machiavel ou leuk-le-lièvre) et d’autre part, le « bon » idéal de transparence pour l’adhésion de tous prôné par Kant;
    toutefois, par delà les actes politiques, que deviennent les actes moraux individuels à l’épreuve de la publicité ?
    Assange, que dit-il pour se défendre contre les soupçons d’immoralité que l’on fait peser sur sa tête ?
    si le seul argument est celui de l’éventuelle prescription (au sens pénal) des-dits actes, alors, j’en viendrais à penser que toi Hady, es plus kantien que Assange à qui tu ferais trop honneur en considérant que son attitude ne consiste pas seulement à générer des sensations pouvant bouleverser davantage le désordre politique mondial.

  3. hadyba said, on décembre 9, 2010 at 8:57

    @Thier: Merci
    @Diogène: En ce qui concerne le vrai Assange (as opposed to le théoricien de wikileaks) mon avis est que quiconque a de multiples partenaires et n’utilise pas systématiquement de préservatifs mérite de pourrir en prison. http://www.rue89.com/2010/12/08/julian-assange-arrete-cest-quoi-le-sexe-par-surprise-179729

    Ce post n’avait d’autre but que de souligner l’hypocrisie de l’administration US qui joue les protectrices de la liberté d’expression dans le monde et non seulement n’est pas foutue de garder secrète les données qui doivent l’être, mais en plus essaie de limiter le droit à la liberté d’expression quand elle est directement concernée. http://aidwatchers.com/2010/12/us-government-announces-world-press-internet-freedom-for-everyone-but-those-subject-to-us-government/

  4. chakatouri83 said, on décembre 10, 2010 at 10:10

    Merci hadyba pour cette analyse, Kant est devenu abordable avec toi, ainsi que la contribution de Wikileaks et de son fondateur

  5. Elle & Lui said, on décembre 10, 2010 at 3:46

    Bonjour,

    Permets-moi d’éclaircir 2 points :
    Machiavel et Thucydide sont considérés traditionnellement comme les précurseurs de la théorie réaliste. Cette théorie conçoit effectivement les relations internationales comme le théâtre d’affrontements permanents entre acteurs étatiques. Les relations internationales seraient caractéristiques de l’anarchie (absence de principe régulateur faute d’une autorité centrale souveraine). En l’absence d’autorité mondiale qui pourrait réguler le comportement des Etats en leur imposant des règles de bonne conduite, seule la loi du plus fort régit les rapports entre Etats. Il convient donc d’analyser les relations internationales en termes de rapport de force. Les Etats sont prêts à tout pour défendre leurs intérêts supérieurs (intégrité territoriale, sauvegarde de la souveraineté…) car la fin justifie les moyens y compris la guerre qui n’est qu’un prolongement de la politique par d’autre moyen.
    A l’oppose, Kant est avec Hegel un des théoriciens de la theorie libérale des relations internationales. Les libéraux partent du même constat de l’apparente anarchie des relations internationales, mais estiment que l’avènement d’une autorité régulatrice des relations internationales est une chose possible et même souhaitable. Grace au développement économique, les Etats « réalisent » qu’ils ont un intérêt commun dans l’érection d’un marche mondialise. L’accélération des échanges commerciaux entraine dans son sillage des échanges culturels et incite les Etats à maintenir la paix….
    Des Institutions internationales telles que la SDN, l’ONU ou même le WTO s’inscrivent dans le cadre de cette theorie et préfigurent un gouvernement mondial. Ainsi, Le droit international constituerait l’embryon d’une loi internationale
    Intéressant développement sur le rôle de la publicité dans les relations internationale. Je vais regarder de plus prés le reste du blog des que j’aurais le temps

    Lui
    http://duodidees.wordpress.com/

  6. hadyba said, on décembre 10, 2010 at 6:24

    @ Chakatouri: Bienvenue. J’ai fait un tour sur votre blog et ai appris que Blackwater essayer de coloniser les mers de Djibouti! Ce serait effrayant qu’ils réussisse leur coup.

    @Elle&Lui: merci pour les précisions. Bonne idée le blog à quatre main!

  7. Elle & Lui said, on décembre 11, 2010 at 11:13

    Merci, j’aime bien votre blog également. C’est rare qu’un blog ose aborder l’actualité avec une approche sérieuse et théorique.

    Lui

  8. Elias said, on décembre 11, 2010 at 5:37

    Vous avez lu ça?

    http://africa.blogs.liberation.fr/diplomatie/2010/12/wikileaks-r%C3%A9v%C3%A9lations-en-cascade-sur-lafrique-francophone.html

    Vous saviez que Wade rêvait du prix Nobel?

  9. hadyba said, on décembre 11, 2010 at 7:53

    @Elias: Là, je dois avouer que je suis impressionné. Je savais qu’il était mégalomane, sa corruption ne me parait lus discutable depuis, mettons, la fin de sa première année de règne, son mépris des préoccupations et souffrances du peuple n’échappe même plus aux idiots, les révélations sur Karim comme M. 15% n’étonnent personne. Mais vraiment, même moi, je pensais qu’il lui restait un lien ténu avec la réalité. S’imaginer qu’il peut devenir prix Nobel!!!!! Je me demande si je ne dois pas aller à Dakar, lui demander une audience et essayer de lui extorquer des fonds en lui expliquant que je sors avec la fille du président du comité Nobel (ou mieux la princesse héritière de Suède) et qu’à ce titre, j’ai une influence sur le comité de sélection.

  10. Alain said, on décembre 11, 2010 at 8:52

    Pour les courageux car j’avoue ne l’avoir lu actuellement qu’en diagonale, il a tenu un site, iq.org, où il expose diverses idées.

    On le retrouve sur web.archive.org (la dernière archive date du 20 oct 2007 web.archive.org/web/20071020051936/http://iq.org/ ).

    Est ce inspiré de Kant ?🙂

  11. hadyba said, on décembre 12, 2010 at 1:07

    @Alain: J’avais lu des extraits de ce blog, je ne sais plus où. Je ne crois cependant pas que je vais aller le lire en détail.
    Il me semble que philosophiquement il se définirait plus comme un anarchiste que comme un Kantien. Il semble partager cette idée des anarchistes selon laquelle une société sans élite est possible et que tout le monde devrait disposer des mêmes informations de sorte que l’atteinte de la meilleure décision soit possible sans être le fait d’une minorité. Mais j’extrapole un peu ce que j’ai compris de sa pensée.

  12. Alain said, on décembre 12, 2010 at 8:56

    Bon ben, j’ai lu un peu plus, il y a textes, scripts informatiques, poèmes, réflexions …

    En rapport +- avec l’actualité, il y a une petite théorie de la conspiration / complot (conspiracy) dans un PDF de 6 pages, basée sur un modèle de réseau de communication. Il s’agirait de perturber le réseau en isolant les parties, en introduisant des inputs faux. Il dit avoir été influencé par la manière dont les autorités US ont décrit les réseaux islamistes.

    « We will use connected graphs as a way to apply our spatial reasoning abilities to political relationships. These graphs are very easy to visualize. First take some nails (“conspirators”) and hammer them into a board at random. Then take twine (“communication”) and loop it from nail to nail without breaking. Call the twine connecting two nails a link. Unbroken twine means it is possible to travel from any nail to any other nail via twine and intermediary nails. Mathematicians say that this type of graph is connected.
    Information flows from conspirator to conspirator. Not every conspirator trusts or knows every other conspirator even though all are connected. Some are on the fringe of the conspiracy, others are central and communicate with many conspirators and others still may know only two conspirators but be a bridge between important sections or groupings of the conspiracy. »

    Ce gros dévoilement public de courriers et de notes d’ambassade, est jusqu’à présent assez peu scoopesques. Quoique j’aime bien les portraits, et à propos Wade fait l’unanimité ! Son fils, « M. 10% devenu M. 15% » (dixit une note amusante) aussi !

