Hady Ba's weblog

Le monde à l’envers bis

Posted in France, Oh my God! by hadyba on mars 30, 2011

L’autre jour c’était Madame Morano (Nadine Morano!!!) qui appelait à la retenue et à la sagesse. (Morano et sagesse, ça passe décidément pas) Maintenant c’est Estrosi, dont je croyais pourtant qu’il était le chef des pizzaïolos, qui se refuse presque à stigmatiser les musulmans. Mais soyons sérieux, c’est Estrosi, il s’est contenté de dire:

« Il y a ceux, de plus en plus minoritaires, qui continuent à attendre des débats qui ne sont pas la préoccupation majeure des Français et ceux qui, comme moi, souhaitent que nous soyons dans l’action pour apporter des réponses concrètes au quotidien des Français »

Et pendant ce temps là Jean-François Copé est tellement désespéré de ne pas avoir d’ami musulman qu’il écrit à son ami imaginaire musulman (dans la presse parce qu’il n’a ni son identité ni son adresse) pour lui expliquer que s’il s’emploie à le stigmatiser, c’est pour lui ôter son fardeau. Je propose que nous autres musulmans désignions un volontaire pour qu’il soit l’ami-musulman de JFC. NOn, pas moi. J’ai déjà un ami catholique (et juif et athée! Je ne sais pas de quelle religion se réclame JFC mais j’ai un ami de cette confession).

Finalement cette fin de mandat sera amusante avec tous ces idiots paniqués qui prennent des initiatives tous azimuths.

 

Publicités

Le choix d’Estrosi

Posted in France by hadyba on août 9, 2010

Le très sagace Estrosi nous avait déja appris qu’un débat sur (et une glorification de) l’identité nationale allemande auraient permis à ce cher Hitler, qui a certes commis quelques erreurs dans sa vie, de faire l’économie d’un génocide. Il récidiveet affirme très sérieusement que:

« Accepter nos lois ou les violer, il faut choisir. Français ou voyou, il faut choisir »

Je me demande si M. Estrosi ne guigne pas la place de M. Hortefeux en faisant semblant de le soutenir dans sa croisade xénophobe. Le très blanc M. Hortefeux en effet a violé en public la loi française et a été condamné par la justice française. Il est donc officiellement un voyou. M. Sarkozy, estimant sans doute qu’un voyou était le mieux placé pour combattre ses semblables a préféré le maintenir au ministère e l’intérieur. C’est une décision que certains peuvent critiquer mais qui n’est pas totalement aberrante si l’on y réfléchit posément. Combattre le mal par le mal est une stratégie qui a historiquement fait ses preuves et qui continue de prospérer dans les plus estimables théocraties actuelles. M. Estrosi, aveuglé par son ambition personnelle, ne voit pas la sécurité des français et essaie de profiter de la délinquance reconnue de M. Hortefeux pour le bouter hors du gouvernement en le privant de sa nationalité française. D’où ce choix fallacieux qu’il propose: choisir entre français et voyou. Resterait-il qui que ce soit au gouvernement si on appliquait des critères aussi stricts? Jusqu’où irait-on si l’on commençait à être aussi exigeant? On commencerait par l’exclusion des voyous et sans même s’en rendre compte, on exigerait que les ministres soient compétents en plus d’être honnêtes. Décidément, ce M. Estrosi est un gaffeur impénitent!

Contrefactuel

Posted in France by hadyba on décembre 10, 2009

« Si à la veille du second conflit mondial, dans un temps où la crise économique envahissait tout, le peuple allemand avait pris le temps de s’interroger sur ce qui fonde également l’identité allemande, héritière des Lumières, patrie de Goethe et du romantisme, alors peut-être aurions-nous éviter l’atroce et douloureux naufrage de la civilisation européenne »

Christian Estrosi.

Tagged with: