Hady Ba's weblog

Le monde à l’envers bis

Posted in France, Oh my God! by hadyba on mars 30, 2011

L’autre jour c’était Madame Morano (Nadine Morano!!!) qui appelait à la retenue et à la sagesse. (Morano et sagesse, ça passe décidément pas) Maintenant c’est Estrosi, dont je croyais pourtant qu’il était le chef des pizzaïolos, qui se refuse presque à stigmatiser les musulmans. Mais soyons sérieux, c’est Estrosi, il s’est contenté de dire:

« Il y a ceux, de plus en plus minoritaires, qui continuent à attendre des débats qui ne sont pas la préoccupation majeure des Français et ceux qui, comme moi, souhaitent que nous soyons dans l’action pour apporter des réponses concrètes au quotidien des Français »

Et pendant ce temps là Jean-François Copé est tellement désespéré de ne pas avoir d’ami musulman qu’il écrit à son ami imaginaire musulman (dans la presse parce qu’il n’a ni son identité ni son adresse) pour lui expliquer que s’il s’emploie à le stigmatiser, c’est pour lui ôter son fardeau. Je propose que nous autres musulmans désignions un volontaire pour qu’il soit l’ami-musulman de JFC. NOn, pas moi. J’ai déjà un ami catholique (et juif et athée! Je ne sais pas de quelle religion se réclame JFC mais j’ai un ami de cette confession).

Finalement cette fin de mandat sera amusante avec tous ces idiots paniqués qui prennent des initiatives tous azimuths.

 

Responsabilité parentale

Posted in France by hadyba on janvier 24, 2011

A l’occasion de l’entrée en vigueur de cette avancée sociale, j’aimerais parler de responsabilité parentale à tous ceux et toutes celles qui sont pauvres et ont deux enfants dont l’un déconne alors que l’autre est cool.

Il faut d’abord que vous sachiez qu’en tant que pauvre, il ne vous est pas permis de céder à certains sentiments humains, par ailleurs totalement honorables, comme l’amour ou l’empathie. Votre gouvernement pense que votre famille est une entreprise dans laquelle chacun a des obligations et reçoit comme salaire le gite et le couvert en échange de l’accomplissement de ces obligations. En vertu de cette vision du monde, si votre ado, dont l’une des obligations est d’aller à l’école, ne remplit pas ses objectifs, le gouvernement lui coupera littéralement les vivres en suspendant les allocations familiales. Je sais que votre premier réflexe en tant qu’être humain sera de partager encore plus vos maigres ressources. Grave erreur! Si vous avez deux enfants, si seul l’un des deux fait l’école buissonnière, la bonne stratégie consiste à optimiser la valeur de votre famille en n’investissant que sur l’enfant qui se conforme à ce que l’on attend de lui. Ne vous inquiétez pas de la suspension de moitié des allocations familiales. Contentez-vous de cuisiner un tiers de moins que d’habitude. A l’heure des repas, expliquez calmement mais fermement à l’enfant qui sèche les cours que les allocations ayant été suspendues, il vous est désormais impossible de le nourrir. Puis invitez tranquillement le gentil enfant à manger. Il est possible que votre petit rebelle décide de retourner à l’école, cela prouverait la sagesse insondable de votre gouvernement. Il est possible que l’enfant meurt de faim, cela vous soulagera d’un délinquant potentiel, sans compter que vous pourrez porter plainte contre l’État pour non assistance à personne en danger. Il se pourrait également que votre rebelle se rebelle encore plus et tombe encore plus vite que prévu dans la délinquance. Dans ce cas chassez le impitoyablement de votre foyer allez faire une déclaration à la police où vous diriez que vous renoncez à vos obligations parentales puis couvez le gosse qui vous reste.

Je suis conscient que vous pourrez penser que ce conseil est ignoble mais en fait il ne l’est pas, il est totalement conforme à l’esprit et à la lettre de la politique qui a été décidée par votre Parlement or votre Parlement ne saurait être ignoble.

Peut être, me diriez-vous, cette politique sera-t-elle efficace et sauvera-t-elle mon enfant de la délinquance. Encore une fois, vous vous laissez prendre par vos sentiments. L’amour, ce n’est pas pour vous. Cette politique ne sera pas efficace pour sauver votre enfant, bien au contraire. Le gouvernement a décidé qu’il faut que votre enfant l’aide à donner l’impression de lutter contre la délinquance, vous n’avez pas à vous y opposer et vous avez la chance d’avoir un autre enfant qui lui, tournera peut être bien. Ce que l’on sait par expérience en effet, c’est que cette politique ne vous aidera ni vous, ni votre enfant. Parce que, voyez-vous, l’Angleterre a essayé et ça a lamentablement échoué:

Historien de l’éducation, Claude Lelièvre rappelait, mardi 30 mars, qu’« engagée dans une politique résolument répressive », l’Angleterre n’obtient pas de résultats probants. De 2005 à 2007, « 133 parents ont été emprisonnés pour cette seule raison » outre-Manche, et des milliers d’amendes infligées. Or, constate M. Lelièvre,« dans le même temps, le taux d’absentéisme est passé de 0,7 % à 1 % ».

Embrasser la peste et le choléra

Posted in France, immigration by hadyba on octobre 30, 2010

Dans son insondable stupidité, le gouvernement français actuel pense devoir se dispenser de soigner gratuitement les étrangers en situation irrégulière dépourvus de ressources financières.

 

Mi-juin, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot déclare devant le Sénatqu’elle n’est « pas contre une participation forfaitaire du bénéficiaire adulte de l’AME » qu’elle compte proposer dans le prochain projet de loi de finances (PLF). Or ce dernier doit être présenté mardi devant les députés et le rapporteur des crédits «Santé», Rémi Delatte (UMP), déclarait encore récemment que le gouvernement étudie toujours la piste d’une participation financière annuelle à l’AME, de « l’ordre de 30 euros » par bénéficiaire selon lui, ainsi qu’une limitation du champ des soins.

 

Je suppose qu’il n’est même pas nécessaire de protester contre une telle idiotie. Ces personnes venant des régions du globe où beaucoup de maladies infectieuses, depuis longtemps sous contrôle en France, sont endémiques. Ces personnes prenant le métro et travaillant, quand ils travaillent, aux cotés (ou au service) de la population générale et ces personnes ayant déjà, culturellement, une moindre propension que le français moyen à aller consulter un médecin. Combien de temps faudra-t-il attendre pour voir, au hasard, une recrudescence exponentielle des cas de tuberculose? En fait, il ne sera pas nécessaire d’attendre. Parce que:

Le nombre de cas de tuberculose est passé de 5.323 en 2006 à 5.588 en 2007, soit 265 cas supplémentaires. Ce qui correspond à une augmentation de 5%, souligne le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), publié aujourd’hui. Paris et la Seine-Saint-Denis sont les deux départements les plus touchés avec respectivement 28et 30,7 cas pour 100.000 habitants. La Guyane arrive en troisième position avec 23,3 cas pour 100.000 habitants. Les raisons d’une telle augmentation? Elle paraît en partie liée à une amélioration des déclarations et la persistance de risques élevés dans certaines populations, indique le Bulletin, qui incite tout de même à la vigilance.

Bien sûr, Mme  Bachelot, qui n’est que docteur en Pharmacie, ignore que la politique qu’elle propose est criminelle du point de vue de la santé publique. Je préfère penser que c’est par ignorance plutôt que par opportunisme politique qu’elle propose une mesure aussi lourde de conséquences pour les français parce qu’autrement il me faudrait envisager que ces gens là seraient prêts à littéralement tuer leurs compatriotes si ça leur permettait de ratisser les voix de ces cinglés d’extrême droite. Je ne puis évidemment entretenir une pensée aussi horrible.