Hady Ba's weblog

Pauvres mecs!

Posted in France by hadyba on octobre 5, 2011

Apparemment le dénommé Vincent Moscato, M. Eric di Meco et leurs collègues sportifs de haut niveau sont des losers qui pensent que ce qui fait d’eux de vrais mâles, c’est d’exhiber leur virilité devant les femmes de chambre des hôtels où ils séjournent.

Je suppose que ça ne sert à rien d’essayer d’expliquer à des crétins pareils que l’être véritablement fort est celui qui sait traiter avec respect ceux qui le sont moins que lui. Mais étant donné qu’ils ont décrit sans retenue leurs exploits en public, je suppose que la moindre des choses est que  la justice s’en saisisse et que leur employeur RMC les vire pour faute grave. Autrement, on sera forcé d’en déduire que cette radio prône le viol des femmes de chambre et que la justice française est assez confortable avec ces pratiques. J’espère vraiment que ces types ne resteront pas impunis.

Tagged with: ,

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. mkd said, on octobre 5, 2011 at 4:57

    J’ai justement travaillé dans un internat de lycée il y a quelques années, et je « gérais » l’étage des élèves rugbymen (se destinant à une carrière pro, avec emploi du temps aménagé et beaucoup, beaucoup d’entrainements).

    Je dois dire que j’ai été horrifié par leur attitude, et le fait que, pendant ces années très importantes pour le développement intellectuel (c’est l’âge où on commence vaguement à s’intéresser à la politique, à comprendre « comment va le monde » avec le travail, les salaires etc.) ils restaient presque toujours en groupe très soudé (qualité recherchée chez les sportifs d’équipe) ce qui avait pour effet de les formater puissamment… Les conneries du folklore rugby (beuverie, jeux violents, etc.) étaient valorisées (malgré la bonne volonté de tous les intervenants liés à l’éducation nationale : profs, pions, CPE) et, par exemple, la lecture totalement absente de leur mode ou habitude de vie. On pourrait dire que c’est le cas chez tous les adolescents, mais je peux assurer que, pour ce que j’ai vu, la différence entre l’étage des rugbymen et l’étage des garçons (lycéens non rugbymen) était très spectaculaire.

    Considérant que les garçons que « j’avais » pouvaient commencer une carrière pro immédiatement après l’année où je les surveillais, le fait qu’une bonne partie des rugbymen pro soit complètement abruti ne m’étonne pas vraiment.

  2. Elias said, on octobre 5, 2011 at 7:12

    C’est le moment où jamais de rappeler cet excellent article
    http://blog.monolecte.fr/post/2010/04/22/Des-putains-et-des-hommes

  3. hadyba said, on octobre 6, 2011 at 2:20

    @mkd: Le plus drôle, c’est que depuis quelques années on nous vend le Rugby comme un sport éthique par opposition au foot! Ce qui me sidère, ce n’est pas que ces gens aient des comportements de crétins. Je suppose que je n’avais pas vraiment d’illusions sur eux. En revanche, la distorsion du sens moral qui fait qu’ils pensent qu’il sera acceptable de parler de cette manière dans une émission de radio, j’avoue que je ne m’y attendais pas. Ceci dit, si ça se trouve, il ne se passera absolument rien et on le classera dans la rubrique « boys will always be boys! »

    @Elias: Oui ce post est, comme souvent avec Agnès Maillard, excellent. Merci de me l’avoir rappelé.

  4. Alain said, on octobre 7, 2011 at 5:30

    Onkr ! Groumf !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :