Hady Ba's weblog

Faites le test

Posted in France by hadyba on mai 3, 2011

OK, je sais que je suis biaisé* sur ces questions, mais je trouve que cette défense de M. Blanc est typique de la tolérance française pour les discriminations. Faites le test. Si je dis:

Moi c’est pas les blancs qui me posent un problème. C’est pas les blancs, c’est pas les gens libanais**. Moi j’ai aucun problème avec eux. Mais le problème, c’est que ces gens-là doivent se déterminer et essayer qu’on les aide à se déterminer. S’il n’y a que des — et je parle crûment — que des whites dans les pôles (de jeunes, NDLR) et que ces whites-là se sentent sénégalais et veulent jouer en équipe du Sénégal, cela me va très bien.

Bien sûr que je ne crie pas mon racisme, je dis même exactement le contraire. N’empêche que l’implicature évidente est que je suis un hypocrite et un fieffé raciste qui pense que l’appartenance des blancs à la communauté nationale sénégalaise ne va pas de soi. De la même manière, si je dis que: « Moi je n’ai aucun problème avec les homosexuels, d’ailleurs j’ai des amis homos », vous penserez avec raison que je suis un homophobe patenté. Si en plus, j’ordonnais au videur de mon restaurant de ne faire entrer que les homosexuels qui savent bien se tenir, je tomberais certainement sous le coup de la loi parce que je l’inciterais à discriminer. Même si stricto sensu, je lui ai dit que je n’étais pas homophobe et que seuls certains « d’entre eux » me posaient problème. C’est exactement ce qu’ont fait MM. Blanc et consort qui ont très sérieusement envisagé un projet -stupide et inefficace- visant à terme à réduire le nombre de joueurs noirs et arabes de l’équipe nationale française. On peut faire semblant de penser que c’est la bi-nationalité qui leur posait problème, mais sachant que ce prétendu problème ne se posait pas puisque seuls des joueurs de second ordre vont jouer à l’étranger, il est évident que « bi-national » est un proxi pour noir et arabe.

Je suis d’accord que l’interprétation des propos de M. Blanc par Jules de Diner’s Room est une interprétation possible. Mais c’est l’interprétation la plus généreuse possible, généreuse au point d’ignorer les règles habituelles d’usage du langage et de faire de M. Blanc un strict littéraliste qui ne s’engage que sur le sens littéral de ses propos. Je ne suis pas sûr que l’on accorde la même bienveillance au jeune qui fait un peu de bruit dans le voisinage.

PS: Remarquez qu’un test encore plus simple est de vous demander pourquoi, alors que l’immense majorité des joueurs français est noire, il n’y a que deux entraineurs noirs dans le championnat français et cette réunion des instances dirigeantes était all white.

———–

*Biais tout relatif, il faut ben l’avouer, je n’ai jamais personnellement l’occasion de souffrir de discriminations vu le boulot que je fais et l’endroit où je le fais.

**Désolé chers compatriotes d’origine libanaise, vous-êtes les seuls blancs que nous avons au Sénégal.

Publicités
Tagged with:

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. aymeric said, on mai 5, 2011 at 2:18

    En fait les interprétations généreuses me semblent possibles pour l’ensemble de la conversation enregistrée à l’exception de cette phrase : « Les Espagnols, ils m’ont dit: “Nous, on n’a pas de problème. Nous, des blacks, on n’en a pas” » qui ne m’apparait pas sauvable, quel que soit le bout par lequel on la prend.
    Symétriquement, j’avoue que la sortie supposée de Thuram (« Allez les Blacks, on fait une photo tous ensemble ») me pose un peu problème.
    Enfin, me pose problème… Disons plutôt qu’elle me fait réaliser à quel point sera longue et compliquée la route mènant à la sortie de l’auberge. Ce qui n’est pas très réjouissant…

  2. hadyba said, on mai 5, 2011 at 3:10

    Oh, mais j’ai entendu des commentateurs défendre très facilement cette phrase sur les blacks qui posent problème en insistant que les espagnols parlaient du style de jeu noir qui pose problème en vertu de son caractère massif plutôt que technique. Mais à vrai dire, cette phrase me pose un peu moins problème que la « bienveillance » de Blanc disant de gosses de 13ans qu’il fallait qu’on les aide « à se déterminer » et à se sentir français comme si le fait de naitre de parents africains laissait une marque indélébile sur des gosses qui vont de toute manière rejoindre un internat et passeront plus de temps avec leurs instructeurs qu’avec leurs parents.

    J’aurais également aimé entendre la réponse de Thuram à cette accusation (indirecte?) de racisme. Cette phrase est d’autant plus stupide qu’il devait y avoir, je sais pas moi, trois blancs dans l’équipe 🙂

  3. aymeric said, on mai 5, 2011 at 7:58

    Sinon, ça pourra peut-être paraître contradictoire avec mon commentaire précédent, mais j’aime bien l’intervention de Malek Boutih : http://www.lemonde.fr/sport/article/2011/05/05/quotas-dans-le-foot-pour-malek-boutih-le-probleme-du-racisme-est-instrumentalise-pour-d-autres-enjeux_1517591_3242.html#ens_id=1466308
    (Peut-être parce que, d’une manière générale, j’aime bien Malek Boutih.)
    ((Oui, oui, Boutih, copain de Dray et porteur de quelques casseroles.))

  4. hadyba said, on mai 5, 2011 at 9:10

    Mais non, je suis sûr que vous n’aimez pas Boutih. Au pire, vous croyez que vous l’aimez 🙂

    Sérieusement,bien sûr que les enregistrements qui apparaissent comme par miracle à la veille des élections sont instrumentalisés. Ça n’empêche pas qu’on juge leur contenu.

    Je ne sais pas grand chose du milieu du foot français mais ça m’étonnerait que Blanc soit, ainsi que le soutient Boutih le héros du foot amateur. Je croyais avoir compris qu’il avait été entraineur de Bordeaux. A l’inverse, le mec qui a enregistré les conversations est semble-t-il très impliqué dans le foot de banlieue. Par ailleurs l’une des choses que rétorque Smerecki dans le verbatim, c’est qu’il est important de former les binationaux parce que même s’ils jouent pour une autre équipe nationale, ils irriguent les clubs français. Ce à quoi le supposé défenseur du « foot amateur et de du modèle de formation français » a répondu que ce qui l’intéressait, c’était l’équipe nationale, pas le championnat de France. Je dois cependant concéder qu’il n’a pas ajouté: « M’en fiche du foot amateur » Je suppose que c’est en vertu de cette omission que Boutih conclut que: « si Laurent Blanc résiste, le football amateur résistera. Derrière lui, c’est tout le modèle du football français qui est en jeu »

  5. Elias said, on mai 6, 2011 at 12:05

    Sur le sujet, l’article suivant me paraît assez juste.

    http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=4077


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :