Hady Ba's weblog

Cas d’école

Posted in immigration, Vie quotidienne by hadyba on avril 15, 2011

Hier soir, une de mes amies est rentrée définitivement au Sénégal et je me rends compte qu’elle est un cas d’école en ce qui concerne la gestion actuelle de l’immigration.

Mon amie est une jeune fille extrêmement brillante qui a toujours été première de sa classe. Du coup, après le bac elle a eu une bourse pour venir en France. Elle a fait un excellent cursus universitaire lors même qu’elle devait travailler en même temps parce que parfois les bourses universitaires sénégalaises sont parfois payées en retard. L’été dernier elle a terminé son cursus universitaire. Elle aurait aimé travailler ici pendant cinq ans environ, histoire d’acquérir une expérience professionnelle et de rentrer au Sénégal comme cadre senior plutôt que jeune diplômée. L’Administration lui a donc octroyé un titre de séjour de 6 mois pour trouver un CDI ou rentrer. Elle a vite trouvé un boulot (en fait avant la fin de son ancien titre de séjour) mais au bout de quelques mois son boss l’a virée parce que c’était trop compliqué de faire un changement de statut pour une étrangère. Son titre de séjour ayant expiré, elle a décidé de rentrer ce qu’elle a fait hier soir.

En dépit de son désir frustré de vivre quelques années comme jeune pro à Paris, je suis assez content que mon amie soit rentrée. Je ne m’inquiète pas pour elle: elle est assez brillante pour trouver rapidement un boulot bien payé à Dakar et elle pourra revenir ici en vacance si elle le veut. Quand je lui ai dit ça hier, elle m’a fait remarquer que j’étais le premier à l’encourager à repartir. La plupart de ses connaissances essayaient de la persuader qu’il valait mieux vivoter en France que rentrer à Dakar. Connaissances sénégalaises, je précise. Ces dernières d’ailleurs usent de tous les expédients possibles pour rester ici, légalement ou non. C’est facile, il suffit de s’inscrire dans un diplome quelconque pour garder son statut étudiant. D’épouser un français pour avoir changer de statut, etc… Cela veut dire que la politique d’immigration actuelle est favorable à des gens assez médiocres pour penser que leur pays ne vaut absolument rien et assez malhonnêtes pour user d’expédients mais défavorable aux personnes respectueuses d’elles-mêmes qui ont assez confiance en leur propres capacités pour penser que quel que soit l’endroit, elles s’en sortiront. D’un point de vue purement rationnel, en ne gardant en vue que l’intérêt de la France, c’est absurde. Il est évident que l’on devrait penser la politique d’immigration pour que les plus brillants ne soient pas incités à partir.

PS: Je suis de moins en moins convaincu par l’argument moral selon lequel piller les ressources humaines du Sud, c’est mal. D’une part parce que j’ai lu des études qui semblent montrer que l’impact du brain drain n’est pas aussi conséquent qu’on pourrait le penser. D’autre part parce que je crois aux libertés individuelles et je pense que naître dans un pays pauvre ne devrait pas vous priver du droit de circuler qui est, après tout, l’un des droits de l’homme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :