Hady Ba's weblog

Anatomie subjective du champs socialiste

Posted in France by hadyba on septembre 16, 2011

Il y a cette vieille blague de la fin l’époque communiste où le mec voit un queue devant une boucherie et se dit « Oh chouette, y aura de la viande aujourd’hui, je vais pouvoir en prendre ! » Au bout d’une heure de queue, ne voyant pas venir le boucher, il va voir celui qui est à la tête de la file et lui demande : « Savez-vous à quelle heure la boucherie va ouvrir ? » Et là le mec lui dit en aparté : « En fait, j’en ai aucune idée, je m’étais penché pour lacer ma godasse, et quand je me suis relevé, il y avait une queue derrière moi. Pour une fois que j’étais en tête je me suis dit que ce serait dommage de ne pas en profiter un peu. » Jean Michel Baylet dans les primaires socialistes, c’est un peu comme un végétarien qui aurait rejoint cette queue, aurait posé la question, se serait vu répondre qu’il n’y aurait sans doute pas de viande mais qui persisterait quand même à rester. C’est donc définitivement le candidat le plus… hum… intéressant.

Pour autant que je sois concerné, Valls n’est rien d’autre qu’un raciste et un islamophobe qui serait mieux à l’UMP voire au FN. Notez bien que pour moi, le racisme et l’islamophobie ne sont que des opinions totalement respectables mais que je ne partage pas. Je suis pour la liberté totale d’expression.

Objectivement, je pense que Royal aurait fait une bonne présidente. Elle est courageuse, a souvent de bonne idées, est suffisamment démagogue pour plaire à un vaste pan de l’électorat et est incontestablement féministe. Ceci dit, il me semble que dans le monde réel, elle est trop détestée par une grande partie de l’électorat et de l’establishment socialiste, elle n’a pas su les unir la dernière fois et ne saura pas plus le faire cette année et surtout, les attaques extrêmement violentes et souvent sexistes, dont elle a fait l’objet lors des dernières élections me semblent avoir laissé des traces profondes qu’il sera impossible de faire disparaître.

Hollande : j’avoue que je n’ai rien à dire de Hollande. J’aimais bien qu’il se soit effacé la dernière fois pour laisser la place à Royal. Il m’avait semblé honorable à l’époque mais je n’avais absolument aucune idée des peaux de bananes qui avaient été glissé par les membres de son propre parti sur le chemin de Mme Royal et je ne sais toujours pas quel a été le rôle exact de Hollande dans la débâcle de 2007.

Longtemps je me suis dit qu’Aubry serait la meilleure opposante face à Sarkozy. Elle serait son exact opposé : bosseuse, discrète, autoritaire mais pas caractérielle, bourgeoise plutôt que nouveau riche, etc… Qu’elle ait triché pendant le congrès de Reims me semblait plutôt à mettre à son crédit. Un politicien doit savoir se salir quand il le faut. Elle a cependant un petit coté Machiavel de bas étage qui m’énerve prodigieusement. Je m’explique. Faire semblant de passer un marché avec DSK pour mieux le poignarder le moment venu est respectable. Ne pas profiter du viol de New York pour se distancer dès le début et préserver le parti était stupide. C’est la même stupidité calculatrice que je vois à l’oeuvre dans son hésitation à condamner clairement Guérini dont il était clair depuis quelques temps déjà que les pratiques mafieuses de son frère allaient le mener en prison. Le rapport Montebourg était l’occasion rêvé de faire contraste avec la droite et de montrer ce qu’aurait pu être une République irréprochable dans laquelle même nos amis ne sont pas protégés. Imaginez le PS qui porte plainte contre un de ses barons quand Sarkozy a soutenu ses ministres corrompus et ne les a viré que quand il y était obligé ! Aubry qui perd Marseille mais gagne les Primaires et utilise ce sacrifice de la fédération des Bouches du Rhône comme argument électoral et gage de probité ! Au lieu de ça….

Montebourg ! Ok, pour quiconque a le moindre respect pour les sciences économiques, le mot « démondialisation » est un repoussoir. Si vous respectez la langue française aussi d’ailleurs :-) Ceci dit, à le lire, c’est quand même moins pire que ça en a l’air. En plus, Montebourg appliquerait clairement une politique Keynésienne, lutterait contre la corruption et réformerait le système bancaire. Oh, il se ferait également assassiner comme Kennedy mais ce n’est pas grave, Pulvar serait parfaite en Jackie Kennedy Onassis. Mais sérieusement, j’adorerais que Montebourg soit candidat, ça ringardiserait totalement toute la classe politique française et enthousiasmerait tout le monde je pense. S’il survivait aux primaires, je suis sûr qu’il écraserait Sarkozy.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 493 followers