Hady Ba's weblog

Prison Time

Posted in Sénégal by hadyba on avril 21, 2012

Notre seule préoccupation en ce moment, en tant que citoyens, c’est que ce genre de rapports soient transmis à la justice et que cette dernière applique les lois de la République. Si le Président de la République les reçoit, il n’a aucun droit ni aucune raison de les garder pour lui. Sauf à être lui-même corrompu.

Le magazine dakarois du jeudi, La Gazette, dans sa parution d’hier, révèle que le rapport d’audit du Festival mondial des Arts nègres (Fesman), démarré par le régime sortant, est sur la table du président Macky Sall.

Extraits:

Le magazine révèle que que l’argent public avait été dépensé avec une " une désinvolture et légèreté " coupables. Le journal relève, en particulier, la section dépenses en location de voitures : 3 milliards pour une durée de 20 jours portant sur… 15 voitures, soit " un paiement journalier de l’ordre de… 200 millions par véhicule loué " (sic !). Au chapitre des micmacs financiers de haut vol décelés, le virement de 15 milliards dans le compte de Loum Diagne (l’ami de Wade dont on disait qu’il allait l’héberger après sa défénestration du palais de la République) issus d’un prêt de la Banque islamique de développement (Bid) au Trésor public (re-sic !).

Pour info, 1 euro est égal à 655, 95 F CFA ce qui fait que ces brigands ont prétendument loué chaque voiture à 304 898,03 euros par jour. À ce prix, j’aurais sans doute pu acheter des voitures à Paris, les apporter à Dakar, les leur louer  puis les offrir aux nécessiteux tout en réalisant une plus-value.

En plus, non seulement la famille Wade était corrompue jusqu’à la moelle, mais en plus ils ne prenaient même pas la peine de dissimuler quoi que ce soit. Ils volaient ouvertement notre argent sans même un semblant de justification comptable:

Pis, la participation d’un Etat-ami du Sénégal d’un montant de 2 milliards auraient disparu entre les mains du chef de l’Etat sortant, Me Abdoulaye Wade. Le reliquat de cette participation, 250 millions, aurait été reçu par… sa fille Sindjély, sans que l’on sache comment ils ont été utilisés. La participation à hauteur d’un (1) milliard d’un autre Etat-ami aurait atterri entre les mains de Sindjély sans que les autorités du Fesman n’en voient la couleur. La fille du président sortant aurait accepté de rembourser le milliard en question, même si son père de président sortant aurait dit aux vérificateurs de l’Ige que cet argent avait été donné à Sindjély " en sa qualité de fille du chef de l’Etat " .

La place de ces gens là est en prison et nulle part ailleurs et c’est à nous de nous assurer qu’il en soit ainsi si la justice et l’exécutif ne font pas leur travail.

Source

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 493 followers