Hady Ba's weblog

Outrecuidance policière

Posted in France by hadyba on avril 27, 2012

D’abord les faits tels que rapportés dans la presse:

Quatre policiers sont partis à la recherche de l’homme en fuite, trois à pied, un en voiture. Ce dernier a dit s’être retrouvé en face du fuyard, qui « l’aurait alors visé en tendant son bras armé vers lui ». Le policier a tiré à quatre reprises, tuant l’homme âgé de 28 ans.

BALLE DANS LE DOS

Mais l’autopsie et un témoignage ont mis à mal la version de la légitime défense.« Les conclusions de l’autopsie établissent que [la victime] a été mortellement touchée par une balle entrée à l’horizontale dans son dos », écrit le parquet.

Par ailleurs, un témoin qui était en voiture a relaté « avoir assisté à une scène de course-poursuite (…) au cours de laquelle un homme faisait feu en direction d’un fuyard », a rapporté le parquet. Et si l’homme en fuite était armé d’un revolver approvisionné, il n’en a pas fait usage. La grenade qu’il a lancée « s’est révélée a posteriori inoffensive », indique le parquet.

Je suppose que si vous êtes vraiment pondéré, vous vous dites que la moindre des choses pour une justice indépendante dans un état de droit est de mener l’enquête. Le flic impliqué a donc été gardé à vue comme on aurait pu s’y attendre et une information judiciaire ouverte.

Vous vous dites que c’est vraiment là le minimum qu’un juge pouvait faire? Si vous croyez ça, vous n’avez absolument rien compris à l’outrecuidance d’une police française habituée à se faire cajoler par les politiques et prompte à la violation des droits des citoyens! Les flics sont choqués, mais alors là absolument choqués que leur collègue perde son salaire à cause de l’activisme d’un juge qui semble penser qu’ils n’ont pas le droit d’abattre un délinquant. Ils ont manifesté non pas une fois, mais deux fois. D’abord à Bobigny puis sur les Champs Élysées.

Et vous savez le plus consternant dans toute cette histoire? C’est que d’une part la presse souligne bien que l’homme qui a été tué et un délinquant multirécidiviste et que d’autre part aucun des candidats à la Présidence de le République Française n’a eu le courage de dire que les flics avaient clairement pété les plombs. Et je devrais être rassuré qu’une corporation qui méprise de manière aussi flagrante la loi assure ma sécurité!

Publicités
Tagged with:

Républicain or not?

Posted in France, Politique by hadyba on avril 24, 2012

D’après cet article, alors que

64 % des Français sont opposés à un accord entre l’UMP et le Front national avant les élections législatives. (…) 64 % des électeurs de Nicolas Sarkozy y sont favorables.

Il me semble que la question qui se pose désormais est celle de savoir par quelle contorsion intellectuelle on peut considérer que l’UMP de Nicolas Sarkozy est toujours un parti Républicain. Comment des gens qui se veulent honorables comme Alain Juppé peuvent encore justifier de s’acoquiner avec des délinquants comme les membres de la mafia de Neuilly qui n’ont même pas le sens de l’honneur de leur parrain Charles Pasqua.

Je n’arrive toujours pas à comprendre comment 40% des français ont pu voter pour l’un des deux leaders (NS ou MLP) qui piétinent depuis plus de cinq ans toutes les valeurs traditionnellement associées à la France. J’avoue que j’ai honte pour eux.

Témoignage pour ETR

Posted in France, immigration, Vie quotidienne by hadyba on avril 23, 2012

En janvier dernier, j’ai écrit un témoignage sur mes tribulations préfectorales à la demande d’un chercheur de notre labo qui intervient dans le Think Tank En Temps Réel. Ce témoignage, ainsi que celui d’un post-doc américain, a été publié d’abord dans les Cahiers d’ETR  puis sur Rue89.com. Étant donné que, pour des raisons totalement compréhensibles,le texte a été raccourci, je vous mets ici en intégralité mon témoignage originel:  TemoignageETRFinal (pdf). Sans le texte intégral, on ne comprend pas bien par exemple pourquoi j’éprouve le besoin de préciser que je suis noir. Ce d’autant moins que ma photo est juste à coté 😉

Tagged with:

Prison Time

Posted in Sénégal by hadyba on avril 21, 2012

Notre seule préoccupation en ce moment, en tant que citoyens, c’est que ce genre de rapports soient transmis à la justice et que cette dernière applique les lois de la République. Si le Président de la République les reçoit, il n’a aucun droit ni aucune raison de les garder pour lui. Sauf à être lui-même corrompu.

Le magazine dakarois du jeudi, La Gazette, dans sa parution d’hier, révèle que le rapport d’audit du Festival mondial des Arts nègres (Fesman), démarré par le régime sortant, est sur la table du président Macky Sall.

Extraits:

Le magazine révèle que que l’argent public avait été dépensé avec une  » une désinvolture et légèreté  » coupables. Le journal relève, en particulier, la section dépenses en location de voitures : 3 milliards pour une durée de 20 jours portant sur… 15 voitures, soit  » un paiement journalier de l’ordre de… 200 millions par véhicule loué  » (sic !). Au chapitre des micmacs financiers de haut vol décelés, le virement de 15 milliards dans le compte de Loum Diagne (l’ami de Wade dont on disait qu’il allait l’héberger après sa défénestration du palais de la République) issus d’un prêt de la Banque islamique de développement (Bid) au Trésor public (re-sic !).

Pour info, 1 euro est égal à 655, 95 F CFA ce qui fait que ces brigands ont prétendument loué chaque voiture à 304 898,03 euros par jour. À ce prix, j’aurais sans doute pu acheter des voitures à Paris, les apporter à Dakar, les leur louer  puis les offrir aux nécessiteux tout en réalisant une plus-value.

En plus, non seulement la famille Wade était corrompue jusqu’à la moelle, mais en plus ils ne prenaient même pas la peine de dissimuler quoi que ce soit. Ils volaient ouvertement notre argent sans même un semblant de justification comptable:

Pis, la participation d’un Etat-ami du Sénégal d’un montant de 2 milliards auraient disparu entre les mains du chef de l’Etat sortant, Me Abdoulaye Wade. Le reliquat de cette participation, 250 millions, aurait été reçu par… sa fille Sindjély, sans que l’on sache comment ils ont été utilisés. La participation à hauteur d’un (1) milliard d’un autre Etat-ami aurait atterri entre les mains de Sindjély sans que les autorités du Fesman n’en voient la couleur. La fille du président sortant aurait accepté de rembourser le milliard en question, même si son père de président sortant aurait dit aux vérificateurs de l’Ige que cet argent avait été donné à Sindjély  » en sa qualité de fille du chef de l’Etat  » .

La place de ces gens là est en prison et nulle part ailleurs et c’est à nous de nous assurer qu’il en soit ainsi si la justice et l’exécutif ne font pas leur travail.

Source

Aubrac

Posted in France by hadyba on avril 16, 2012

J’ai une admiration infinie pour ceux qui ont eu le courage de se battre contre les occupants alors que les forces étaient à ce point disproportionnées et que la cause semblait désespérée.

Ils représentent pour moi ce qu’il y a de meilleur en l’humanité et sont la preuve concrète que quelles que soient les circonstances, nous sommes toujours libres de lutter pour ce que nous estimons juste.

Une question de sécurité

Posted in Sénégal by hadyba on avril 1, 2012

Cette interview de Harouna Dia qui est l’un des bailleurs de fonds de notre nouveau président est à la fois dérangeante et rassurante. Le fait que ce type considère la politique comme un investissement crée un malaise certain. À sa décharge, il affirme que le retour sur investissement ne sera pas uniquement pour lui mais pour tout le peuple. Plus généralement, la proximité du nouveau président avec certains milieux d’affaires pourrait poser problème. Même si cela n’a rien à voir avec le pillage organisé de toute l’économie du pays par Wade et sa bande de gangsters. Cette proximité pourrait même être un bénéfice pour le pays parce que ce qui a énervé ces hommes d’affaires et les a détaché de Wade, c’est l’impossibilité où ils étaient de monter un business sans en donner des parts à Karim Wade via ses hommes-liges. Rappel. Qui mieux que ces hommes est capable de dire à la justice où se trouvent les « investissements » du clan Wade?

Pour en revenir à l’interview, ce que je trouve intéressant, c’est la manière qu’a Dia de penser le soutien aux classes défavorisées comme un impératif de sécurité publique:

Mais, est-ce que cela ne va pas causer des problèmes ailleurs ?Un budget, c’est l’équilibre. Si on compile les charges de l’Etat, de la Présidence du Sénégal, il a été démontré qu’elle fait quatre fois le fonctionnement de la Présidence française. Nous allons comprimer cela et ça pourra compenser tout le reste. Nos experts sont en train de calculer. Il y a du gaspillage dans ce pays, ce qu’on reproche à ce gouvernement, c’est la gouvernance économique, il y a eu un vrai gâchis, des monuments de 90 milliards FCfa, les fêtes de 75 milliards… Ils ont jeté l’argent par les fenêtres. Cet argent, nous voulons le donner aux populations. Si nous ne faisons pas cela, il faut considérer que c’est un problème de sécurité qui se pose pour le pays. Les gens ne peuvent pas continuer à vivre dans cette situation de pauvreté, d’indigence alors que nous dormons tranquillement dans les hôtels de luxe, ils vont venir nous envahir. Il faut considérer la baisse des denrées de première nécessité comme une question de sécurité nationale. Parce qu’à un moment donné, les gens vont exploser, donc nous sommes obligés. C’est comme une route, comme l’Armée, ce sont des dépenses incompressibles que nous sommes obligés de gérer. Et on le fera avec nos partenaires techniques et financiers, et vous allez voir que nous allons y arriver.

Avec l’election de Macky Sall, la situation des plus défavorisés semble vraiment être une priorité. C’est en tout cas ce qu’ils affirment à longueur de discours. Et ils n’en parlent pas de manière abstraite, ils semblent avoir comme projet de faire de sorte que les besoins élémentaires comme l’éducation, la nourriture et les soins de santé soient couverts pour tous les citoyens sénégalais. J’espère vraiment que leurs actes seront conformes à leurs paroles.

Tagged with: ,