Hady Ba's weblog

Franchises universitaires

Posted in France by hadyba on janvier 18, 2011

 

L’Université est censé être un lieu d’absolue liberté d’expression. On y accueille des jeunes de tous horizons puis on les expose à des visions du monde totalement en contradiction avec celles que leurs parents leur ont inculquées. Ils ont des professeurs qui ne sont pas d’accord entre eux et ils ont la liberté de jouer avec tout le spectre intellectuel disponible. On y reçoit également une éducation plus neutre qui non seulement fait acquérir des outils qui seront utiles dans la vie courante mais donnent également la maitrise d’outils de raisonnement sans lesquels on ne peut pas vraiment être un citoyen éclairé. Ce qui fait la qualité d’une université, à compétence technique égale des professeurs, c’est la pluralité et la virulence des visions du monde qui s’expriment dans ce lieu plus ou moins retiré du monde. Dans un tel environnement, on est incité à prendre position, à construire sa vision du monde et à la défendre sans recourir à la violence. C’est pour ça que j’adore les universités et que je ne me vois pas passer ma vie ailleurs que dans une université.

 

Une personne qui symbolise à jamais pour moi cet esprit est le très pieux Nathan Marsh Pusey, président de Harvard lors de la sombre ère du McCarthysme. Quand le Sénateur Joseph McCarthy lui ordonna de démettre quatre profs de Harvard soupçonnés de sympathies communistes, il répondit vertueusement:

 

Americanism does not mean enforced and circumscribed belief….Our job is to educate free, independent, and vigorous minds capable of analyzing events, of exercising judgment, of distinguishing facts from propaganda, and truth from half-truths and lies…..

 

et maintins ses enseignants.

 

J’ai été triste ce matin de recevoir un mail de la direction de l’institution à laquelle j’appartiens, mail dans lequel il m’était expliqué que si une conférence de Stéphane Hessel avait été annulée 8 jours à l’avance, ce n’était certainement pas parce que cette direction avait cédé aux intimidations du CRIF. En ne se débrouillant pas pour que cette conférence se tienne; justement parce qu’elle est controversée et que l’École qui forme l’Élite intellectuelle doit être le lieu de controverses par excellence, il me semble que la direction a failli à sa mission première.

PS: des anciens de l’École se posent des questions.

 

Advertisements

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. PeuplesUnis said, on janvier 19, 2011 at 6:46

    La véritable violence, le véritable terrorisme c’est celui qui musèle, censure et ferme les espaces d’expression à ceux qui ont des choses à dire. En les empêchant de s’exprimer, on participe de la matrice même de cette violence extrême, insidieuse, hypocrite et terrorisante qui est le terreau fertile de tous les terrorismes d’éclat qui font beaucoup plus de bruit simplement parce qu’ils nous claquent à la gueule. C’est aussi l’expression de l’impuissance de ceux qui ne peuvent entraver la parole et les libertés de leurs adversaires. Que la rue d’Ulm cède à ces pratiques barbares ne fait que confirmer ce que tout le monde savait déjà… en France ou ailleurs, ce sont les mêmes qui décident de ce qu’il est bon de penser ou pas, de ce qu’il est bon de dire ou pas et c’est les premiers à hurler et à gesticuler lorsque le résultat de leur violence matricielle finit par se retourner contre eux. Ils oublient que cette barbarie n’est que l’enfant légitime d’une barbarie supérieure perpétrée par leurs méthodes avilissantes, humiliantes, stigmatisantes et fascistes. Ils oublient que l’homme est une animal expressif et que si ce n’est par le verbe, ce sera par les gestes ou les deux, si ce n’est par l’anathème, ce sera par le glaive ou les deux. La violence n’a jamais rien produit que de la violence qu’elle soit immédiate ou refoulée dans l’attente d’un renversement hypothétique des rapports de force en présence… De toutes les violences celles qui se dissimulent et ne se détectent ni avec les yeux du corps ni avec les lentilles des caméras est la pire.
    Bref, honte à l’ENS !

  2. serrurier strasbourg said, on janvier 23, 2011 at 1:14

    Bonjour.
    Un petit passage pour vous souhaiter la bonne et notamment heureuse année 2011 !
    Bonne année

  3. hadyba said, on janvier 23, 2011 at 1:25

    Puisque je ne peux pas croire que vos voeux sont motivés par le seul désir de faire de la pub pour votre serrurerie, je me permets d’elever le lien avant de vous souhaiter une excellente année 2012 et plein succès dans vos entreprises 😉

  4. […] mémoire, Monique Canto-Sperber aussi est […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :