Hady Ba's weblog

Death is life’s change agent

Posted in Uncategorized by hadyba on octobre 6, 2011

Je me vante de ne pas faire partie du culte de Jobs mais j’ai un MacBook depuis un an maintenant et je dois avouer que c’est beaucoup plus ergonomique qu’unPC. Quoi que l’on pense de Steve Jobs, on peut convenir que son discours de Stanford de 2005 est émouvant et enthousiasmant. Il y parle de la nécessité de faire des choses qui nous passionnent même si elles nous paraissent inutiles sur le moment; ne serait-ce que parce que la vie est imprévisible :

The minute I dropped out I could stop taking the required classes that didn’t interest me, and begin dropping in on the ones that looked interesting.

It wasn’t all romantic. I didn’t have a dorm room, so I slept on the floor in friends’ rooms, I returned coke bottles for the 5¢ deposits to buy food with, and I would walk the 7 miles across town every Sunday night to get one good meal a week at the Hare Krishna temple. I loved it. And much of what I stumbled into by following my curiosity and intuition turned out to be priceless later on. Let me give you one example:

Reed College at that time offered perhaps the best calligraphy instruction in the country. Throughout the campus every poster, every label on every drawer, was beautifully hand calligraphed. Because I had dropped out and didn’t have to take the normal classes, I decided to take a calligraphy class to learn how to do this. I learned about serif and san serif typefaces, about varying the amount of space between different letter combinations, about what makes great typography great. It was beautiful, historical, artistically subtle in a way that science can’t capture, and I found it fascinating.

None of this had even a hope of any practical application in my life. But ten years later, when we were designing the first Macintosh computer, it all came back to me. And we designed it all into the Mac. It was the first computer with beautiful typography. If I had never dropped in on that single course in college, the Mac would have never had multiple typefaces or proportionally spaced fonts. And since Windows just copied the Mac, it’s likely that no personal computer would have them. If I had never dropped out, I would have never dropped in on this calligraphy class, and personal computers might not have the wonderful typography that they do. Of course it was impossible to connect the dots looking forward when I was in college. But it was very, very clear looking backwards ten years later.

Again, you can’t connect the dots looking forward; you can only connect them looking backwards. So you have to trust that the dots will somehow connect in your future. You have to trust in something — your gut, destiny, life, karma, whatever. This approach has never let me down, and it has made all the difference in my life.

Il parle aussi dans ce discours de la manière dont un échec peut changer notre vie. Il faut certes éviter les échecs mais il ne faut pas en avoir peur au point de ne pas agir. Nos échecs sont ce qui prépare nos succès futurs et font partie de la vie. Une dernière partie de ce discours traite de la peur de la mort comme moteur:

Your time is limited, so don’t waste it living someone else’s life. Don’t be trapped by dogma — which is living with the results of other people’s thinking. Don’t let the noise of others’ opinions drown out your own inner voice. And most important, have the courage to follow your heart and intuition. They somehow already know what you truly want to become. Everything else is secondary.

Souvent, quand quelqu’un réussit, nous nous focalisons sur ses failles pour éviter de reconnaitre qu’il est un génie. Et c’est peut-être une attitude salutaire. Ceci dit, il est sans doute bon de temps à autres de se souvenir que la réussite valide d’abord la vie d’un humain qui a réalisé ses rêves et qui a un peu rendu service à ses semblables. Quel meilleur moment pour le faire qu’au moment où la personne nous quitte?

RIP Steve Jobs

Tagged with:

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Alain said, on octobre 7, 2011 at 5:23

    Il y a dans cette mise en avant d’une seule personne quelque chose de connu, l’effet d’un culte de la personnalité est toujours le même : par diverses manières, ici la communication et le marketing, un personnage est présenté comme proche, indispensable et bienveillant. On se sent abandonné à sa disparition.

    Objectivement, les petits appareils, eux-mêmes prétendument proches, indispensables et bienveillants, sont le résultat d’un travail ô combien collectif.

  2. hadyba said, on octobre 7, 2011 at 6:23

    Oui, clairement Jobs était un gourou suscitant un culte de la personnalité et en jouant pour mieux nous vendre ses produits. Mais comme souvent chez les gourous, c’est également un individu extrêmement créatif qui a révolutionné son domaine à bien des égards.

    Sur le coté collectif de l’entreprise.
    Je ne suis pas aussi sûr que vous que sans la mégalomanie de Jobs, les smartphones auraient été développé à grande échelle par exemple. Ils auraient pu rester des produits professionnels réservés à une certaine élite selon le modèle économique qui était celui du BlackBerry avant que ne déboule l’iphone. Rétrospectivement, ça semble évident et je ne peux plus me passer de mon smartphone (qui n’est pas un iphone) mais je me souviens qu’au début il y avait tous ces articles sur l’arrogance de Jobs qui avait exigé des choses aussi extravagantes que des écrans tactiles. Et ce n’était même pas dans la presse française: je pense à la presse économique US que je lisais à l’époque parce que je m’étais retrouvé gratuitement abonné à Fortune!

    Je me refuse pour le moment à avoir un iphone parce que j’ai déjà un mac et parce que le coté culte m’agace. Malgré tout, il me semble qu’à certains égards, ce culte est justifié.

    PS: Oui, je sais un culte n’est jamais justifié, démission de l’esprit etc…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :