Hady Ba's weblog

Spelke, le sexe et les maths

Posted in Recherche, Science by hadyba on février 1, 2010

Sur la polémique causée par ce crétin de Larry Summers [OK, il est pas si crétin que ça si ce portrait du New Yorker est exact] se demandant s’il n’y avait pas d’explication biologique à la sous-représentation des femmes dans les sciences dures; je découvre ce joli papier d’Elizabeth Spelke. Elle commence d’abord par décomposer cette thèse: « Les femmes sont biologiquement déterminées à être moins bonnes en maths que les garçons. » en trois sous-thèses:

a) les mâles sont plus concentrés sur les objets depuis le début de leur vie et de ce fait sont prédisposé à un meilleur apprentissage concernant les systèmes mécaniques

b) les mâles ont un profil de capacités spatiales et numériques induisant une plus grande aptitude pour les maths et…

c) la distribution des talents est plus variable chez les mâles ce qui expliquerait qu’il y ait plus de génies1 chez les hommes que chez les femmes

Puis elle montre qu’au vu de ce que nous savons actuellement en psychologie développementale, chacune de ces thèses est fausse.

PS: Bonne année aux lecteurs de ce blog et promis, je recommence à bloguer très bientôt

1Et de sombres crétins également mais ce n’est pas la question.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :