Hady Ba's weblog

La Dame aux Arbres

Posted in Afrique by hadyba on septembre 26, 2011

On pourrait se dire que planter des arbres est une activité bien bénigne, même dans une dictature. On aurait tort.

Prenez Wangari Maathai. Elle fait une thèse de biologie, rentre au Kenya, enseigne à l’université et se marie avec un honorable membre du Parlement de son pays. La vie rêvée quoi ! Puis elle se rend compte que certaines de ses compatriotes n’arrivaient ni à se nourrir, ni à trouver du combustible pour faire la cuisine. Logiquement, elle leur conseille de planter certains arbres comme les acacias qui, non seulement leur permettront d’avoir du bois de cuisson, mais en plus limitent l’appauvrissement des sols. Conseil judicieux s’il en est. Sauf que c’est là mettre le doigt dans un engrenage dangereux ! En effet, en travaillant avec ces dames, Mme Mathai

  1. se rend compte que les exploitants forestiers polluent les rivières
  2. va à l’encontre de la politique de ces exploitants qui promeuvent des arbres au cycle de vie plus court

Mme Mathai étant une femme, c’était de la responsabilité de son mari d’arrêter ses enfantillages*. M. Mathai (notez s’il vous plait qu’il n’y a que deux « a » dans ce « Mathai » ci vous saurez bientôt pourquoi.) essaya, échoua et demanda le divorce arguant que cette femme avait décidément trop de volonté pour être une respectable épouse de député. Le juge en convint** et interdit à Mme Mathai d’user désormais du nom de son mari afin que ce dernier ne fut pas déshonoré par les activités de sa folle d’ex-épouse. La folle en question dénonça à haute voix l’incompétence ou la corruption du juge ce qui lui valut une condamnation à six mois de prison***.  Pour se conformer à l’injonction du juge tout en faisant un pied de nez à ce dernier et à son mari, l’ex Mme Mathai ajouta un « a » et devint Mme Maathai la divorcée !

Mme Maathai continuant à s’occuper de ce qui ne la regardait pas, le gouvernement trouva le moyen de la virer de l’université et la persécuta plus ou moins férocement. Mme Maathai continua cependant à planter des arbres, créa une ONG et s’impliqua dans divers mouvements destinés à promouvoir la démocratie et le multipartisme dans son pays.

En 2004, un Prix Nobel de la Paix viendra couronner son combat de trente ans montrant sans doute à son ex mari à quel point cette folle a failli déshonorer son nom !

Wangari Maathai est décédée ce dimanche à 71 ans.

……………

*Vous savez bien, les femmes sont des enfants avec lesquels il faut se montrer indulgent mais ferme

**Entre mecs on se comprend

***Peine peut-être un peu mérité pour le coup et dont elle ne purgera de toute manière que trois jours

Tagged with:

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. el f said, on octobre 7, 2011 at 2:01

    intéressant!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :