Hady Ba's weblog

Le Métaphysicien des nègres

Posted in Françafrique, France by hadyba on septembre 13, 2011

Sarkozy sur Bourgi:

Toi, tu étais un grand connaisseur de l’âme africaine et tu portais déjà cette affection pour l’Afrique qui t’anime toujours

Source

Je propose qu’on l’appelle Aristote🙂

Tu m’étonnes qu’ils mènent une politique d’exception sur le continent s’ils ont une vision tellement raciste des gens qui y habitent qu’ils pensent qu’il leur faut un sorcier blanc pour faire le lien entre ces deux mondes incommensurables. Notez que c’est la même chose qui revenait déjà quand Guéant parlait de Bourgi dans Le Monde en aout 2009. Il serait vraiment temps que les politiciens français quittent la période coloniale et nous rejoignent au XXIe siècle!

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bashô said, on septembre 13, 2011 at 12:44

    Ils sont en effet agaçants mais à leur décharge, les politiciens africains sont demandeurs. D’une part, c’est une source supplémentaire de revenus et d’autre part avec le cliché de l’Afrique mystérieuse, les pays occidentaux mettent le modèle de démocratie libérale sous le boisseau.

  2. Hady Ba said, on septembre 13, 2011 at 2:47

    Oui, la plupart de nos dirigeants porteraient un cache sexe en plume d’autruche s’il ne fallait que ça pour perreniser leur pouvoir!

  3. Alain said, on septembre 15, 2011 at 5:55

    L’âme africaine … Mais quel con.

  4. anthropopotame said, on septembre 17, 2011 at 7:34

    Grande, mystérieuse, insondable Afrique🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :