Hady Ba's weblog

Mon Préfet est une star

Posted in France, immigration, Vie quotidienne by hadyba on septembre 6, 2011

 Si vous voulez savoir ce à quoi se plie de manière routinière un immigrant légal, diplômé, ayant un emploi en France, lisez cet article. Je peux vous assurer que tout est vrai, la personne parle de MA préfecture où je me rends chaque année depuis 6 ans pour renouveler mon titre de séjour. Et je peux vous assurer que ce n’est même pas la pire préfecture d’Ile de France. Essayez Bobigny ou Créteil, si vous tenez à être réellement horrifié. Il n’y a que deux petits détails qui font que cet article ne reflète pas totalement mon expérience:

  1. J’ai toujours eu des employeurs qui ne m’emmerdaient pas trop pour mes papiers et continuaient à me payer même si je n’avais pas encore reçu mon titre de séjour
  2. En conséquence, je me suis toujours refusé à me présenter à la Préfecture avant 7h du matin quitte à recevoir en Août un titre de séjour qui aurait du m’être délivré avant le 1e janvier et sans lequel je ne peux pas librement me déplacer ni même travailler.

Autrement, la dernière fois que j’y étais (le 18/08), je me suis fritté avec la dame du guichet parce qu’elle m’a tranquillement accusé de lui avoir menti et a essayé de me faire la morale sur le mensonge.

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Alain said, on septembre 7, 2011 at 5:29

    Qu’est ce qui empêche de donner des RV par téléphone, lettre ou même par Internet ?

    A ma mairie on prend RV par téléphone pour tout ce qui est papier et on n’attend pas. Le personnel n’est pas stressé.

  2. hadyba said, on septembre 7, 2011 at 8:06

    Pour être juste: cette année a été la pire à la Préfecture d’Évry. J’ai cru comprendre qu’ils manquaient de personnel et qu’ils faisaient des travaux pour réaménager le service. De Septembre à Décembre (i.e. quand ils auraient du traiter le gros des dossiers avec la fac voisine) c’était un bordel encore plus monstre.

    Téléphone: no way! Au service des étrangers, il n’y juste personne qui te parle, ni flic, ni guichetière. C’est pas leur boulot, ils n’ont pas le temps et s’ils s’amusaient à le faire ils se retrouveraient à gérer des cas particuliers alors qu’ils n’ont déjà pas le temps de faire ce qu’ils ont l’ordre de faire. La personne assignée à l’accueil se retrouve donc avec une foule énervée, à laquelle il doit consacrer le minimum de temps.

    A un moment, on récupérait le dossier et le renvoyait avec les documents demandé. Ça a changé sans qu’on sache pourquoi. Il fallait physiquement venir récupérer la liste des papiers à fournir et le formulaire cartonné jaune.

    Les rendez-vous par internet: ça se fait à Paris. Mais il y a (dans mon souvenir) trois mois d’attente. Si tu arrives et qu’il te manque un papier (genre ta quittance de loyer n’est pas conforme ou whatever), ils rejettent ton dossier et tu dois redemander un rv sur internet pour dans trois mois. C’est presque pire. En plus, ils te donnent rv à une heure précise mais tu n’es pas reçu avant plusieurs heures. En revanche, ne t’avise pas de venir en retard, après l’heure, ce n’est plus l’heure!

    Le pire est que le système t’oblige à tricher pour avoir la paix et décourage les meilleurs. Exemple une amie extrêmement brillante et honnête qui se retrouve à monter un faux dossier d’hébergement parce que la préfecture refusait l’attestation dont elle disposait. Venue faire un master, on lui a proposé de fare une thèse après, elle a refusé parce qu’elle n’aurait pu faire les compromissions nécessaires et est rentrée.

  3. Alain said, on septembre 7, 2011 at 11:04

    Toutes les antennes du département ont été fermées, ce qui explique l’afflux sur Evry pour la moindre bricole.

    Le président du CG lui-même s’en indigne, http://blog.jeromeguedj.fr/?p=2587

    « Témoins de scènes qui se répètent depuis plusieurs mois, les élus et agents du Conseil général de l’Essonne qui travaillent en face des bureaux de la préfecture, dans la cité administrative d’Évry, sont indignés par une telle situation. »

  4. PeuplesUnis said, on septembre 7, 2011 at 12:26

    Malheureusement cher ami, c’est cela la triste réalité des « expatriés » africains en France! Il leur faut bien du courage pour ne pas péter plusieurs câbles plusieurs fois par jour…

  5. Alain said, on septembre 7, 2011 at 1:15

    Ca dépend des préfectures, des chefs de service même. Chaque préfecture est autonome quant aux moyens à mettre en oeuvre.

    Une enquête comparative de l’accueil des étrangers dans plusieurs préfectures, faite par la Cimade : http://cimade-production.s3.amazonaws.com/publications/documents/17/original/Cimade_DevantLaLoi.pdf


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :