Hady Ba's weblog

Liberté d’expression à la française

Posted in France by hadyba on septembre 21, 2012

A propos de l’affaire Faurisson, Chomsky avait une fois eu un méprisant: « Les français, qui n’ont aucune idée de ce qu’est la liberté d’expression, … ». En lisant ceci j’aurais tendance à le trouver mal informé : la liberté d’expression existe bel et bien en France. Son principe est: « J’insulte les musulmans, l’État s’assure qu’ils n’expriment pas leur colère! »

La preuve:

 Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a déclaré mercredi avoir donné consigne aux préfets d’interdire les manifestations qui pourraient attiser les tensions autour du film islamophobe réalisé aux Etats-Unis ou des caricatures de Mahomet dans « Charlie Hebdo ».

Publicités

Charlie at it again

Posted in France by hadyba on septembre 18, 2012

Apparemment, Charlie Hebdo va encore caricaturer le prophète! On parie combien que des idiots musulmans éprouveront le besoin de manifester voire pire? Cela permettra à Charlie Hebdo:

  1. d’augmenter ses chiffres de vente
  2. de surfer sur l’islamophobie mainstream en nous faisant la leçon sur le fait que nous autres musulmans devrions apprendre à supporter la caricature parce que c’est ce que des gens civilisés font.
  3. de se poser à peu de frais en défenseurs de la liberté d’expression

Franchement, je rêve que TOUS les musulmans de France se coordonnent pour ignorer ce genre de provocation mais ce serait là trop demander: il y a chez les musulmans autant de crétins qu’ailleurs et les crétins agissent de manière idiote.

Ce n’est pas parce que je pense que Charlie Hebdo a tous les droits d’insulter mon prophète qu’il faut en plus que je m’en réjouisse ou que je fasse semblant de croire que ce faisant avancent en quoi que ce soit la cause de la liberté d’expression. Ce qui est difficile en France, ce n’est certainement pas d’insulter les musulmans: le ministre de l’intérieur français actuel tout comme ses deux derniers prédécesseurs est un raciste islamophobe, alors… Ce qui est difficile ici, c’est, au hasard, de dénoncer certaines forces économiques.

Alors sérieusement, ce genre d’admonestations que je vois poindre, je m’en passerai volontiers…

Tagged with: ,

Provoqués, mal à l’aise

Posted in France by hadyba on janvier 3, 2012

Claude Guéant:

Or il est clair qu’un certain nombre de nos compatriotes se sentent provoqués et mal à l’aise par rapport à des comportements, tels que le port du voile intégral ou les prières de rue, auxquels nous avons souhaité mettre un terme.

Personnellement, je connais beaucoup de français qui se sentent provoqués, mal à l’aise voire déshonorés par M. Guéant. J’espère qu’ils mettront un terme à Monsieur Guéant l’année prochaine cette année.

Question de priorité

Posted in France, Religion by hadyba on novembre 12, 2011

Vous vous souvenez que l’incendie du siège de Charlie Hebdo était une atteinte absolument intolérable à la liberté d’expression que toute personne vivant en France devait condamner sans réserve? Que penser alors de ça:

Des responsables du culte musulman se sont indignés jeudi à la suite d’un incendie qui a détruit partiellement une salle de prière à Montbéliard, ce qui constitue selon eux un acte « lâche et raciste ».

« J’appelle les pouvoirs publics à prendre des mesures efficaces parce que ça commence à aller très très loin », a déclaré le président de l’Observatoire de l’islamophobie, Abdallah Zekri, à l’AFP.

Selon lui, 24 lieux de culte musulman ont été dégradés depuis le début de l’année. Le jour-même de la fête de l’Aïd al-Adha, marquant la fin du grand pèlerinage de La Mecque, dimanche dernier, la mosquée de Saint-Amand-les-Eaux (Nord) a été recouverte de croix gammées, a-t-il indiqué.

Source

Je répète: « 24 lieux de culte musulman ont été dégradés depuis le début de l’année »  et « la mosquée de Montbéliard a été incendiée »; tout comme Charlie Hebdo, quoi. Le tout dans l’indifférence quasi-générale. Je ne sais pas vous, mais moi, je n’ai pas entendu Claude Guéant parler d’attentat dans aucun de ces cas et Libé ne nous a pas proposé de venir prier au journal le vendredi suivant :-).

Entendons-nous bien, je ne réclame pas que le ministre de l’intérieur se précipite à chaque fois que survient un fait divers pour agiter des paroles vides. Je suis totalement à l’aise avec le fait qu’on laisse la justice faire sereinement son travail quand une mosquée est brulée. En revanche, la réaction différenciée de l’intelligentsia française, ministre de l’intérieur en tête, selon que les musulmans sont victimes avérées d’incendie ou probables incendiaires, me parait instructive.  Ça nous apprend que la République Française attribue plus de valeur au droit légitime qu’a Charlie Hebdo de nous insulter qu’à notre droit, tout aussi légitime d’exercer librement notre superstition religion préférée. C’est une question de priorité, quoi. Pas de l’islamophobie d’État du tout.

Charlie, Norbert et moi

Posted in France by hadyba on novembre 5, 2011

Puisque demain c’est l’Aïd et que je vais passer ma journée à écrire au lieu d’égorger mon mouton dans ma baignoire comme tout bon musulman, autant que je prenne un peu de temps pour écrire sur un sujet éminemment « religieux » histoire de me souvenir que je fais encore partie de la communauté musulmane française …

Commençons par une histoire profane. En janvier 2010, j’étais invité à une conf’ à Dakar alors que mon titre de séjour avait expiré. Normalement, quand tu es étranger en France, tu ne voyages pas quand ton titre de séjour a expiré parce que tu sais qu’on ne te laissera pas rentrer. J’appelais quand même l’ambassade de France à Dakar, leur dit que j’arrivais avec un titre de séjour ayant expiré et qu’il me faudrait un visa de retour pour revenir. Ils me répondirent « Oh, mais venez donc ! » Je vins, fis ma conf’, me rendis au Consulat et me vis plus ou moins refuser le visa.  Après moultes péripéties que je vous épargne, mon labo intervint, je reçus mon visa et revint en France.

Mes amis choqués par l’attitude du consulat me demandèrent de bloguer mes aventures.  Je ne pus me résoudre à le faire. Certes, les gens du Consulat s’étaient incontestablement mal comportés avec moi. Ceci dit, j’avais l’impression que je les avais manipulés et que ç’aurait été de la mauvaise foi que de prendre leur attitude envers moi comme illustration des horreurs qu’ils font subir aux demandeurs de visa. En venant à Dakar, je savais qu’au vu du climat et de la politique d’immigration actuels, ils refuseraient de me délivrer rapidement un visa même si j’avais tous mes papiers en règles. Il était inenvisageable pour eux qu’un africain prît le risque de se déplacer alors que son titre de séjour avait expiré. Moi même, je ne l’avais fait que parce que j’avais la certitude absolue que le CNRS me soutiendrait sur ce coup là. Je bossais sur un projet important et à ce moment là, me remplacer l’aurait retardé. J’aurais travaillé dans le privé ou sur quelque chose de moins important, j’aurais fait comme tout le monde et aurais sagement attendu de recevoir mon nouveau titre de séjour avant de me déplacer. Mon déplacement donc était en partie une provocation. Je l’ai fait parce que je pouvais me le permettre. Pas pour des questions de principes comme je le laissais croire à mes amis. Il aurait été ignoble que j’en fasse un post de blog illustrant mon courage face à l’adversité consulaire française. Cela ne veut pas dire que les gens du consulat se sont bien comportés avec moi, loin de là. Juste que j’avais agi en attendant certaines conséquences et que je devais les subir sans faire semblant qu’elles étaient inattendues.

Maintenant ce post peut devenir religieux 🙂 . La semaine dernière, le journal Charlie Hebdo, choqué, mais alors là absolument choqué que ces tunisiens que la France avait libérés de la dictature de Ben Ali et les Libyens que BHL avait initié à la philosophie française, aient osé respectivement voter pour un parti religieux et proclamer la charia, décida de donner une bonne leçon à tous les musulmans en invitant Mahomet comme réd-chef. Je n’ai franchement pas compris ce que Mahomet était censé faire dans ce numéro et j’avoue que je m’en fiche. Mon avis, avant même de lire ce numéro était que c’était une manœuvre facile surfant sur l’islamophobie de la société française pour renflouer les caisses du magazine et se donner un brevet de courage journalistique. Tout le monde sait que la plupart des musulmans n’aiment pas que l’on représente des images du prophète. Ce numéro était donc sûr d’offenser la majorité des musulmans. De plus que des français qui pendant des décennies avaient soutenu ou en tout cas s’étaient accommodés des pires dictateurs du monde arabe poussent de cris d’orfraie parce que 40% des tunisiens votent pour un parti certes religieux mais qui avait au moins eu le courage de lutter contre la dictature était pour le moins insultant. Ce que les français Charlie Hebdo en tête, nous disent, c’est : on s’en fout que vous vous fassiez torturer, tant que vous ne pratiquez pas ouvertement votre religion et ne compromettez pas nos vacances à 400 euros, ça nous va. Mais je digresse. Charlie Hebdo était sûr de choquer et d’offenser les musulmans, il voulait nous choquer et surtout, il attendait de pied ferme les menaces de mort pour jouir de son statut de journal courageux dont les dessinateurs sont menacés par ces méchants musulmans. Malgré tout, la veille de la sortie du numéro, une carpette souriante de la Mosquée de Paris est passée à la télé pour dire : « Mais non, vous n’y pensez pas, j’ai vu les dessins, je ne suis pas du tout choqué. L’islam est une religion de paix et nous sommes des musulmans modérés qui pratiquons l’islam de France. » Ou une quelconque connerie approchante. Boubekeur et ses affidés ont compris que pour la presse française, un bon musulman est un musulman qui s’excuse de ne pas boire de vin et de ne pas manger de porc.

Bien sûr, la réaction est arrivée ; dépassant les attentes les plus folles de Charb et de ses collaborateurs. Deux andouilles, certainement musulmanes, ont jeté un cocktail molotov dans les locaux de Charlie Hebdo détruisant tout. C’est inexcusable. La place de ces mecs est en prison et encore, ils ont de la chance que je ne décide pas, ils se retrouveraient dans un des cercles de l’enfer que je réserve aux idiots musulmans qui tombent dans des panneaux aussi énormes ! A condition bien évidemment qu’ils soient musulmans : si on découvre que ce sont des nazillons qui voulaient discréditer les musulmans, je les remercierait du fond de mon cœur de ne pas être musulmans.

Parce que pour l’instant, s’il est probable que ces mecs sont des musulmans, rien n’est certain. Ce qui n’empêche bien évidemment pas toute la France islamophobe de crier à l’attaque intolérable contre la liberté d’expression et à faire de Charlie le symbole de la menace obscurantiste qui plane sur les valeurs occidentales.

J’ai beau être musulman, je sais une ou deux choses sur la liberté d’expression. Et je pense que l’intelligentsia française a, en l’occurrence besoin de mes lumières africaines. La liberté d’expression menacée et le courage journalistique, c’est Norbert Zongo pour moi. Ce mec vivait au Burkina Faso, dictature soutenue par la France. Apprenant que le frère du président avait assassiné son propre chauffeur, il se mit à enquêter. Long story short, la garde présidentielle burkinabée l’assassinat en même temps que trois autres personnes dont le seul tort était de se trouver dans sa voiture et on retrouva leur corps calcinés. En initiant son enquête, Zongo savait que sa vie était en danger. Mais il ne le faisait pas pour emmerder François Compaoré. Tout ce qu’il voulait c’était informer son peuple sur ce qui se passait comme c’était son métier. Ce n’était pas un jeu, il faisait son devoir en prenant des risques. Et surtout, il ne tapait pas sur les plus faibles, non. Il s’intéressait aux turpitudes de l’élite de son pays. Charlie Hebdo qui tape sur les musulmans à partir de la France n’a rien à voir avec Norbert Zongo. Le président français actuel tout comme ses ministres de l’intérieur ont leurs moments d’islamophobie bien documentés. Charlie Hebdo qui met en scène le prophète énerve les musulmans certes mais est sûr de bénéficier du soutien de toute l’intelligentsia française et de se faire protéger par la police française qui, Ô surprise, a également ses moments de xénophobie bien documentés. Alors, I’m not impressed. Se faire brûler un siège (que les assurances rembourseront certainement) ne me paraît pas cher payé pour un tel branding. C’est certes plus que ce à quoi ils s’attendaient mais bon…  Je réserve mon admiration et ma compassion à des gens comme ceux à qui Al Jazeera consacre cette série documentaire ou alors, à la rigueur, aux gens de Médiapart ou du Canard qui n’ont pas peur de déplaire aux puissants de leur pays. Franchement, faire de Charlie le héraut de la liberté d’expression en France me parait insultant pour ce qui reste de la presse hexagonale.

Bruce Crumley chef de bureau de Time Mag a eu à peu près la même réaction que moi et ça lui a valu d’être accusé de dire à la fille violée qu’elle n’avait qu’à pas porter de minijupe. Je trouve que la comparaison est ignoble. Quand je vais à Dakar en sachant que mon titre de séjour a expiré ou quand Charlie Hebdo fait un buzz de trois jours sur son Charria Hebdo à venir, c’est de la provocation faite pour susciter une réaction dont nous savons que nous sommes en mesure de la neutraliser. Quand une fille porte une minijupe, elle s’habille selon son bon vouloir et ne s’attend absolument pas qu’un DSK se sente autorisé à lui sauter dessus. Les situations n’ont rien à voir. Si la comparaison vous vient à l’esprit parce que je dis d’une provocation que c’est une provocation, je me demande si vous ne pensez pas un peu que les prostituées qui se font violer l’ont quand même un peu cherché.

Bon c’était ma défense et illustration de mon obscurantiste religion à l’occasion de l’Aïd, je retourne à des choses plus amusantes. Bonne fêtes à tous ceux qui ont une baignoire où égorger un mouton..

PS : L’hommage d’Alpha Blondy à Zongo

Parions

Posted in France by hadyba on juin 16, 2010

Onfray a enfin trouvé un ennemi consensuel.  Vous pariez combien qu’un crétin musulman le menacera de mort ce qui nous obligera à tous à lui édifier une statue en tant que héros de la liberté d’expression?

Bien sûr, je n’insinue pas que c’est ce qu’il cherche… juste que ce serait trop la honte si ça n’arrivait pas.

PS: Le papier de rue89 est assez mal foutu aussi.

Update du 17/6: Phersu démontre la stupidité de la défense de la religion par Fouad Bahri (l’auteur de l’article sur rue89.com)

Tagged with: ,

Quatre cent

Posted in France, Religion by hadyba on juillet 30, 2009

Mesdames et messieurs, elles seraient quatre cent. Oui une brigade de quatre cent dames qui menacent la République en choisissant de se mettre un sac noir sur la tête. Oui d’après le rapport, la majorité de ces dames choisissent cette tenue sans qu’on les y force1. Pis encore, ce rapport chiffré vient des services secrets français. Nous laisserons de coté l’affirmation d’un député communiste français selon laquelle ce chiffre est ridicule, donc faux. Il est effectivement possible que le service de comptage de la CIA française soit infiltrée par Al Quaida mais étant donné que je prends le train tous les matins, j’aimerais autant ne pas envisager cette hypothèse.

Donc elles ne seraient que 400. Et tous les naïfs, bobos, gauchistes, lecteurs de Libération et à tendance islamo-fasciste tombent dans le panneau argumentant que si elles ne sont que 400, elles ne peuvent mettre en péril la République et qu’on devrait les laisser s’habiller comme elles veulent. Ce que ces malheureux naïfs ne voient pas, c’est qu’il y a là une pente glissante qui mène tout droit au terrorisme.

Ces dames commencent par porter des sacs sur la tête puis elles ont chacune, mettons, dix enfants dont la moitié sera de sexe masculin. Étant elles-même de la plante terroriste, elles éduqueront leurs enfants dans la détestation de l’idée de République. Je ne suis pas déterministe, disons donc que seule la moitié des enfants mâles de ces dames deviendront des terroristes. Ça nous fait quand même 1000 futurs terroristes qui, dans 15ans, se feront exploser à Chatelet, Gare de Lyon, Gare du Nord… etc, voire dans des bus comme à Londres.

Êtes-vous vraiment prêts à prendre ce risque avec la vie de nos enfants? Non bien sûr! Alors, je propose humblement que la Commission parlementaire actuelle crée des camps pour ces dames et leurs familles.

Attendez, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit; je n’ai rien contre les musulmans, moi-même je suis musulman, mais MODERE. Je ne veux pas qu’on tue ces dames et leur famille, je propose juste que la République s’assure qu’elles ne se mêlent pas au reste de la population qu’elles pourraient mettre en danger. Quand elles auraient des enfants, on leur donnerait le choix entre les faire adopter par une famille normale ou les garder avec elles dans l’endroit où elles vivent. On pourrait même aménager les camps de sorte qu’il y ait des aires de jeux, des écoles, des piscines et des médecins. L’essentiel est que l’on s’assurent que celles qui y entrent et leurs  familles n’en sortent qu’après avoir prouvé à des psychologues qualifiés qu’elles pensent conformément à la population normale.

Oh, je sais que ma proposition fera hurler les droits de l’hommistes, mais laissons les hurler avec les loups, nous, ce qui nous intéresse, ce ne sont pas des concepts abstraits mais d’assurer la sécurité de la population. Parce que pendant que ces bobos discutent dans leurs confortables salons parisiens et sirotent un latte au Starbucks, nous les vrais travailleurs, nous la France d’en bas, nous prenons le RER à Châtelet et nous ne voulons pas nous faire exploser.

PS: Au fait, quand on en aura fini avec ces dames à sac, pourrait-on, SVP s’occuper des différences de salaire entre homme et femme? Je sais que ce n’est pas très important mais si un député avait un peu de temps entre deux lois, ce serait cool d’en parler et d’inciter les autres à faire quelque chose. Je dis ça, je m’en fiche, je ne suis pas une femme et même pas français.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

1Comme quoi donner la liberté de choix à une dame peut avoir des conséquences désastreuses!

Tagged with: , ,