Hady Ba's weblog

La défaite qu’il cherche

Posted in Politique by hadyba on avril 25, 2009

D’abord ce post de Krugman sur la torture et l’attitude de l’establishment US à partir de 2002.

Je suis en train d’observer les manœuvres de l’Administration Obama qui d’une part déclassifie les documents concernant les agissements anticonstitutionnels de l’Administration Bush et d’autre part affirme hypocritement qu’elle ne poursuivra personne.

Contrairement à la plupart des gauchistes1, je considère que sur ce coup, Obama est très habile et diablement manipulateur. Je suis sûr que tout ce qu’il attend, c’est qu’une organisation ou un ancien prisonnier se dise: « Hey mais attendez, Obama n’est pas le système judiciaire! » Alors, cette organisation ou individu portera plainte et la justice sera obligée de faire son travail sans que ce soit l’Administration actuelle qui l’aura mise en branle. Il y aura même des analystes un peu crétins qui diront que le fait que des gens comme Rumsfeld se retrouvent traduits en justice est une défaite personnelle pour Obama qui avait essayé de les protéger. A cela, Obama rétorquerait hypocritement: « Comprenez-moi bien, ce qui m’intéresse, ce n’est pas la vengeance mais les valeurs US et si le justice me dit que je ne peux pas aimer et protéger mes ennemis, so be it! »2

Il me semble qu’Obama avait utilisé une stratégie semblable lors de l’adoption du budget anticrise. Après avoir ostensiblement fait semblant de chercher une solution bipartisane impossible, il était venu à la télé pour dire aux Républicains que s’il était prêt à beaucoup sacrifier à la réconciliation nationale, il préférait encore échouer dans ce désir de paix que de sacrifier le peuple américain! C’était censé être une défaite mais tellement cool qu’elle a servi à encore plus discréditer les Républicains.

De même dans le dossier de la torture les contorsions des républicains qui essaient de défendre leur trahison passée de tout ce qui est censé fonder l’Amérique finiront par encore plus choquer le peuple américain que le fait qu’ils aient autorisé la torture. Au final, je ne vois pas comment les USA pourraient ne pas juger des personnes aussi perverses que Rummy, Cheney et John Yoo qui ont en toute conscience autorisé la torture. Le peuple aura besoin de boucs émissaires pour se laver de ses péchés et en divulguant les photos de torture et les mémos de ces juristes dévoyés, l’Administration Obama s’assure du troupeau dont viendront ces boucs.

1Je suppose qu’on peut considérer que je fais partie des gauchistes même si je ne suis pas très orthodoxe!

2Normalement, il n’ajoutera pas: « contrairement aux apparences je ne suis pas vraiment Jésus! »

Publicités

Health Scare

Posted in Blogroll by hadyba on avril 21, 2009

J’avoue que je suis toujours impressionné par le fait que la première puissance mondiale accepte d’avoir un système de santé aux pratiques mafieuses et aux performances globales dignes de ce qui existe dans le tiers monde!

Tagged with: , , ,

C’est beau

Posted in immigration by hadyba on mars 11, 2009

Rahm Emmanuel

Posted in Politique by hadyba on novembre 9, 2008


Tout le monde se focalise sur le fait que le premier choix d’Obama en tant que Président a été de nommer un sioniste forcené, qui s’est engagé lors de la première guerre du golfe dans l’armée israélienne, en tant que Chief of Staff de la Maison Blanche. Beaucoup y voient un signe de la future politique pro-israélienne du nouveau président américain. Même ceux qui accusaient Obama d’être un musulman caché commencent à se demander s’il ne serait pas plutôt un juif caché. Je ne doute pas un seul moment que la relation privilégiée entre Israel et les USA sera préservée par la nouvelle Administration démocrate mais en ce qui concerne Rahm, je pense qu’il ne faut pas donner plus de signification qu’elle n’en a à sa nomination. Je ne crois pas qu’elle signifie quoi que ce soit concernant la politique internationale… Si on jette un coup d’œil à la politique intérieure en revanche…

Rahm a été nommé, me semble-t-il, non pas parce qu’il est un pro-israélien forcené mais pour deux raisons totalement différentes: d’abord grâce à son job précédent et ensuite parce qu’il est connu pour être un total enfoiré.

D’abord le job précédent. Souvenez-vous de 2006, les démocrates ont gagné les élections de mi mandat aux états unis. A l’époque, le consensus était que, certes la faiblesse de Bush Jr avait aidé mais que cette victoire devait être attribuée à un triumvirat composé de Nancy Pelosi, d’une personne dont le nom m’échappe (pas le temps de faire des recherches annexes pour ce blog!) et surtout de Rahm Emmanuel. Le rôle de Rahm dans cette aventure avait été vital. Il était chargé de sélectionner des candidats, de les financer et de leur fourguer des idées, voire carrément un programme, efficace pour se faire élire. A l’époque déjà, Rahm s’était fait détesté par l’aile gauche du parti démocrate parce qu’il avait fait des choix résolument pragmatiques et dans les circonscriptions de droite, il avait promu des candidats plutôt conservateurs et leur avait fait faire des campagnes efficaces certes, mais pas vraiment d’extrême gauche. Résultat des courses, il y a actuellement au Congrès une majorité qui est consciente de devoir son élection à Rahm Emmanuel et ces congressmen sont l’aile droite du parti démocrate, pas nécessairement fan absolue de Barack Obama. Si ce dernier veut faire passer ses lois socialistes, il lui faut un homme de confiance capable de dialoguer avec le Congrès et de faire voter les lois.

C’est justement là qu’intervient la seconde qualité de Rahm Emmanuel: tout le monde à Washington est persuadé que Rham est un délinquant, limite terroriste, capable de planter des coups de couteau sur la table en hurlant « Dead! » à l’évocation d’un type considéré comme un traitre à la Clintonie. En gros, presque tout le monde dans le camp démocrate a une peur plus ou moins panique de Rahm. Il n’hésite pas à faire chanter et à menacer les députés dont il a besoin des votes. Déjà dans son jeune temps, Rahm était connu pour faire passer au Congrès les lois qui lui tenaient à coeur, lors même que cette chère Hilary se faisait laminer son plan de sécurité sociale. Actuellement, avec l’influence que lui donne le fait d’avoir été l’architecte de la victoire de 2006, il est évident que Rahm est la personne idéale pour mettre en musique la politique d’Obama, quelle qu’elle soit. En plus, je suis sûr que Barack Obama jouera sur le sale caractère connu de Rahm pour lui faire faire tout le sale boulot alors que BHO continuera à prononcer de beaux discours et à présenter les choses consensuelles.

Au total donc, si l’on veut bien fermer les yeux sur la poudre aux yeux sionistes de Rahm, la question qui se pose est celle de savoir quelle politique Obama veut vraiment mettre en place parce que clairement, tout ce que le choix de Rahm Emmanuel montre, c’est qu’il veut sérieusement faire passer des lois. Lesquelles? C’est la question à un million de dollar………

Tagged with: , ,