Hady Ba's weblog

16 personnages en 16 mn

Posted in Littérature by hadyba on janvier 2, 2011

C’est phnk qui a commencé mais c’est via Phersu puis Tom Roud que je me laisse prendre au jeu des 16 personnages de fiction en 16 mn. La règle veut que vous listiez en 16 mn 16 personnages de fiction qui vous ont inspiré. Je n’ai presque pas triché mais un peu quand même. J’ai bien établi ma liste en 16 mn sans effacer ni rien ajouter après coup. En revanche, ce n’est qu’une fois la liste écrite que j’essaie de dire pourquoi je les ai choisi. Sans toujours être sûr de le savoir en fait.

 

 

(1) Leuk le Lièvre: je crois que tout enfant africain sénégalais qui se respecte a eu droit aux tribulations de Leuk le lièvre et de ce lourdaud de Bouki l’hyène. Ce dernier essaie toujours de lui jouer des tours pendables et finit par tomber dans ses propres pièges. Leuk est le faible qui s’en sort grace à son intelligence face à l’arbitraire du tenant de la force brute. Perso, c’est d’abord ma grand mère qui me racontait ces contes en Poular. Je me demande si mes neveux y ont toujours droit. Faudra que je demande à ma soeur.

 

(2) Samba Diallo: j’ai lu l’aventure ambiguë une première fois à 12 ans et ai trouvé le livre totalement débile. L’ai relu 4 ans plus tard et depuis, c’est l’un de mes livres préférés. Samba Diallo pour moi, ce sont les gens comme mon père qui ont commencé leur éducation dans une société traditionnelle africaine et sont passé plus ou moins brutalement à l’école occidentale sans aucune idée de ce que sont ces gens bizarres qui leur enseignent des trucs totalement étranges. C’est également quelque chose qui touche notre génération dans la mesure où en tant qu’africain tu te poses toujours la question de ce que tu transmettras de ta culture dans un monde globalisé dont les valeurs ne sont pas définies par ta société mais par les dominants.

 

(3) Obierika, le meilleur ami d’Okonkwo dans Le monde s’effondre. Okonkwo est le héros du livre d’Achebe. Mais Okonkwo, tout occupé à devenir le parfait Ibo, ne se rend pas compte que la société Ibo était en train de mourir du fait de la colonisation. Obierika, lui, essaie juste un être humain accompli qui n’hésite pas à critiquer sa propre culture. Grace à cette disposition d’esprit, il saura s’adapter à la société qui vient.

 

(4) Tom Sawyer: no need to comment, tout garçon qui se respecte veut être/est Tom Sawyer.

 

(5) Huck Finn: bien plus tard, je me suis rendu compte que Huck Finn était le vrai héros de Mark Twain. Il est iconoclaste non pour choquer mais parce qu’en tant qu’enfant sauvage, il n’a pas eu d’éducation. En revanche, étant doté d’un cerveau et d’un coeur, il saura systématiquement faire les bons choix comme quand il aide le nègre Jim à s’enfuir et se retrouve à disserter pour savoir s’il est antiesclavagiste. Conclusion de Huck: peut-être que c’est immoral mais c’est ce qu’il faut faire et je le ferai.

 

(6) Cimballi: oui je l’avoue autour de 16 ans, j’ai lu Paul-Loup Sulitzer et me destinais vraiment à la bourse. Je voulais devenir milliardaire et prendre ma retraite à trente ans et venir enseigner à la fac en Jaguar. Ce n’est qu’après le bac que j’ai décidé de faire philo plutôt qu’une École de Commerce ou la fac d’Économie.

 

(7) Guelwaar: regardez le film de Sembène Ousmane. Là je pense que c’est clairement Sembène Ousmane plus que ce personnage en particulier qui a été une influence pour moi.

 

(8) Nick Carraway: juste un mec qui essaie de rester décent en toute circonstances et qui se met en retrait. Pour ceux qui ne s’en souviendraient pas, c’est l’ami commun de Gatsby et de la dame de ses rêves dans Gatsby le magnifique.

 

(9) Ok, Hector aussi mais clairement, pour moi c’est grace à la pièce de Giraudoux plutôt que l’Illiade que je n’ai d’ailleurs lu que très tardivement (à la fac)

 

(10) Le héros du Désert des tartares. Lu juste après la maîtrise. Ça m’a carrément fait flipper me demandant si je n’étais pas en train d’attendre que ma vie commence alors qu’elle était déjà terminée. Je me pose toujours la question.

 

(11) Rémus Lupin: C’est clairement mon personnage préféré, avec Neville Longbottom, de Harry Potter. Ce mec qui, parce qu’il est un loup garou, n’aura jamais une vie normale, sera toujours pauvre et persécuté mais qui est arrivé à ne jamais devenir amer. Oh, bien sûr, il meurt pendant la guerre contre Voldemort.

 

(12) d’Artagnan: well, c’est d’Artagnan quoi. L’épée, le panache, la moustache, les filles…

 

(13) Wangrin: en fait, Hampathé Ba semble dire qu’il a vraiment existé. Un indigène du temps de la colonisation qui non seulement réussit à devenir millionnaire mais roule dans la farine un chef de canton i.e. L’équivalent de Dieu sur terre.

 

(14) Ben du Toit: Le héros même pas anti apartheid d’Une saison blanche et sèche. Faut pas essayer d’être décent quand on vit dans un système injuste!

 

(15) Le Huron de Voltaire: honnêtement, je ne comprends pas comment j’en suis venu à le mettre. Peut-être que je voulais juste quelque chose de Voltaire en fait.

 

(16) Don Quichotte bien sûr.

 

Que quiconque le veut, reprenne le mème.

 

PS: Comme prévu, il a suffi que j’aie fini de choisir mes personnages pour que d’autres personnages bien plus passionnants se bousculent au portillon. La Grande Royale pour l’Aventure ambigüe et Lady Laura de Trollope! Mais ce serait de la triche que de changer.

PPS: Contrairement à ce que je veux bien croire, je suis définitivement un littéraire. Il n’y a presque rien d’autre que des personnages de roman!

 

Tagged with:

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Elias said, on janvier 5, 2011 at 9:45

    A propos de Tom Sawyer et Huckleberry Finn

    http://www.slate.fr/lien/32353/twain-huckleberry-finn-racisme-censure

  2. hadyba said, on janvier 5, 2011 at 10:21

    Merci. Parfois, ils sont vraiment débiles!

  3. Alain said, on janvier 9, 2011 at 6:00

    Ah ah ! J’adore. C’est vrai que je te sens littéraire et (mais ?) bien solide quand même dans tes raisonnements et soucis de la preuve le moment venu.

    Sulitzer (Monay ?) à 16 ans ? Bon alors j’en déduis ton âge. Ce bouquin m’a beaucoup marqué, en 80 on sortait, en France, d’une vision marxiste/gaulliste de la société et on entrait dans le monde des néoconservateurs et la mondialisation. En 81 c’était le programme commun versus Giscard d’Estaing …

    Moi je me souviens d’un article du magazine d’Actuel (disparu) ou un américain interviewé se désolait de l’élection de Reagan en prévoyant ce qui allait se passer et la tournure qu’allait prendre la société EU. Etonnantes prémonitions.

    A 16 ans je lisais San Antonio ! Je pense avoir tout lu 

  4. Alain said, on janvier 9, 2011 at 6:10

    « Merci. Parfois, ils sont vraiment débiles! »

    Je viens de lire l’article posté par Elias, que je salue, … Je suis scié.

    La pouvoir aux cons, aux caves même, ça nous pend au nez.

  5. hadyba said, on janvier 9, 2011 at 11:19

    @Alain: « Sulitzer (Monay ?) à 16 ans ? Bon alors j’en déduis ton âge. » Précisions: je suis sénégalais et au Sénégal, on lit toujours les livres plus ou moins longtemps après leur sortie quand on est un garçon de 16 au budget limité. Pas vraiment un réseau de bibliothèques achetant les dernières sorties! La déduction sera donc sans doute fausse. Ceci dit, je crois que beaucoup de mes infos personnelles (sauf adresse perso et vie privée) doivent être plus ou moins disponibles sur internet. Je ne suis pas vraiment précautionneux.

    Sur San-A: je lisais également ça vers 15-16 ans mais j’ai très vite arrêté: je me surprenais à parler comme Béru.

    PS: Merci pour le voeu de popularité sur le post précédent. Je ne suis pas sûr cependant que ce ne soit pas un voeu empoisonné. Pour l’instant, je ne suis pas submergé de lecteurs mais ils sont tellement civilisés. Avec la foule viendront les insultes🙂 A propos de lecteurs, c’est quelque chose de très bizarre. Je dois connaître 1/10 des gens qui me lisent régulièrement. Je sais que la plupart des personnes pour lesquelles j’avais commencé ce blog ne le lisent pas du tout. Et je suis parfois totalement scié quand une personne à laquelle je ne m’attendais pas du tout me surprend en me disant qu’il me lit.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :