Hady Ba's weblog

Faire une Ségolène

Posted in France by hadyba on mars 4, 2012

À chaque fois que j’essaie de dire que Ségolène Royal a été victime de sexisme, mes amis -que je ne puis soupçonner de sexisme- me rient au nez. Leur thèse est que Mme Royal était une mauvaise candidate qui, malgré le soutien du peuple de gauche, a réussi à perdre la présidentielle. Si les ténors du parti ne l’ont pas soutenu, ça n’a rien à voir avec le fait qu’elle soit une femme. C’est à cause de son incapacité à les unir sous sa bannière. Les 75% de Hollande me donnent l’occasion de revenir à la charge avec un argument que j’espère convaincant.

Les faits. Invité à la télévision, M. Hollande annonce la création d’une nouvelle tranche d’imposition à 75% pour les gens gagnant plus de 1 million d’euros. Émoi de la droite et surtout choc du chargé des finances de la campagne Hollande qui apparemment, n’était pas du tout au courant.

Le lendemain, j’ai entendu un journaliste essayer:

François Hollande vient de faire une Ségolène.

Et le même journaliste d’expliquer:

En 2007 Ségolène Royal faisait des annonces qui semblaient venir de nulle part; sans que son équipe ait été prévenue. D’ailleurs Cahuzac était furieux.

Je ne sais pas si Cahuzac était furieux mais après la surprise du début, il l’a bouclée. S’il a été vexé, il l’a gardé pour lui et hopefully, il n’a pas giflé M. Hollande. Nicolas Sarkozy a certes essayé de dire que tout ceci lui paraissait improvisé, n’empêche qu’il a passé une semaine horrible où s’est accentuée l’impression générale qu’il défendait ses amis les riches.

Ce qui m’intéresse ici, c’est la réaction de la gauche et des journalistes. Les subordonnés de M. Hollande, bien qu’ils n’aient pas été dans le secret de ses délibérations, ont ravalé leur fierté et ont considéré qu’en tant que chef, il n’avait pas à tout leur dire de ses plans. Quand le journaliste a essayé de ridiculiser Hollande en disant qu’il improvisait, ça n’a pas marché parce que l’opinion semble être qu’en tant que stratège, il peut prendre des décisions de dernière minute. Au contraire, cette capacité ajoute à son prestige.

Pourtant, ce sens de l’improvisation était insupportable quand il était le fait de Mme Royal. La présomption d’incompétence était tellement forte qu’à chaque fois que Mme Royal disait quelque chose d’imprévu, la presse le qualifiait de boulette. Les subordonnés de Mme Royal se permettaient de douter publiquement de sa compétence et estimaient qu’elle aurait du leur faire valider au préalable sa stratégie avant de l’exposer à la presse. C’est là me semble-t-il que se trouve le sexisme auquel Mme Royal a du faire face en 2007. En tant que femme, elle luttait contre une présomption d’incompétence telle qu’elle devait non seulement faire campagne mais également expliquer à son camp et aux journalistes en quoi elle était légitime à chaque fois qu’elle faisait la moindre proposition. Par ailleurs, les machos qui étaient de facto ses subordonnés n’arrivaient pas à ravaler leur fierté ainsi que l’a fait M. Cahuzac après l’annonce de M. Hollande. Cette lutte perpétuelle a contribué à faire battre Mme Royal en détournant une partie de son énergie vers des luttes intestines et en la décrédibilisant envers les journalistes et donc une partie du peuple.

Cela veut-il dire qu’aucune femme n’aurait pu être élue en 2007? Je pense qu’une femme de gauche aurait pu être élue, mais pas Mme Royal. Seule une femme non seulement extrêmement compétente, mais également douée d’une empathie telle qu’elle peut prévoir et intégrer dans ses calculs le sexisme de son propre camp aurait pu y arriver. La discrimination, ce n’est pas simplement exclure les membres du groupe discriminé, c’est surtout ne les admettre que s’ils sont infiniment plus qualifiés que ceux qu’ils ont en face.

Publicités

Pauvres mecs!

Posted in France by hadyba on octobre 5, 2011

Apparemment le dénommé Vincent Moscato, M. Eric di Meco et leurs collègues sportifs de haut niveau sont des losers qui pensent que ce qui fait d’eux de vrais mâles, c’est d’exhiber leur virilité devant les femmes de chambre des hôtels où ils séjournent.

Je suppose que ça ne sert à rien d’essayer d’expliquer à des crétins pareils que l’être véritablement fort est celui qui sait traiter avec respect ceux qui le sont moins que lui. Mais étant donné qu’ils ont décrit sans retenue leurs exploits en public, je suppose que la moindre des choses est que  la justice s’en saisisse et que leur employeur RMC les vire pour faute grave. Autrement, on sera forcé d’en déduire que cette radio prône le viol des femmes de chambre et que la justice française est assez confortable avec ces pratiques. J’espère vraiment que ces types ne resteront pas impunis.

Tagged with: ,

Coupable rétractation

Posted in France by hadyba on juillet 29, 2011

Je n’aime pas trop crier au racisme mais mon impression est qu’il y a dans la presse française cette sorte de racisme insidieux et presque innocent qu’il est difficile de dénoncer parce qu’il n’est ni malveillant, ni conscient. C’est juste quelque chose d’ambiant qui fait que par exemple quand des noirs pleurent, sont mutilés ou meurent, on a aucun mal à les montrer au JT alors que l’on ne montrerait jamais des  japonais, français ou américains par exemple s’ils sont dans une situation dégradante. La chose qui m’avait frappé un soir en regardant Envoyé Spécial. Un officier français ordonne qu’on tire à la roquette sur une voiture qui ne répondait pas à l’interdiction d’avancer vers le check point en Côte d’Ivoire. On leur demande d’arrêter à un ou deux km, les mecs ne stoppent pas. Après deux demandes, l’officier demande à un soldat de tirer. Voiture carbonisée. On n’a jamais su qui était dans la voiture et l’officier et le journaliste ont continué à discuter comme si de rien n’était. On peut argumenter que c’était un tir justifiable, mais ce qui était frappant, c’est que la question de la justification ou non de ce tir n’a même pas été évoquée, c’était juste comme s’il avait écrasé un cafard. Il y avait là une sorte de complicité objective entre le journaliste, la majorité des spectateurs  et le soldat qui les empêchait de voir ce  que de tels images pouvaient avoir de choquant. Je m’attendais à un scandale le lendemain mais rien. Pas un mot. Et la seule explication selon moi était que les seuls qui pouvaient être choqué par ces images étaient soit les noirs soit les non français qui les regardaient de manière totalement neutre.

C’est la même forme de racisme que je vois à l’oeuvre dans la rétraction du Nouvel Obs’ qui récuse un ignoble article de Messinger qui parlait de la plaignante de l’affaire DSK comme d’une bête de foire, inférant sa culpabilité du balancement de ses fesses quand elle marchait. Article ignoble donc, mais qui a été publié comme « expertise ». Après publication le journal se rétracte et cesse d’assumer cette analyse parce que:

Seulement pour fournir une analyse, encore faut-il en avoir les moyens. C’est là que le bât blesse.

Vous avez été nombreux sur Twitter, en commentaires et par mail, à nous signaler les écrits du psychologue auquel nous avons fait appel. Ainsi sur son blog peut-on lire, à propos de Tristane Banon : « DSK aurait tenté de lui arracher son soutien gorge ? Pour quoi faire ? Elle est aussi plate qu’une planche à pain ».

Étonnante « analyse » dont nous n’avions pas connaissance avant de faire appel à notre interlocuteur. Nous ne nous sommes pas assez renseignés sur lui, nous avons manqué de vigilance. Ce n’est pas parce qu’un « expert » passe à la télé ou à la radio qu’il gagne en légitimité.

Passons sur l’absence de sérieux d’un hebdomadaire qui donne la parole à un « expert » dont il n’a pas vérifié les références. Ce qui est intéressant, c’est de voir que ce type est constant: il parle des femmes comme d’animaux dont ont détaille l’anatomie pour en tirer des conclusions psychologiques. En revanche, ce qui est admissible quand on parle de la plaignante noire ne l’est plus quand on parle d’une femme blanche qui ressemble au personnel du Nouvel Obs’. Le racisme dans toute son innocente splendeur donc…

Grey’s anatomy

Posted in USA, Vie quotidienne by hadyba on juillet 25, 2010

Je viens juste de me faire une cure de Grey’s anatomy et je me demandais: vous ne trouvez pas un peu sexiste que tous les médecins senior mâles de la série se retrouvent à sortir avec de séduisantes médecins junior femmes qui ont au moins 20ans de moins qu’eux?

Tagged with: ,

Spelke, le sexe et les maths

Posted in Recherche, Science by hadyba on février 1, 2010

Sur la polémique causée par ce crétin de Larry Summers [OK, il est pas si crétin que ça si ce portrait du New Yorker est exact] se demandant s’il n’y avait pas d’explication biologique à la sous-représentation des femmes dans les sciences dures; je découvre ce joli papier d’Elizabeth Spelke. Elle commence d’abord par décomposer cette thèse: « Les femmes sont biologiquement déterminées à être moins bonnes en maths que les garçons. » en trois sous-thèses:

a) les mâles sont plus concentrés sur les objets depuis le début de leur vie et de ce fait sont prédisposé à un meilleur apprentissage concernant les systèmes mécaniques

b) les mâles ont un profil de capacités spatiales et numériques induisant une plus grande aptitude pour les maths et…

c) la distribution des talents est plus variable chez les mâles ce qui expliquerait qu’il y ait plus de génies1 chez les hommes que chez les femmes

Puis elle montre qu’au vu de ce que nous savons actuellement en psychologie développementale, chacune de ces thèses est fausse.

PS: Bonne année aux lecteurs de ce blog et promis, je recommence à bloguer très bientôt

1Et de sombres crétins également mais ce n’est pas la question.

Shopping & sexisme

Posted in Politique, USA, Vie quotidienne by hadyba on octobre 28, 2008

Je ne suis pas sexiste et n’aime pas le paraître mais là je vais prendre le risque.

Reprocher à Sarah Pallin sa nouvelle garde robe à 150000 dollar me semble d’une stupidité typiquement masculine. J’ai fait du shopping avec ma mère, mes soeurs, des copines, des jeunes filles, des femmes voilées, des femmes âgées… A chaque fois le même phénomène s’est reproduit. La douce et raisonnable créature que j’avais accepté d’accompagner a été possédé par une sorte de démon acheteur qui a la particularité de ne sévir que dans les marchés, supermarchés et bazars et de ne s’attaquer qu’aux femmes. Mes tentatives d’exorcisme se sont à chaque fois soldés par un échec pitoyable et j’ai parfois même failli y laisser la vie. De guerre lasse, j’ai décidé de m’en tenir à deux résolutions que je respecte aussi scrupuleusement que possible.

Résolution numéro 1: ne jamais, au grand jamais, accompagner un individu de sexe féminin au shopping.

Résolution numéro 2: Si tu faillis à la résolution numéro 1, ton rôle est d’approuver sans réserve tout ce que l’individu de sexe féminin fera, de lui tenir ses achats et de te taire si on ne te demande pas ton avis.

Depuis que j’ai adopté ces deux règles de conduite, je suis un homme beaucoup plus heureux…. surtout quand j’arrive à ne pas entrer dans la zone dangereuse de mise en application de la Résolution 2.

Ce que je veux vous dire, c’est que si nous autres hommes n’étions pas totalement bornés, nous comprendrions ce que toute femme normalement constituée voit de manière claire et distincte: il ne faut pas blâmer Pallin d’avoir dépensé 150000 dollar mais la féliciter de son sens de la mesure. Si vous ne me croyez pas, donnez à n’importe quelle femme une carte bancaire à débit illimité et demandez-lui de s’habiller et d’habiller cinq marmots avec. Si elle ne claque pas le million dans la journée, vous êtes tombé sur un homme déguisé. Personnellement je pense, et je suis persuadé que les femmes dans la salle accepteront ce constat objectif, qu’en ne dépensant que 150000 dollar, Mme Pallin a fait preuve d’un sens de la mesure, d’une responsabilité budgétaire, dignes du meilleur ministre des finances. La moindre des choses est de porter cette qualité à son crédit. Nous pouvons reprocher à Sarah Pallin, ses idées idiotes sur la drosophile, son créationnisme, ou sa méconnaissance totale du monde extérieur à Wassilla, je ne crois pas que nous puissions désormais nous moquer de son talent pour le contrôle d’un budget. Je serais une femme américaine, même de gauche, pro-avortement et diplômée de Harvard, je crois que des attaques aussi bassement machistes et dénotant une méconnaissance si typiquement masculine de ce qu’est le shopping m’inciteraient à voter pour le ticket Pallin/McCain. Comment pouvez-vous espérer qu’un homme qui ne comprend pas le shopping comprenne quoi que ce soit aux problèmes des femmes? Franchement, ce Barack Obama serait mieux inspiré de changer de sujet….

Update du 31/10/08: à propos de la discussion plus ou moins sérieuse des commentaires, je découvre via le Monolecte ce post sur les femmes qui sont seules parce qu’elles ont réussi leur vie professionnelle. Pertinent (et triste), le constat fait par Agnès dans les commentaires que souvent quand un homme réussit c’est grâce à une femme dévouée alors qu’une femme réussit [presque] toujours malgré sa famille proche.