Hady Ba's weblog

La France se meurt

Posted in France by hadyba on mai 3, 2012

via

Mme Polony:

Lundi matin (…)

La France, en tant que civilisation, s’effacera peu à peu, parce qu’on a décrété sans demander leur avis aux intéressés qu’elle ne devait plus avoir cours. Parce qu’on a décrété que son existence et son souvenir empêchaient de nouveaux venus de se sentir chez eux. Alors que c’est la France, en tant que civilisation, qui permet aux uns et aux autres de constituer une Nation et de partager un destin.

C’est drôle mais avant Sarkozy, je n’attachais pas la moindre importance à cette grandiloquente mythologie de la France éternelle. Pour moi, de Gaulle n’était rien d’autre qu’un détestable individu, ridicule et prétentieux de surcroît. C’est pendant l’horrible présidence de Sarkozy, en voyant à quel point il foulait aux pieds tout ce que la France était censé représenter dans le monde -de la culture à l’humanisme en passant par le panache- que je me suis mis à avoir la nostalgie d’une France qui essaierait au moins de me faire croire que la civilisation était possible et que si elle m’exploitait c’était pour mon bien. C’est grâce à Sarkozy que je relis si fréquemment la Prière de Paix de Senghor. Sans Sarkozy, cette idée senghorienne d’une « France qui n’est pas la France » me serait demeuré incompréhensible. Sarkozy et et ses sbires ne sont si évidemment pas la France que je suis bien obligé de croire que La France chère à des gens comme de Gaulle, Senghor  ou Druon existe quelque part; ne serait-ce que dans le monde des idées.

Je ne comprends pas par quelle inversion de valeurs, une journaliste du figaro qui normalement est l’organe par excellence de cette France éternelle, peut se lamenter devant la perspective du départ de l’homme qui a à ce point souillé l’idée que le monde entier se faisait de la France. La civilisation française se mourrait parce que l’arriviste inculte qui s’est mis tout entier au service des puissants et a excité les instincts les plus bas de ses concitoyens serait sur le point de perdre une élection! La droite française n’est-elle donc rien de plus qu’un ensemble de rentiers uniquement préoccupés par les impôts qu’ils auront à payer et indifférents aux valeurs qui sont censées être les leurs?

Personnellement, le remplacement de M. Sarkozy me semblerait être plus une rédemption de la France que le signe d’un prochain décès.