    La mégalomanie de papa Wade est un vrai dérèglement probablement déjà existant et intensifié par une longue situation de cour, de courtisans, de pouvoir. Ce réel spécial forme autour de l’intéressé un monde où son imaginaire est libre d’entourer le monde réel comme une immense bulle. M’étonne pas que le Nobel lui ait paru absolument atteignable.

    Voici un portrait parlant de mégalomane, copié de preventsecte.com :

    « Dans un premier temps, le mégalomane est en général perçu par son entourage sous son jour le plus chatoyant. L’originalité de ses vues, le brio, la capacité de conviction dans des domaines aux perspectives insoupçonnées, grandioses, en particulier au plan financier le tout joint au sens pratique bien préservé, attirent autour de lui les admirateurs, voire les petits ou grands mécènes ; bref une petite cour, d’autant plus insidieuse que le sens pratique du mégalomane est susceptible d’organiser une véritable chasse aux notabilités toujours avides de flatteries.

    L’encensement mutuel consolide le groupe. On est en plein Andersen et son conte « les habits neufs de l’empereur ».

    Pourtant à ce stade, le mégalomane demeure peu dangereux et les beaux esprits – ceux qui tiennent à ne pas être vus comme s’en laissant conter – gardent un petit sourire, qui les préserve en cas de dérapage… Ils l’auraient trouvé simplement amusant et ce serait leur élégante porte de sortie…

    Mais – seconde phase – que, tout à coup, les circonstances changent et qu’une bonne fortune mette le personnage en situation de responsabilité, le climat varie aussitôt. Fini l’amusement. Toutes les potentialités du mégalomane se déploient. La petite cour du départ agrège une clientèle beaucoup plus vaste qui voit là s’ouvrir une nouvelle carrière à des appétits jusque-là contenus.

    […]

    Il est de grande importance de savoir que ces personnalités existent, et qu’il faudrait dépister à temps, en particulier lorsqu’elles se présentent comme des chefs inspirés. Ils sont, tout médecin en a fait l’expérience, très convaincants au début du moins. Il ne s’agit pas de partir à la « chasse au mégalo », mais d’apprendre à le reconnaître à temps – et à ne pas se laisser piéger. »

    Bye !

  13. hadyba said, on décembre 17, 2010 at 8:52

    @ Alain: Désolé de cette réponse très tardive. Ma manière de gérer ce blog, si toutefois on peut parler de gestion, est totalement bordélique.

    Sur la mégalomanie de Wade: je pense que tout le monde savais qu’il était mégalomane même avant son élection. Une de ses activités favorites, à chaque fois qu’il en a l’occasion, est d’étaler la liste de ses diplômes qui vont de la psychologie aux mathématiques en passant par le droit et à dire qu’il est « le Président (ou est-ce l’homme? je ne me souviens plus) le plus diplomé, de Dakar au Cap »! Une autre chose que tout le monde « savait » quand il était dans l’opposition déja, c’est qu’au PDS (Parti Démocratique Sénégalais) tout lui appartenait personnellement et que « même sur les chaises, il était écrit Abdoulaye Wade ». Je ne crois pas que c’était une légende urbaine, ne serait-ce que parce que quand il est arrivé au pouvoir, c’est exactement la même gestion patrimoniale des finances publiques qu’il a instituée. Par exemple, des gens (personnes physiques ou lobby quelconque) venaient le voir au Palais et ils ressortaient en disant: « Le Président Wade nous a OFFERT x millions » et même Wade s’exprime de la même manière. Par exemple, en cas de sinistre, il ne dira pas: « L’État du Sénégal débloque x millions pour les victimes de l’invasion d’extraterrestres d’hier soir » mais « J’offre x millions aux victimes de l’invasions d’extraterrestres d’hier soir. » (Exemple fictif pour le coup ;-))


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :