Hady Ba's weblog

Mépriser les savants

Posted in Politique by hadyba on février 13, 2009

Jusqu’à présent, j’avais obstinément évité de regarder ce discours de Sarkozy qui a mis en pétard le monde de la recherche et flingué la réforme de Pécresse puis ce matin je me suis dit que c’était une sorte de devoir éthique que de le regarder. C’est juste hallucinant: même moi qui pourtant n’espère absolument rien de ce président, j’ai été déçu. Non en fait, pas déçu; écœuré que le président de la République Française se permette de s’adresser à des personnes qui sont censés être la fine fleur de l’intelligentsia française en prenant des airs de maquignon et en alignant des contre-vérités avec un ton digne du poivrot qui traine dans le café du commerce le plus pourri. Le passage où il dit qu’à financement égal, un chercheur français est beaucoup moins productif qu’un chercheur britannique puis où il ajoute que c’était là un fait avéré et que si l’assistance n’acceptait pas une vérité aussi basique, on n’avait qu’à parler d’autre chose parce que toute conversation serait impossible m’a laissé sans voix.

En fait, la seule autre référence qui me vient à l’esprit devant ce discours est le discours de Dakar également prononcé devant un parterre d’universitaires mais qui faisait étalage de la même absence de rigueur analytique, de la même accumulation de clichés et du même mépris pour l’assistance. Et encore, je pense qu’il y a une différence dans les deux cas parce qu’alors que dans le discours de Dakar, le mépris qui suintait du discours venait d’un racisme plus ou moins inconscient, dans ce discours tenu devant des universitaires français, le mépris pour l’intelligence qui transparait est réel et totalement assumé.

Les gens comme Nicolas Sarkozy ne comprennent tout simplement pas que des gens soi-disant intelligents choisissent de passer leur vie à faire de la recherche et à enseigner dans des universités pourris au lieu de faire un job qui rapporte vraiment comme avocat, médecin, businessman etc… Dans sa vision du monde, c’est juste de la stupidité que d’être soi-disant désintéressé. Soit ces mandarins sont des nullards qui masquent leur nullité en jouant les intellectuels, soit ce sont des idiots qui n’ont rien compris à la vie et qui ne voient même pas cette évidence que le but de toute vie devrait être de laisser un patrimoine à ses enfants. Dans les deux cas, ils méritent son mépris le plus absolu. Et ce d’autant plus qu’il pensait pouvoir se le permettre impunément: les profs de fac sont juste des mandarins trop lâches pour avoir un quelconque pouvoir de nuisance non?

A vrai dire, j’aurais presque envie de remercier Sarkozy. Avec son discours, il s’est assuré qu’une réforme qui serait passée sans encombre parce que presque tout le monde acceptait que mieux valait une mauvaise réforme que pas de réforme du tout fût rejeté. Quand une réforme est condamnée par Nature, l’Institut Universitaire de France, les présidents d’universités, les mathématiciens de l’Académie des Sciences, la CNU et tout ce qui compte à peu près dans le monde intellectuel français, je ne vois pas comment elle pourrait ne pas être retirée.

Reste un problème: jusqu’en 2012, c’est ce type qui dirige la France. Et il est probable qu’il sera réélu!

 

Tagged with: ,