Hady Ba's weblog

Tant qu’à moraliser

Posted in France by hadyba on avril 23, 2011

C’est drôle mais on dirait qu’il y a vraiment un débat sur la nécessité de pénaliser les clients des prostitués.

Laissons de coté le fait que dans un état laïc il est bizarre que l’État se mêle de morale*. Acceptons que l’État a le droit de décider d’interdire la vente de services sexuels. L’État ayant décidé qu’un tel service est illégal, il est assez bizarre que l’on demande à ce même État qu’il pénalise les fournisseurs de service mais n’inquiète surtout pas les clients qui, en connaissance de cause, décident de recourir à de tels services. Si l’État ne pénalisait pas à la fois les fournisseurs et les consommateurs, cela reviendrait à interdire les tueurs à gages mais à ne pas me pénaliser si j’en embauchais un pour assassiner mon vieux père. Le moins que l’on puisse dire est que ce ne serait pas très logique.

Ceci dit, ce qui est encore plus bizarre dans toute cette discussion, c’est que la ministre qui propose en grande pompe cette mesure semble sincèrement ignorer qu’en France la prostitution est légale.

……………

* En écrivant cela, il me revient cette partie de L’existentialisme est un humanisme où Sartre se moque de ces moralistes républicains à la Auguste Comte qui affirment que Dieu est mort mais veulent conserver la morale rebaptisée laïque comme si de rien n’était… Euh mais, ça fait un siècle que j’ai pas relu cet opuscule alors…

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. maga said, on avril 23, 2011 at 8:30

    ouch sujet sensible je m’abstiendrai de tout commentaire non argumenté selon les exigences hadyennes😉

  2. prostitution said, on avril 25, 2011 at 2:45

    Votre reflexion serait bonne si la prostitution était interdite et que seules les prostituées étaient pénalisées, or la prostitution ne l’est pas, interdite, elle est légale, sa réglementation est par contre de plus en plus strict concernant le racolage, mais à la base, aucune loi n’a jusqu’à présent interdit formelement cette activité. D’ailleurs, tant mieux, car les pays qui interdisent ne sont pas des plus démocratiques (pays du golf, chine démocratique, URSS à l’époque, etc.)

  3. hadyba said, on avril 25, 2011 at 2:53

    Sur: « Votre reflexion serait bonne si la prostitution était interdite »

    C’est bien ce que j’écris à la fin du post:

    « Ceci dit, ce qui est encore plus bizarre dans toute cette discussion, c’est que la ministre qui propose en grande pompe cette mesure semble sincèrement ignorer qu’en France la prostitution est légale. »

    Je ne crois pas que votre argument selon lequel c’est une bonne chose de ne pas pénaliser la prostitution parce que les pays qui l’interdisent ne sont pas démocratiques soit recevable: il arrive que les dictateurs fassent de bonnes choses. Notez que c’est l’argument que je critique, pas la thèse. Je ne vois pas au nom de quoi on interdirait la prostitution.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :