Hady Ba's weblog

Qu’auraient-ils fait?

Posted in France by hadyba on juillet 17, 2011

Dans le Monde à propos de la Jolyesse AntiDéfiléMilitaire:

Le député du collectif La Droite populaire Lionnel Luca a accusé l’écologiste deconfondre « le 14-Juillet et le 1er avril »« Ce serait bien qu’elle apprenne l’histoire de France, je pense que cela lui serait utile. […] Je ne sais pas ce qu’elle aurait fait en 1944 ou 45″, (…) Le député UMP Guy Teissier, président de la commission de la défense à l’Assemblée nationale, a aussi taxé la candidate écologiste d’« anti-France », un terme utilisé par l’extrême droite dans la première moitié du XXe siècle pour désigner notamment les juifs et les communistes.

Je ne sais pas ce que Mme Joly aurait personnellement fait, mais si ses origines sont d’une quelconque aide, ceci laisse penser qu’elle aurait été du bon coté comme la majeure partie des norvégiens de cette époque qui ont à ce point snobé les nazis que ces derniers ont été obligés de décréter qu’il était interdit de rester debout dans un bus où il y avait des places assises libres. Contrairement à la France où c’est un héros de guerre et dirigeant légitime qui a mené la collaboration, en Norvège, les nazis en avaient été réduits à coopter un politicien de seconde zone pour diriger leur gouvernement de collaboration.

Tant qu’on y est, si l’on ne peut savoir ce que Mme Joly aurait fait dans des circonstances aussi exceptionnelles, il me semble que l’on peut raisonnablement conjecturer, au vu de leurs productions intellectuelles récentes, ce qu’auraient été les actes des membres de la Droite Populaire. Personnellement, je n’ai aucun doute qu’un ramassis d’élus locaux qui passent leur vie à désigner des boucs émissaires et à regretter le temps béni où la France était racialement et culturellement homogène seraient aux cotés de Mussolini et de Hitler et contre le cosmopolitisme et le pacifisme que les nazis et les fascistes déjà dénonçaient.

On peut penser ce que l’on veut de la proposition de Mme Joly mais elle me semble bien plus conforme à l’esprit frondeur français que l’anti égalitarisme fascisant qui sert de pensée à la droite actuelle.

Tagged with: , , ,

Connaître sa place

Posted in France, immigration by hadyba on juillet 15, 2011

Non, là c’est… l’histoire d’un mec. Mais un mec heu, pas…. non, je un… normal quoi, j’veux dire… un blanc quoi, j’veux dire.

Coluche

Eva Joly va apprendre à ses dépens que pour la droite française actuelle, il faut être blanc, de préférence mâle, sans accent et faire oublier que l’on a un quelconque parent étranger si toutefois on a le mauvais goût d’en avoir.

Pour son accent, pas d’excuses qui tiennent parce que:

Aujourd’hui, des orthophonistes spécialisés sont tout à fait capables de gommer presqu’intégralement un accent trop prononcé en quelques semaines, au pire quelques mois. N’est-ce pas montrer du respect à ce peuple dont on sollicite les suffrages que de se mettre dans les meilleures conditions d’être compris par lui ?

C’est le même genre de raisonnement qui mène à virer les femmes voilées de tout emploi public.

Et si Mme Joly ne veut pas d’un défilé militaire le 14 juillet, ce n’est pas parce qu’elle a un cerveau et qu’en faisant usage, elle a abouti à une position antimilitariste, non. La vraie raison, c’est qu’elle n’est pas membre du corps français traditionnel. Ce n’est pas là une qualité qui s’acquiert au bout de cinquante ans, c’est quelque chose que l’on a de naissance si l’on est blanc et si l’on est né ici ou que ses parents sont nés ici. Autrement, il faut connaître sa place dans cette société, mesurer la chance qui est la sienne d’y être toléré et faire profil bas. Nous savions déja que c’était valable pour les noirs et les arabes, nous découvrons que c’est également valable pour tous les non indigènes, même s’ils sont européens. C’est là le sens de l’admonestation du premier ministre de la République Française:

« Cette dame n’a pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l’histoire française »

François Fillon

La chance d’Eva Joly cependant, c’est qu’elle a dans son propre parti une dame qui saura lui expliquer comment se comporter quand on est d’origine étrangère. Il faut hurler avec la meute, éviter de se servir de son cerveau et se montrer encore plus impitoyable que les vrais français envers les étrangers. Jugez-en vous mêmes:

Fatiha Benahmed, adjointe aux espaces verts de la mairie du IXe arrondissement de Lyon, se prépare à célébrer une union, mais la future épouse porte un foulard lui encadrant le visage. L’élue lui demande de le retirer, la jeune femme s’exécute et le mariage est prononcé.

(…) Sauf qu’aucun texte de loi n’exige qu’une femme soit découverte pour son mariage civil. La seule obligation: la mariée doit être identifiable, comme le stipule la circulaire du 22 juin 2010

Source

Ça, c’est quelqu’un qui connait sa place, comme ce conseiller de l’Élysée arabe qui se vantait que son père les obligeait à jouer les éboueurs dans leur propre immeuble afin que les français ne pensent pas que les arabes sont sales.

Pour se consoler Mme Joly pourrait écouter Hexagone. Mais il faudrait qu’elle le fasse en secret. Pour écrire ou écouter ouvertement ce genre de chanson, il faut appartenir au corps français traditionnel. Autrement, le soupçon de trahison n’est jamais loin.

PS: Maintenant qu’ils sont racistes envers les français d’origine norvégienne, ils pourraient arrêter de nous emmerder, nous autres noirs? … Ou bien sommes-nous toujours au bas de la hiérarchie?

Merci

Tagged with:

Un Signal de la Police Sénégalaise?

Posted in Sénégal, Science, Spéculation gratuite by hadyba on juillet 12, 2011

C’est drôle comme la théorie des jeux a tendance à pointer le bout de son nez dès que les choses deviennent un peu complexes.

Une théorie intéressante dans ce champs est la théorie du signal qui dit que très souvent, il y a une asymétrie dans la détention de l’information et il faut que les intervenants du marché trouvent le moyen de communiquer ce qu’ils savent à ceux avec qui ils doivent potentiellement interagir. Diego Gambetta a par exemple appliqué la théorie du signal à son étude de la mafia dans le sud de l’Italie. Tout le jeu, nous montre Gambetta consiste à envoyer un signal plus ou moins couteux de sorte que les intervenants des milieux interlopes puissent savoir avec certitude qu’ils peuvent avoir confiance en vous. Ainsi, le Yakusa qui se tatoue le corps entier ou qui se coupe le bout de l’auriculaire envoie-t-il un signal difficile à copier par un outsider et qui dit à ses collègues mais également aux innocents qu’il a payé le prix qu’il faut et que ni la douleur, ni l’affichage de son appartenance à un clan ne lui font peur.

Envoyer un signal n’est bien évidemment pas l’apanage des mafieux. C’est ce que font de manière routinière les hommes politiques, les chef d’entreprise et même les gens qui s’habillent pour sortir (pas de burka en boite de nuit, pas de minijupe microjupe à l’église!).

Il me semble que c’est à l’aide de la théorie du signal qu’il convient de lire cette interview de M. Harouna Sy, Commissaire Central de Dakar. En général, au Sénégal, les flics ne parlent pas. Sauf pour dire que le Président de la République est un génie, qu’ils ont réceptionné de nouvelles voitures ou qu’ils ont incinéré tant de tonnes de drogue. Tout le monde sait que le GMI est un corps n’ayant d’autre objectif dans la vie que de casser du manifestant. On les distingue du flic « normal » qui fait son boulot d’aide à la population et on ne lui en veut même pas. C’est un mal nécessaire dans un État bien organisé. Quiconque manifeste le fait à ses risques et périls. Les GMI le tabasseront et et enverront des gaz lacrymogène s’ils en reçoivent l’ordre. De manière symétrique, tout manifestant qui en a l’occasion peut et doit jeter des pierres sur le GMI qu’il a en face de lui. C’est ça le statu quo depuis toujours. Et il est arrivé que des manifestants meurent sous les coups des forces de l’ordre (au moins trois étudiants lors de diverses grèves dont un quand j’étais à l’UCAD) ou que des flics meurent sous les coups des manifestants (vers la fin du règne de Diouf si je ne m’abuse).

En théorie des jeux, les statu quo sont intéressants en ce sens qu’ils permettent une transparence de l’information. Mais qu’arrive-t-il quand l’une des parties a envie de changer le statu quo? Pour cela, il lui faut envoyer un signal pour informer les autres intervenants du marché que l’équilibre a changé et qu’un nouvel équilibre est souhaitable. Pour que ce signal ne paraisse pas trompeur, il faut qu’il soit couteux pour son émetteur. S’il se met en danger pour l’envoyer, cela veut dire qu’il tient vraiment à ce que le nouvel équilibre soit accepté par les autres. Il me semble que c’est exactement ce que fait le Commissaire Harouna Sy dans l’extrait d’interview que je vous mettrai à la suite. Il est en train d’envoyer aux manifestants le signal que la police aimerait désormais ne plus se cantonner à la féroce répression qui était jusque là son domaine de prédilection mais voudrait se contenter d’encadrer paisiblement les manifestations. L’on pourrait penser que ce signal n’en est pas un mais je suis sûr que si et qu’il est même couteux. Si le Président de la République n’avait était aussi affaibli, une telle interview aurait valu à son auteur une rétrogradation et une nomination dans la ville la plus pourrie du Sénégal. Et il n’est pas évident du tout que dans un soubresaut de fierté, les crétins qui nous dirigent n’essayeront pas de nuire au Commissaire Sy. Quoi qu’il en soit, s’il a osé donner cette interview, je pense que c’est parce qu’il transmet une « offre de paix » avec laquelle une majorité des officiers supérieurs de la Police Sénégalaise sont d’accord. Il sera intéressant de voir si d’autres institutions sénégalaises vont envoyer des signaux à la population. Il me semble que l’armée avait ouvert le bal par la voix du Général (à la retraite) Mansour Seck.

Maintenant la partie de l’interview que je lis en termes de théorie du signal:

Le Sénégal a été secoué par des émeutes les 23 et 27 juin 2011. Comment la police les a gérées ?

Je voudrais avant tout lancer un appel aux organisateurs des manifestations, pour qu’à l’avenir, lorsqu’ils déroulent une manifestation de surcroît autorisée, qu’ils sachent d’abord que la police est là pour assurer leur protection, assurer la bonne tenue de leur manifestation. Je n’ai pas compris le comportement des manifestants le 23 juin devant l’Assemblée nationale. Ils ont fait preuve d’une violence inouïe contre les forces de l’ordre qui n’étaient là que pour que tout se passe bien. Les forces de l’ordre sont des gens armés, mais également des citoyens comme tout le monde, qui ont des droits et des devoirs. Je connais de grosse démocratie où les gens allaient utiliser leurs armes dans pareils cas. Toutes les conditions étaient réunies pour le faire, les armes à feu, nous les avions, mais nous ne les avons pas utilisées.

On a vu que les policiers étaient dépassés…

Nous avons bien préparé nos hommes dans l’optique d’une gestion intelligente de la manifestation. Ils ont été rassemblés la veille à partir de 4 heures du matin pour une séance de briefing très profond. Ils ont suivi à la lettre les consignes. Au finish, ils ont été héroïques, pour contenir l’ire des manifestants. Il y avait des milliers de personnes contre une centaine de policiers. Nous nous sommes sacrifiés, voilà le mot, et nous avons sauvé beaucoup de choses, au point qu’à un moment donné, nous étions au point de rupture, mais nous avons tenu bon. C’est le lieu pour moi de féliciter et rendre un vibrant hommage aussi bien à mes chefs qu’aux commandants qui étaient avec moi, avec une mention spéciale à l’endroit des éléments, les gardiens de la paix qui ont fait preuve d’une bravoure extraordinaire. Je sais qu’ils en ont payé de leur personne, parce qu’on n’a eu plusieurs blessés, 23 au total, malgré nos protections, dont le commandant du Gmi et moi-même.

Serait-il cultivé???!!!!

Posted in France, Politique by hadyba on juillet 12, 2011

Sur Rue 89:

Or, ce n’est pas la première fois que Nicolas Sarkozy parle de « Martine et Martin ». Déjà, en mai 2010, devant des députés UMP, il avait comparé Aubry et Brochen à « Martine et Martin ». L’allusion avait semblé curieuse : faisait-il allusion à un livre pour enfant, à un film ?

Le carillon de Cambrai (Comité du tourisme du Nord/Wikimedia Commons/CC).L’entourage de Martine Aubry a entretemps enquêté sur le sujet. Pourquoi « Martine et Martin » ? Un conseiller d’Aubry a trouvé l’origine et l’a rapportée à celle-ci qui a été choquée de découvrir le sous-entendu présidentiel : « Martin et Martine » sont lesdeux jacquemarts de l’hôtel de Ville de Cambrai. Or, selon une légende du Nord, Martine était une catholique secrètement amoureuse d’un Maure, Hakim. Un musulman arrivé avec l’armée de Charles Quint. Lorsque leur amour interdit fut découvert, ils furent condamnés à sonner la cloche de la tour de l’horloge avec un marteau. Jusqu’à ce que Hakim se convertisse au christianisme et prenne le nom de Martin.

Deux choses:

  1. Même venant de lui, c’est particulièrement ignoble, non?
  2. Serait-il cultivé? Comment un inculte pareil a-t-il pu connaître cette histoire? Ou alors il aurait cette sorte de culture focalisée des gens qui ont des obsessions qui ne savent rien en dehors de cette obsession mais qui connaissent le moindre détail de cette obsession. Si tel est le cas, ce mec est clairement un grand malade.

PS: Je ne sais si je dois être plus surpris de l’illogisme de gens capables d’accuser sans rire quelqu’un d’être une lesbienne alcoolique mariée à un islamiste ou de la stupidité de la personne qui éprouve le besoin de dénoncer ces rumeurs sans craindre l’effet Streisand. J’avoue que cette campagne devient déprimante du fait de l’offre politique de la gauche… et je ne suis même pas français!

Jacqueline Scott-Lemoine 1923-2011

Posted in Sénégal by hadyba on juillet 10, 2011

Jacqueline Scott-Lemoine et Lucien son mari Lucien sont nés à Haiti. En 1966, ils sont venus à Dakar pour le premier Fesman et ne sont jamais retournés ni à Paris, ni à Port-au-Prince. Son mari était poète et elle actrice de théâtre. Ils sont restés au Sénégal, ont pris la nationalité sénégalaise, et sont devenus de véritables institutions de la vie culturelle sénégalaise; travaillant à la radio, enseignant à l’université et jouant au Théâtre National Daniel Sorano. Lucien Lemoine est décédé il y a un eu plus d’un an, c’est au tour de son épouse de partir aujourd’hui.

Je suppose que cette interview en trois parties de l’excellent site culturel AgenDakar est la dernière qu’elle a donnée (c’était en novembre dernier). Elle y revenait sur sa formation, Haïti, sa carrière, leur arrivée à Dakar et sa vision de la scène culturelle dakaroise actuelle. Cette bio sur le site de Lehman College est bien faite.

Sarkozy comme Grand Homme

Posted in Afrique, France by hadyba on juillet 8, 2011

On reconnaît le grand homme à ceci que les conséquences de ses actions sont durables. Ainsi sommes-nous toujours plus ou moins gouvernés par le Code Napoléonien, plus de deux siècles après sa création. D’autres grands hommes eu ont une influence plus néfaste. C’est par exemple le cas de Ronald Reagan qui a durablement installé dans la psyché US l’idée que le gouvernement est TOUJOURS un problème renforçant ainsi la méfiance de ses concitoyens envers le pouvoir. Bush Jr, malgré les guerres qu’il a déclenchées et sa rhétorique de cow boy n’est pas un grand homme, n’ayant pas réussi à installer durablement dans son pays la culture de violation des droits individuels qu’il promouvait. A son successeur, il a suffi d’une loi: celle instituant une couverture médicale universelle pour assurer son statut de grand homme dont l’action influera durablement sur la vie de ses concitoyens.

Jusqu’à présent, il semblait assez clair que M.Sarkozy n’est pas un grand homme. Les soit-disant réformes qu’il a mises en oeuvre, quoique néfastes, ne dureront pas et selon toute probabilité il ne réussira ni à démanteler la sécurité sociale de son pays, ni à démanteler les services publics (singulièrement celui de l’éducation qu’il aimerait privatiser). Tout espoir n’est cependant pas perdu. Il me semble même que M. Sarkozy est discrètement en train de réussir son entrée dans le club très fermé des grands hommes. En effet, avec la campagne de Libye, il a enfin une influence durable sur la géopolitique. D’après le Canard en effet, dans son désir d’engranger une victoire guerrière, M. Sarkozy oblige son armée à livrer des tombereaux d’armes aux rebelles libyens. Oh, il finira par avoir sa bannière mission accomplished. Mais ce n’est pas pour cela qu’il deviendra un grand homme à l’influence qui perdure. Même s’il échouait lamentablement dans sa croisade anti-Kadhafi, son influence durable dans le Sahel est d’ores et déjà assurée et elle risque bien de se faire sentir pour au moins une vingtaine d’années en Afrique et en Europe. Parmi les rebelles qu’il est en train d’armer, il y a un certain nombre de groupes affiliés à AQMI qui ont d’ores et déjà exfiltré une grande part de cet arsenal sophistiqué vers le Niger, l’Algérie, le Mali et la Mauritanie. AQMI s’est déjà immensément enrichi grace aux prises d’otages. Avec cet arsenal qui lui a été gracieusement fourni par notre néo-Grand Homme, il peut déstabiliser encore plus les États fragiles du Sahel. Et ça commence. Avec le pouvoir qu’il acquerra grâce aux armes françaises et à l’argent de ses rapines, AQMI pourra tranquillement préparer des attentats en Europe. Avec un peu de (mal)chance, nous allons vers deux décennies d’attentats rendus possibles par l’action du président Sarkozy. Une telle infêxion de la géopolitique mérite assurément l’inscription parmi les Grands Hommes de notre époque.

Tagged with: , , ,

Imaginons

Posted in France by hadyba on juillet 3, 2011

Dans le New York Times

When the conversation was translated — a job completed only this Wednesday — investigators were alarmed: “She says words to the effect of, ‘Don’t worry, this guy has a lot of money. I know what I’m doing,’ ” the official said.

Maintenant imaginez le dialogue suivant:

  • Chérie, tu ne devrais pas porter plainte contre ce mec même s’il t’a violé: ils découvriront toutes nos magouilles
  • Ne t’inquiète pas, ce gars a beaucoup d’argent. Je sais ce que je fais.

Pour l’instant, je ne crois pas que nous ayons assez d’éléments pour interpréter dans un sens ou dans l’autre.

 

Tagged with: