Hady Ba's weblog

Révolution à Dakar?

Posted in Sénégal by hadyba on juin 28, 2011

Il y a eu des émeutes hier soir (27 juin) a Dakar et dans sa banlieue et il semblerait que l’armée se soit déployée pour protéger les sites importants et les domiciles des personnalités politiques liées au pouvoir. Le domicile d’une ministre* a encore été incendié cette nuit.

Vous pouvez suivre les fils twitter #Kebetu et #Yenamarre si vous voulez vous tenir au courant de l’évolution des choses durant cette journée.

Mon avis sur ce qui se passe. J’ai toujours été légaliste. Dans un monde idéal, j’aimerais assez que Me Wade termine son mandat, que des élections transparentes soient tenues et qu’après 2012, nous recrutions un cabinet d’audit international pour démêler les montages financiers grace auxquels cette bande de gangsters a pillé le pays. Il faudrait également que la justice prenne enfin son indépendance et poursuive ces délinquants. Tant que les politiciens ne sauront pas que leurs actes délictueux ont des conséquences, personne n’aura intérêt à mettre en place des procédures comptables transparentes. Et en dernier ressort, ce sera toujours le peuple qui paiera la note. Ceci dit, Maître Wade a tellement exaspéré la population que je pense que cette approche légaliste a de moins en moins de chances de prévaloir. J’ai l’impression que nous allons vers une Révolution avec le cortège de morts et l’instabilité qui vont avec. J’en serais fier, si cela arrivait, mais je pourrais difficilement m’en réjouir. Je peux d’autant moins m’en réjouir que je ne vis pas à Dakar et ne suis pas physiquement en danger. Par ailleurs, ce serait un échec collectif et surtout un échec de notre élite qui n’a pas su mettre des le début des limites aux dérives du président Wade. Il nous faudra veiller à mettre en place un cadre institutionnel solide après Wade de sorte que cela ne se reproduise plus et il faudra récupérer notre fric et jeter en prison ceux qui le méritent, quels qu’ils soient.

Un mot sur les chefs religieux musulmans sénégalais. Durant tout le mandat de Wade, ils ont activement trahi le peuple, se laissant corrompre par le Président de la République et évitant d’intervenir même quand la politique de Wade affamait les populations. Quand d’obscurs imams de la banlieue dakaroise se sont exprimés contre Wade, ils ont même (pour certain d’entre eux) eu l’outrecuidance de les sermonner. L’Église Catholique Sénégalaise quant à elle, a conservé sa dignité et a, à plusieurs reprises et encore récemment, exprimé sa solidarité au peuple et exigé du gouvernement qu’il s’occupe des plus démunis. Maintenant que Wade est fini, les chefs religieux musulmans essaient de faire croire que c’est grace à eux que le projet de loi du 23 juin a été retiré. Je suis heureux de voir qu’un politicien ose dénoncer cette imposture en mouvement. Après que nous nous serons débarrassé de Maitre Wade, il faudra que les chefs religieux retournent à leur place. Ils n’ont aucune légitimité ni aucune compétence dans le domaine politique. S’ils veulent faire de la politique, qu’ils le fassent en tant que citoyens et selon les règles normales. S’ils ont des leçons de morale à donner, qu’ils attendent d’être entouré de leurs disciples pour le faire. Franchement, se faire faire la lecture sur Dieu par des gens qui ont accepté l’argent mal acquis de Wade, on déja donné. L’Église Catholique du Sénégal et les imams de Guédiawaye quant à eux ont mérité notre respect et notre gratitude pendant ces heures sombres de notre histoire.

Je ne sais pas comment cette journée va se terminer ni s’il nous faudra attendre 2012 pour nous débarrasser de Wade mais ce qui est clair, c’est que le peuple s’est déja exprimé. C’est maintenant à l’élite (haut fonctionnaires, juges, hommes d’affaires, professeurs) d’avoir le courage de se mettre au service du peuple et de faire en sorte que la transition ne produise pas un autre régime corrompu.

…………………

connue pour dire je cite: « à tout bout de champ  : « je suis la plus belle des ministres ». » Juste pour vous donner une idée de la stupidité des membres du gouvernement de Wade.

Tagged with: