Hady Ba's weblog

Franchises universitaires

Posted in France by hadyba on janvier 18, 2011

 

L’Université est censé être un lieu d’absolue liberté d’expression. On y accueille des jeunes de tous horizons puis on les expose à des visions du monde totalement en contradiction avec celles que leurs parents leur ont inculquées. Ils ont des professeurs qui ne sont pas d’accord entre eux et ils ont la liberté de jouer avec tout le spectre intellectuel disponible. On y reçoit également une éducation plus neutre qui non seulement fait acquérir des outils qui seront utiles dans la vie courante mais donnent également la maitrise d’outils de raisonnement sans lesquels on ne peut pas vraiment être un citoyen éclairé. Ce qui fait la qualité d’une université, à compétence technique égale des professeurs, c’est la pluralité et la virulence des visions du monde qui s’expriment dans ce lieu plus ou moins retiré du monde. Dans un tel environnement, on est incité à prendre position, à construire sa vision du monde et à la défendre sans recourir à la violence. C’est pour ça que j’adore les universités et que je ne me vois pas passer ma vie ailleurs que dans une université.

 

Une personne qui symbolise à jamais pour moi cet esprit est le très pieux Nathan Marsh Pusey, président de Harvard lors de la sombre ère du McCarthysme. Quand le Sénateur Joseph McCarthy lui ordonna de démettre quatre profs de Harvard soupçonnés de sympathies communistes, il répondit vertueusement:

 

Americanism does not mean enforced and circumscribed belief….Our job is to educate free, independent, and vigorous minds capable of analyzing events, of exercising judgment, of distinguishing facts from propaganda, and truth from half-truths and lies…..

 

et maintins ses enseignants.

 

J’ai été triste ce matin de recevoir un mail de la direction de l’institution à laquelle j’appartiens, mail dans lequel il m’était expliqué que si une conférence de Stéphane Hessel avait été annulée 8 jours à l’avance, ce n’était certainement pas parce que cette direction avait cédé aux intimidations du CRIF. En ne se débrouillant pas pour que cette conférence se tienne; justement parce qu’elle est controversée et que l’École qui forme l’Élite intellectuelle doit être le lieu de controverses par excellence, il me semble que la direction a failli à sa mission première.

PS: des anciens de l’École se posent des questions.

 

Taguieff est fou

Posted in France by hadyba on novembre 15, 2010

Sérieusement, je pense que la triste vérité est que Pierre-André Taguieff est fou. Écrire:

« Quand un serpent venimeux est doté de bonne conscience, comme le nommé Hessel, il est compréhensible qu’on ait envie de lui écraser la tête. »

à propos de Stéphane Hessel et accuser ce dernier d’antisémitisme juste parce qu’il critique la politique de l’État d’Israel ne s’explique pas autrement.

Stéphane Hessel n’est pas seulement un distingué ancien diplomate français, c’est également l’un des rédacteurs de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme… et accessoirement un juif qui non seulement a été résistant lors de l’occupation nazie mais s’est échappé d’un camp de concentration pour aller rejoindre les troupes qui libéreront la France.

Qu’est-ce qui permet à Taguieff de seulement penser émettre le moindre commentaire sur les qualités d’un type qui a fait des choix aussi extraordinairement honorable à un moment où les enjeux étaient tellement élevés? Qu’a donc jamais accompli le nommé Taguieff qui lui donne le droit de passer outre la reconnaissance éternelle qu’il doit à l’un de ceux grace auxquels il a pu naitre dans une France libre en 1946?

PS de pure vantardise: j’ai une seule fois assisté à un talk de Stéphane Hessel. Je me suis senti honoré et la salle lui a fait une standing ovation à la fin. Mais c’est vrai, il parlait des droits de l’homme et vous devez savoir que droit de l’hommiste est une insulte dans cette France des années 2000.