Hady Ba's weblog

Le poissard incompétent

Posted in France by hadyba on janvier 14, 2012

Soyons justes, M. Sarkozy n’est pas responsable de la perte du fameux triple A. Tout au plus peut-on lui reprocher d’avoir étalé son ignorance des mécanismes économiques et du fonctionnement des agences de notation en faisant de la préservation du triple A La Grande Cause Nationale des mois passés.

On peut par ailleurs constater qu’il faut une sacrée dose de malchance pour présider au destin de la France pile au moment où cette dernière dégringole sur le plan économique. Mais est-on vraiment responsable de la malchance que l’on traine avec soi comme un boulet?

Cette année, les français devront décider s’ils continuent avec un poissard incompétent, et malchanceux de surcroît, ou s’ils choisissent un président auto-proclamé normal. Sans vouloir aucunement les influencer, je me sens dans l’obligation de leur signaler que, d’après la plupart des spécialistes, la scoumoune, ça adhère et c’est contagieux.

PS: À tout hasard.

République irréprochable

Posted in France by hadyba on septembre 28, 2011

Dans le Libé d’aujourd’hui, la comptable de Mme Bettencourt:

J’ai indiqué à Patrice de Maistre que je ne pouvais pas lui remettre la somme qu’il me demandait, ce qui l’a énervé. Il a fini par me dire : « Donnez-moi ce que vous pouvez. » J’ai donc remis 50000 euros en espèces à Mme Bettencourt, qui les lui a remis en ma présence. Il souhaitait que l’enveloppe transite par elle pour ne pas avoir à signer de reçu. Il lui a expliqué brièvement que l’argent était destiné à Éric Woerth, mais à cette période Madame n’allait pas bien. Elle n’a donc pas compris.

Plus loin :

Début 2008, je me suis rendue à la remise de la Légion d’honneur de Patrice de Maistre. Je n’étais pas à l’aise car je me demandais bien ce que je faisais là. Ce n’est que plus tard que je me suis rendue compte de l’enchainement des évènements… La remise d’espèces à Eric Woerth et la légion d’honneur à de Maistre.

Oh… in cauda venenum :

Initialement, la remise de cette Légion d’honneur devait intervenir le 19 novembre 2007, jour du décès de monsieur Bettencourt. Je me souviens que de Maistre avait été contrarié de devoir l’annuler.

Au cas où vous vous poseriez la question, le whistleblowing coûte cher : la dame n’a plus de travail, son mari ne gère plus sa boite parce que la police a confisqué son outil de travail et ils sont l’objet d’un contrôle fiscal. Sinon, on est dans une République Irréprochable.

Loi anti-bandes

Posted in France by hadyba on septembre 23, 2011

Il faut savoir raison garder, pour l’instant, rien ne nous permet de conclure que M. Sarkozy est corrompu. Ce que l’on peut dire en revanche, c’est que M. Sarkozy a de très mauvaises fréquentations: Nicolas Bazire, Thierry Gaubert, Brice Hortefeux, Ziad Takkiedine, Eric Woerth, Robert Bourgi… etc. Je ne dirai pas: « Qui se ressemblent s’assemblent » parce que je crois à la liberté individuelle et à l’amitié désintéressée, en revanche, je me demande s’il ne finira pas par tomber sous le coup de sa propre loi anti-bandes.

Tagged with:

Le Métaphysicien des nègres

Posted in Françafrique, France by hadyba on septembre 13, 2011

Sarkozy sur Bourgi:

Toi, tu étais un grand connaisseur de l’âme africaine et tu portais déjà cette affection pour l’Afrique qui t’anime toujours

Source

Je propose qu’on l’appelle Aristote 🙂

Tu m’étonnes qu’ils mènent une politique d’exception sur le continent s’ils ont une vision tellement raciste des gens qui y habitent qu’ils pensent qu’il leur faut un sorcier blanc pour faire le lien entre ces deux mondes incommensurables. Notez que c’est la même chose qui revenait déjà quand Guéant parlait de Bourgi dans Le Monde en aout 2009. Il serait vraiment temps que les politiciens français quittent la période coloniale et nous rejoignent au XXIe siècle!

Serait-il cultivé???!!!!

Posted in France, Politique by hadyba on juillet 12, 2011

Sur Rue 89:

Or, ce n’est pas la première fois que Nicolas Sarkozy parle de « Martine et Martin ». Déjà, en mai 2010, devant des députés UMP, il avait comparé Aubry et Brochen à « Martine et Martin ». L’allusion avait semblé curieuse : faisait-il allusion à un livre pour enfant, à un film ?

Le carillon de Cambrai (Comité du tourisme du Nord/Wikimedia Commons/CC).L’entourage de Martine Aubry a entretemps enquêté sur le sujet. Pourquoi « Martine et Martin » ? Un conseiller d’Aubry a trouvé l’origine et l’a rapportée à celle-ci qui a été choquée de découvrir le sous-entendu présidentiel : « Martin et Martine » sont lesdeux jacquemarts de l’hôtel de Ville de Cambrai. Or, selon une légende du Nord, Martine était une catholique secrètement amoureuse d’un Maure, Hakim. Un musulman arrivé avec l’armée de Charles Quint. Lorsque leur amour interdit fut découvert, ils furent condamnés à sonner la cloche de la tour de l’horloge avec un marteau. Jusqu’à ce que Hakim se convertisse au christianisme et prenne le nom de Martin.

Deux choses:

  1. Même venant de lui, c’est particulièrement ignoble, non?
  2. Serait-il cultivé? Comment un inculte pareil a-t-il pu connaître cette histoire? Ou alors il aurait cette sorte de culture focalisée des gens qui ont des obsessions qui ne savent rien en dehors de cette obsession mais qui connaissent le moindre détail de cette obsession. Si tel est le cas, ce mec est clairement un grand malade.

PS: Je ne sais si je dois être plus surpris de l’illogisme de gens capables d’accuser sans rire quelqu’un d’être une lesbienne alcoolique mariée à un islamiste ou de la stupidité de la personne qui éprouve le besoin de dénoncer ces rumeurs sans craindre l’effet Streisand. J’avoue que cette campagne devient déprimante du fait de l’offre politique de la gauche… et je ne suis même pas français!

Sarkozy comme Grand Homme

Posted in Afrique, France by hadyba on juillet 8, 2011

On reconnaît le grand homme à ceci que les conséquences de ses actions sont durables. Ainsi sommes-nous toujours plus ou moins gouvernés par le Code Napoléonien, plus de deux siècles après sa création. D’autres grands hommes eu ont une influence plus néfaste. C’est par exemple le cas de Ronald Reagan qui a durablement installé dans la psyché US l’idée que le gouvernement est TOUJOURS un problème renforçant ainsi la méfiance de ses concitoyens envers le pouvoir. Bush Jr, malgré les guerres qu’il a déclenchées et sa rhétorique de cow boy n’est pas un grand homme, n’ayant pas réussi à installer durablement dans son pays la culture de violation des droits individuels qu’il promouvait. A son successeur, il a suffi d’une loi: celle instituant une couverture médicale universelle pour assurer son statut de grand homme dont l’action influera durablement sur la vie de ses concitoyens.

Jusqu’à présent, il semblait assez clair que M.Sarkozy n’est pas un grand homme. Les soit-disant réformes qu’il a mises en oeuvre, quoique néfastes, ne dureront pas et selon toute probabilité il ne réussira ni à démanteler la sécurité sociale de son pays, ni à démanteler les services publics (singulièrement celui de l’éducation qu’il aimerait privatiser). Tout espoir n’est cependant pas perdu. Il me semble même que M. Sarkozy est discrètement en train de réussir son entrée dans le club très fermé des grands hommes. En effet, avec la campagne de Libye, il a enfin une influence durable sur la géopolitique. D’après le Canard en effet, dans son désir d’engranger une victoire guerrière, M. Sarkozy oblige son armée à livrer des tombereaux d’armes aux rebelles libyens. Oh, il finira par avoir sa bannière mission accomplished. Mais ce n’est pas pour cela qu’il deviendra un grand homme à l’influence qui perdure. Même s’il échouait lamentablement dans sa croisade anti-Kadhafi, son influence durable dans le Sahel est d’ores et déjà assurée et elle risque bien de se faire sentir pour au moins une vingtaine d’années en Afrique et en Europe. Parmi les rebelles qu’il est en train d’armer, il y a un certain nombre de groupes affiliés à AQMI qui ont d’ores et déjà exfiltré une grande part de cet arsenal sophistiqué vers le Niger, l’Algérie, le Mali et la Mauritanie. AQMI s’est déjà immensément enrichi grace aux prises d’otages. Avec cet arsenal qui lui a été gracieusement fourni par notre néo-Grand Homme, il peut déstabiliser encore plus les États fragiles du Sahel. Et ça commence. Avec le pouvoir qu’il acquerra grâce aux armes françaises et à l’argent de ses rapines, AQMI pourra tranquillement préparer des attentats en Europe. Avec un peu de (mal)chance, nous allons vers deux décennies d’attentats rendus possibles par l’action du président Sarkozy. Une telle infêxion de la géopolitique mérite assurément l’inscription parmi les Grands Hommes de notre époque.

Tagged with: , , ,

Cocorico?

Posted in Oh my God! by hadyba on mai 3, 2011

NS aurait affirmé:

«C’est la France qui paie le plus lourd tribut à la haine terroriste»

C’est drôle, ce fou de Zardari disait exactement la même chose ce matin dans le WaPo à propos de son pays.

Tagged with: ,

L’effet MAM

Posted in Afrique, France, Oh my God! by hadyba on février 15, 2011

D’après rue89.com:

Ahmed Abderraouf Ounaïes, un diplomate à la retraite bombardé chef de la diplomatie dans le gouvernement post-Ben Ali, a perdu toute crédibilité en Tunisie après sa première visite à l’étranger, consacrée à Paris et à Michèle Alliot-Marie le 27 janvier. A son retour à Tunis, il avait été contesté jusque dans son ministère, provoquant une grève du personnel le 7 février, qui, selon Le Monde, le chassait de son bureau. Depuis, il n’avait pas pu exercer ses fonctions normalement.

Il faut cependant reconnaitre qu’il y était allé un peu fort, prononçant ces phrases qui peuvent faire douter de sa santé mentale:

(…) J’aime écouter Michèle Alliot-Marie, en toute circonstance et sur toutes les tribunes. Pour plusieurs raisons et qui vont même au-delà du message politique et la hauteur de vue qui caractérise cette femme d’Etat […], je sais que vous êtes avant tout une amie de la Tunisie.

Depuis quand, en effet, peut-on impunément accuser un membre de l’équipe Sarkozy de « hauteur de vue » ? Si on l’avait laissé faire, ce farfelu aurait calomnié le Président de la République Française en l’accusant de lire des livres!

Update du matin: Question « hauteur de vue », le boss fait pas mal aussi qui insulte ses alliés en expliquant à la TV pourquoi il leur parle encore malgré leur système politique et judiciaire corrompu. Les Mexicains sont vexés comme des poux. On se demande bien pourquoi.

J’y pense, peut-être que les certains dirigeants mexicains, n’aiment pas que le Chef de l’État français fasse la distinction entre: «  le peuple mexicain et certains de ses dirigeants”. Et peut-être qu’ils apprécient encore moins qu’un Chef d’État à talonnette proche des milieux d’affaires, parcourant le monde pour mendier des contrats et se faire inviter dans de luxueuses résidences privées implique qu’ils sont corrompus. Si ça se trouve, ils aiment encore moins que ce Chef d’État à talonnettes joue les grands seigneurs en disant urbi & orbi que l’année du Mexique en France est à ce point vital pour le peuple mexicain que son annulation serait faire offense au peuple mexicain” et serait “inapproprié” alors qu’il serait acceptable de traiter par le mépris le système judiciaire mexicain. Si en plus les mexicains ne savent pas que le Président à talonnettes insulte régulièrement son propre système judiciaire ou s’ils respectent la séparation des pouvoirs et autres billevesées démocratisantes, ça peut effectivement les vexer.

Mais je suppose que toutes ces explications sont vaines et que la vraie raison est que ces Mexicains ne sont pas encore rentrés dans l’histoire et se vexent pour un rien. Vous savez, les sud américains* sont tellement macho.

*Oui le Mexique est en Amérique du Nord mais personne (dans ce parti d’incultes qu’est l’UMP) n’est censé le savoir.

 

Tagged with: , , ,

Deux discours africains

Posted in Afrique, Françafrique, Politique, USA by hadyba on juillet 16, 2009

Ainsi donc, nous aussi nous avons reçu notre dû. Le Messie est allé à Accra, capitale de ce qui reste du mythique empire du Ghana, il est descendu de son blanc destrier volant et à nous, habitants noirs du Sombre Continent, il a adressé cette sage parole: « Aide-toi et Le Messie t’aidera! ». Les noirs habitants du Sombre Continent, devant tant de sagesse, ont ri, bruyamment approuvé et se sont retroussé les manches pour répondre à l’appel du Messie. Vexés, les admirateurs du Plus Grand Petit Homme du royaume béni de France ont protesté devant ce traitement différencié: le Plus Grand Petit Homme du royaume béni de France avait prononcé exactement les mêmes paroles devant des sages sénégalais et n’avait récolté que mépris et hués. Lui pourtant, ne s’était pas contenté de pâles propositions marchandes, il avait exploré les subtilités de l’âme de l’homme noir, avait décrit les mystères insondables du Sombre Continent et avait généreusement proposé sa main blanche enduit de Culture française aux jeunes noirs qui voulaient enfin rentrer dans l’Histoire. Et ces ingrats avaient dédaigné tant de générosité! Pourquoi donc tant de haine? Oui pourquoi?

Depuis samedi dernier, le spin dans certains milieux semble être que le discours d’Accra n’est qu’une pâle copie de l’infâme discours de Dakar et que si les africains ont acclamé le premier et honni le second, c’est là du pur et simple racisme. Je pense qu’effectivement, si Obama et Sarkozy avaient prononcé exactement le même discours en Afrique, le discours du premier serait mieux accueilli parce que le premier est intelligent et cultivé, américain, noir et n’a pas une politique d’immigration ignoble alors que le second est français, blanc, a une politique d’immigration ignoble et est en plus perçu par la grande majorité des africains comme totalement inculte et barbare. Malgré tout1 il me semble qu’il y a des différences fondamentales entre le discours de Dakar et celui d’Accra; même si l’un et l’autre ne me satisfont pas.

Laissons de coté les deux choses les plus clairement insultants du discours de Dakar à savoir le fait que jamais nous ne nous élancerions vers notre avenir mais sommes gouvernés par le rythme des saisons et que nous ne serions encore coincé dans l’antichambre de l’histoire quand les autres peuples s’y ébattent résolument. Il serait difficile de trouver dans tout le discours de Dakar, qui se voulait définitoire des nouvelles relations franco-africaines, une seule proposition concrète. La France cessera-t-elle de piller l’uranium du Niger? Silence. Les accords de défense avec certains pays vont-ils évoluer? Silence. La France offrira-t-elle de nouveau des bourses d’études pour que l’élite africaine vienne de nouveau se former en France plutôt que d’aller aux USA? Silence. Peut-être de nouveaux partenariats industriels alors? Euh, pas un mot sur ça non plus. OK mais dans ce cas, peut être la France va-t-elle faire de sorte que les subventions agricoles européennes soient éliminées des produits que concurrencent directement les productions africaines? Peut-être mais ce n’est pas ce discours qui nous l’apprendra.

Au lieu de réponses à ces intéressantes questions, les professeurs et étudiants de troisième cycle qui avaient interrompu leurs travaux pour assister à ce discours ont eu droit à une dissertation de seconde zone sur la soi-disant âme africaine. Bien qu’il ait commencé en affirmant que les peuples africains étaient divers et que ce serait là un mystère, NS continue en généralisant sur  »l’homme noir », ses sanglots, ses malheurs, il s’étend largement sur la colonisation et l’esclavage alors qu’on ne lui en demandait pas tant. Mais, sur ces deux sujets, il prend bien soin de faire comprendre qu’il ne s’excuserait pas parce que si la colonisation a été destructrice de nos sociétés, elle nous a quand même apporté des principes qui étaient inconnus chez nous comme l’égalité homme/femme, l’idéal de justice et la quête de la liberté. Oh, il ne nous a pas demandé de remercier les colons pour tant de générosité mais bon…

Oui, bien sûr, il y a toute cette dernière partie où il affirme au Jeune Africain que s’il veut faire cesser la corruption, venir étudier en France (pour après rentrer chez lui), lutter contre la pollution, éradiquer la famine de la terre d’Afrique ou soigner toute maladie, la France sera à ses cotés. Mais il prend bien soin de ne rien dire de spécifique sur ces différents points. Lutter contre les maladies en Afrique, cela signifie-t-il que la France essayera de rendre plus difficile l’expatriation des médecins et infirmiers formés en Afrique et aidera nos gouvernements à mieux les payer? Certainement pas: ces personnels, la France en a besoin et il continuera à les piller et à mal les payer en plus2!

Si je résume, le discours de Dakar est clairement vide de tout contenu utile, totalement insultant pour l’assistance et limite raciste. Si je veux vraiment être gentil, je dit juste que s’apprêtant à parler devant des intellectuels, le Plus Petit Grand Homme de France a voulu les impressionner par un grand discours anthropologico-lyrique et qu’il a lamentablement échoué. Il n’y a pas d’argumentation possible face à ce discours parce qu’il ne dit rien d’intelligible, ne propose rien et que si l’on prend sa rhétorique copiée du siècle dernier au sérieux, on ne peut que se sentir insulté.

Venons-en présent à l’Adresse du Messie. Déjà, le fait que non seulement il ait choisi le Ghana mais qu’en plus il ait communiqué sur la symbolique du choix de ce pays qui, non seulement est démocratique, mais en plus a un système économique résolument transparent et aux performances (parfois) inégalables est un bon signe. Même le Sénégal, démocratique bien avant le Ghana et qui n’a jamais connu de coup d’état mais que Maître Wade et sa famille sont en train de méthodiquement piller n’a pas été jugé digne de la visite inaugurale du Messie. Mais c’est le texte du discours qui est le plus intéressant. Ici, point d’étalement obscène sur l’âme africaine ou sur les bienfaits ou les méfaits de la colonisation. La colonisation était une aventure ignoble et dégradante pour les personnes qui l’ont subi, c’est dit clairement et nettement. Ceci dit, la colonisation n’excuse pas la situation actuelle de l’Afrique. Dans l’Afrique post-coloniale se sont mis en place des systèmes de gouvernement qui ont favorisé la corruption et fait reculer le PNB de la plupart des pays. Ici, point d’essentialisme, ce sont des problèmes systémiques qu’il s’agit de régler en soutenant les personnes de bonne volonté et en isolant autant que possible les despotes. Dans le strict respect des souverainetés nationales bien sûr. Il faut une meilleure gouvernance, des politiques qui rendent des comptes à leur peuple et des procédures transparentes si nous voulons que l’Afrique se développe et si Obama est prêt à aider ceux qui s’y mettent, il ne le fera pas pour eux. Le développement de l’Afrique est aux mains des africains.

Tout comme Idriss, j’ai des critiques envers le discours d’Obama. Je pense que c’est d’une hypocrisie crasse de faire comme si le sous développement de l’Afrique était uniquement du à des facteurs endogènes. Je vais vous donner deux exemples plus ou moins graves:

Exemple 1: il y a presque un an maintenant, l’État du Sénégal était en quasi faillite3 et la France a  »prêté » sans aucune conditionnalité 300 millions d’euros à ce pays. Le problème c’est que non seulement l’ambassadeur de France au Sénégal désapprouvait ce prêt mais que toutes la société civile et les partis d’opposition sénégalais ne voulaient pas d’un prêt que nous serions obligé de rembourser et qui ne servirait à rien d’autre qu’à prolonger l’emprise sur notre pays d’un parti certes démocratiquement élu mais corrompu jusqu’à la moelle. Sans compter que personne ne sait exactement quelles contreparties économiques Wade a promis à la France pour obtenir une telle somme. On a là, une aide, soi-disant désintéressée mais qui au final coûtera très cher à notre peuple et pour l’obtention duquel nous n’avons pas eu voix au chapitre.

Exemple 2: Les français se sont émus il y a deux ans de la famine qui sévissait au Niger et un grand intellectuel local, Pascal Sevran, a cru bon de constater franchement que la bite des noirs était une arme de destruction massive. Ce que personne n’a jugé bon de signaler, c’était ce simple fait que le Niger était le troisième producteur mondial d’uranium et que cet uranium était exploité par AREVA qui le payait à l’État du Niger, en vertu d’accords iniques, moins cher que le prix du marché. Étant donné que ces accords franco-nigériens vont contre l’intérêt du peuple nigérien, il est évident que la France ne peut pas permettre que le Niger ait un président réellement soucieux de l’intérêt de son peuple. Par exemple, le président actuel du Niger essaie à tout prix de faire réviser la constitution pour se maintenir au pouvoir et, du moins jusqu’à très récemment, il avait le soutien plus ou moins actif de la France pour ce faire. Gageons que, même si sous la pression du peuple il échouait, la France se débrouillerait soit pour maintenir le statu quo, soit pour faire assassiner le président élu s’il se montrait inflexible dans son désir de réviser ses accords avec AREVA.

Quel rapport ces deux exemples ont-ils avec le discours d’Accra? C’est très simple: reprocher aux nigériens d’avoir un gouvernement corrompu alors que le peuple du Niger manifeste contre une révision constitutionnelle illégale, que le Conseil Constitutionnel nigérien a courageusement fait son devoir en désavouant le Président et que la société civile nigérienne proteste quotidiennement dans la presse et ne pas faire pression sur la France pour qu’elle cesse d’interférer dans la politique intérieure du Niger est tout simplement hypocrite de la part d’Obama.

Malgré tout, dans le discours d’Obama, il y a au moins des propositions concrètes sur la forme que doit prendre l’aide, sur le fait d’empêcher que les médecins et les infirmières ne s’expatrient et sur une éventuelle force d’intervention africaine que l’on peut discuter et qui ne sont pas tout simplement stupides.

Personnellement, j’avoue que je suis très sceptique sur tout ce qui est aide au développement, je suis définitivement persuadé que nous ne nous développerons que quand nos dirigeants n’auront de compte à rendre qu’à notre peuple et qu’ils seront obligés de plaire à ce dernier et d’améliorer concrètement ses conditions de vie pour garder leur poste. Ça prendra du temps et franchement, les puissances étrangères en embuscade pour exploiter nos richesses ne nous aideront pas le faire parce que ce n’est objectivement pas leur intérêt. Et tous les Grands Discours Africains, qu’ils soient le fait du Messie ou du Plus Grand Petit Homme de France ne nous seront d’aucune aide.

PS: Et by the way, quand Obama affirme que l’occident n’a aucune responsabilité sur la situation actuelle au Zimbabwe, il raconte n’importe quoi. On peut4 parfaitement soutenir que c’est l’infâme lettre de 1997 de Claire Short qui a mis a branle la spirale infernale qui a mené à la réforme agraire mal menée de Mugabé et à la radicalisation de ce dernier. Que Mugabé soit par ailleurs un mégalomane psychopathe n’excuse aucunement le reniement de Mme Short et du gouvernement Blair ni n’amoindrit leur responsabilité.

Update du 18/07/09: Le commentaire N° 5 de Nathan Sperber qui avait déja écrit cecisur ce blog  est plus intéressant et instructif que l’article!

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

1Mais c’est sans doute mon racisme de noir qui m’aveugle

2Juste pour que ce soit clair, je n’ai aucune sympathie pour ces PDHUE qui acceptent des conditions aussi ignobles au lieu de rentrer dans des pays certes pauvres mais où ils pourraient soigner des gens qui en ont vraiment besoin en étant respecté. Il y a un minimum de reconnaissance à avoir pour le pays qui a investi dans votre éducation!

3 Ce qui n’est pas étonnant vu la corruption et le train de vie de nos dirigeants depuis presque 10 ans.

4Ce qui ne veut pas dire que je le fais: je n’ai franchement pas assez de connaissances sur le sujet pour avoir un avis tranché.

Mépriser les savants

Posted in Politique by hadyba on février 13, 2009

Jusqu’à présent, j’avais obstinément évité de regarder ce discours de Sarkozy qui a mis en pétard le monde de la recherche et flingué la réforme de Pécresse puis ce matin je me suis dit que c’était une sorte de devoir éthique que de le regarder. C’est juste hallucinant: même moi qui pourtant n’espère absolument rien de ce président, j’ai été déçu. Non en fait, pas déçu; écœuré que le président de la République Française se permette de s’adresser à des personnes qui sont censés être la fine fleur de l’intelligentsia française en prenant des airs de maquignon et en alignant des contre-vérités avec un ton digne du poivrot qui traine dans le café du commerce le plus pourri. Le passage où il dit qu’à financement égal, un chercheur français est beaucoup moins productif qu’un chercheur britannique puis où il ajoute que c’était là un fait avéré et que si l’assistance n’acceptait pas une vérité aussi basique, on n’avait qu’à parler d’autre chose parce que toute conversation serait impossible m’a laissé sans voix.

En fait, la seule autre référence qui me vient à l’esprit devant ce discours est le discours de Dakar également prononcé devant un parterre d’universitaires mais qui faisait étalage de la même absence de rigueur analytique, de la même accumulation de clichés et du même mépris pour l’assistance. Et encore, je pense qu’il y a une différence dans les deux cas parce qu’alors que dans le discours de Dakar, le mépris qui suintait du discours venait d’un racisme plus ou moins inconscient, dans ce discours tenu devant des universitaires français, le mépris pour l’intelligence qui transparait est réel et totalement assumé.

Les gens comme Nicolas Sarkozy ne comprennent tout simplement pas que des gens soi-disant intelligents choisissent de passer leur vie à faire de la recherche et à enseigner dans des universités pourris au lieu de faire un job qui rapporte vraiment comme avocat, médecin, businessman etc… Dans sa vision du monde, c’est juste de la stupidité que d’être soi-disant désintéressé. Soit ces mandarins sont des nullards qui masquent leur nullité en jouant les intellectuels, soit ce sont des idiots qui n’ont rien compris à la vie et qui ne voient même pas cette évidence que le but de toute vie devrait être de laisser un patrimoine à ses enfants. Dans les deux cas, ils méritent son mépris le plus absolu. Et ce d’autant plus qu’il pensait pouvoir se le permettre impunément: les profs de fac sont juste des mandarins trop lâches pour avoir un quelconque pouvoir de nuisance non?

A vrai dire, j’aurais presque envie de remercier Sarkozy. Avec son discours, il s’est assuré qu’une réforme qui serait passée sans encombre parce que presque tout le monde acceptait que mieux valait une mauvaise réforme que pas de réforme du tout fût rejeté. Quand une réforme est condamnée par Nature, l’Institut Universitaire de France, les présidents d’universités, les mathématiciens de l’Académie des Sciences, la CNU et tout ce qui compte à peu près dans le monde intellectuel français, je ne vois pas comment elle pourrait ne pas être retirée.

Reste un problème: jusqu’en 2012, c’est ce type qui dirige la France. Et il est probable qu’il sera réélu!

 

Tagged with: ,