Hady Ba's weblog

Catastrophe pour qui?

Posted in France, immigration by hadyba on décembre 17, 2011

Sur le site de Marianne:

La décision est tombée comme un couperet. Jeudi 15 décembre, le Conseil constitutionnel a censuré l’article de la loi sur le budget de la Sécurité sociale pour 2012 qui autorisait les médecins à diplôme étranger à exercer en France. Une véritable catastrophe pour ces 2 à 3.000 toubibs, originaires, essentiellement, d’Afrique ou d’Asie, et pour les hôpitaux qui, sans eux, ne « tourneraient » pas.

L’amendement censuré prolongeait en effet l’autorisation d’exercice de ces médecins du 31 décembre 2011 au 31 décembre 2014, leur laissant le temps de passer un examen d’équivalence. « Légalement, les médecins étrangers vont devoir arrêter de travailler à la fin du mois », s’alarme Salem Ould Zein, président du Syndicat national des praticiens à diplôme hors Union européenne (SNPADHUE ). Sans travail et sans revenu, certains n’auront d’autre choix que de regagner leur pays d’origine.

Je n’arrive vraiment pas à voir pourquoi ce serait une catastrophe pour un médecin déjà titulaire d’un diplôme de docteur en médecine et ayant une solide expérience dans les hôpitaux français qui sont quand même réputés que de devoir quitter la France. Bien au contraire, je suis sûr que même s’il aime ce pays où il a choisi de faire sa vie, il lui sera très facile de trouver du travail ailleurs, que ce soit dans son pays d’origine ou dans un autre pays. En revanche, il me semble indiscutable que virer les Praticiens à diplôme étrangers sera une catastrophe pour les hôpitaux français qui équilibrent leur budget en important des étrangers déjà formés et en les sous-payant sous le fallacieux prétexte que la fac de médecine dont ils viennent n’est pas aussi prestigieuse que celle d’une obscure ville des confins de l’UE. Si les hôpitaux français veulent garder ces médecins, qu’ils se débrouillent donc pour homologuer leurs diplômes puisque de toute évidence, ils sont assez bons pour exercer dans les meilleurs hôpitaux du pays.

Advertisements
Tagged with: ,

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Mirabo said, on décembre 18, 2011 at 1:54

    « Je n’arrive vraiment pas à voir pourquoi ce serait une catastrophe pour un médecin… » : peut-être parce qu’ils ont fait leur vie professionnelle, sociale, sentimentale ou familiale en France ?
    Je n’en peut plus de cette manière déshumanisée de juger des aléas de la vie des autres. Qui êtes-vous pour vous autoriser ce genre de suffisance ?

  2. hadyba said, on décembre 18, 2011 at 2:07

    Je vis moi-même en France en tant qu’étranger. Je ne suis pas en train de dire que ce ne serait pas un problème si je me faisais virer demain. Je suis en train de souligner que ce le serait au moins autant pour mes employeurs qui me paient parce qu’ils ont besoin de mes compétences. En l’occurrence, je ne crois pas que les hôpitaux publics français pourraient se passer des PADHUE et je pense qu’ils devraient cesser de les exploiter, leur payer le même salaire et leur donner les mêmes droits qu’à leurs collègues diplômés de l’UE. Je ne juge pas le choix des médecins de rester ou de partir.

  3. Mirabo said, on décembre 18, 2011 at 6:15

    Là, je suis d’accord ; mais la pétition de principe du début de votre texte (de même que son titre) occulte beaucoup le message que vous voulez faire passer ensuite… Disons donc : c’est très probablement un problème pour le médecin, ET ça l’est sûrement pour l’hôpital.
    Désolé de cette réaction un peu vive, mais à force de lire des réflexions faisant bon marché de la vie personnelle des étrangers, à force d’entendre des commentateurs ne considérer les gens qu’à travers le prisme de leur employabilité, on devient légèrement susceptible. Je ne suis d’ailleurs pas loin de croire que vous n’auriez sans doute jamais écrit ce début sous cette forme s’il n’y avait pas eu le matraquage idéologique que nous subissons depuis des années.

  4. hadyba said, on décembre 18, 2011 at 11:54

    « Je ne suis d’ailleurs pas loin de croire que vous n’auriez sans doute jamais écrit ce début sous cette forme s’il n’y avait pas eu le matraquage idéologique que nous subissons depuis des années. »

    Je suppose que sans ce matraquage, je n’en aurais pas du tout parlé en fait.

    PS: Merci pour les commentaires.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :