Hady Ba's weblog

Lost in Poland

Posted in Uncategorized by hadyba on août 29, 2008

Cette fois-ci, j’avais pourtant bien fait les choses. Tout était prévu depuis longtemps et mon billet était acheté depuis mars, bien avant que j’aille passer deux mois à Dakar: je savais que du 20 au 26 août 2008, j’étais en Pologne. A tel point d’ailleurs que j’ai acheté un billet non échangeable, non remboursable. Sauf que le 20 il ne m’était absolument pas possible de quitter Paris. Du coup, j’ai dû rater mon avion, racheter un nouveau billet aller retour pour, cette fois, du 23 au 26 et payer l’hôtel au prix fort.

Pour ce que j’en ai vu, Cracovie est une ville très belle et très agréable. Les rues sont plus propres que celles de Paris et il y a plein de monuments historiques et de vieux bâtiments très beaux. Le vieux quartier juif est absolument magnifique et la fac elle-même est tout à la fois très ancienne et très fonctionnelle. Juste un peu trop climatisée à mon goût mais il est notoire que je déteste le froid! Par certains cotés, ça me rappelait le Sénégal. Par exemple, il y avait toutes ces personnes que l’on voyait se promener à partir de 18h dans les rues et traîner dans les places publiques ou encore les filles dont j’avais l’impression qu’elles ne sortaient jamais de chez elles sans s’être apprêtés [Une amie polonaise qui a vécu en France me l’a confirmé]. Donc, j’ai adoré la ville de Cracovie. Ceci dit, il faut quand même se rappeler que je n’y ai passé que quatre jours et que j’étais logé dans un hôtel à deux rues de l’université, de la place centrale de la ville et de l’endroit où résidait feu Jean Paul II quand il venait dans la ville. L’on ne peut donc pas dire que j’aie navigué dans la partie sombre de cette ville. Par exemple, quand j’ai informé une correspondante polonaise que j’allais à Cracovie, elle a trouvé qu’il était de son devoir de me prévenir que je risquais d’être victime d’insultes racistes voire pire. Ce n’a pas été le cas mais j’ai évité autant que possible de sortir seul la nuit et ai pris des taxis dans ces cas là pour rentrer à l’hôtel. Tout juste ai-je eu droit à quelques regards appuyés mais qui étaient plus curieux que malveillants. J’ai croisé exactement cinq noirs durant mon séjour, ils m’ont tous, systématiquement, fait un signe de tête ou dit bonjour. J’ai même bavardé avec l’un d’eux, un compatriote footballeur, et, comme mon amie polonaise, il m’a mis en garde contre d’éventuelles insultes. Par ailleurs, un copain qui connait bien la ville m’a confié que le derby de foot local a la réputation d’être le plus violent du monde parce qu’il oppose deux équipes dont l’une acceptait traditionnellement les juifs alors que l’autre ne les acceptait pas ce qui a créé une solide tradition de hooliganisme mâtiné de considérations anti et pro sémites lors même qu’il n’y a quasiment plus de juifs dans l’une et l’autre équipe. A propos de judaïsme, un truc plutôt drôle m’est arrivé: on était dans le quartier juif et j’ai insisté pour qu’on aille dans un restau ouvertement juif avec des inscriptions en hébreux et tout, me disant que puisque casher est le niveau supérieur de halal, en tant que musulman, ça me reposerait de toujours m’assurer que je ne suis pas en train de manger du porc! Juste par acquit de conscience, j’ai demandé au serveur si la cuisine était casher et me suis entendu répondre qu’il n’y avait pas de cuisine casher dans toute la Pologne! Je suppose qu’il a un peu exagéré mais il avait vraiment l’air sérieux!

Ceci dit, j’étais là bas pour le Congrès Européen de Philosophie Analytique et il serait peut être bon que j’en parle un peu, non?

Il y a quelque chose de frustrant dans ce genre de rencontres. Vous avez plus de trois cent intervenants qui doivent s’exprimer en moins d’une semaine. Chacun d’eux a un slot de trente minutes pour dire ce qu’il a à dire et répondre aux questions du public. En plus, il y a, à chaque moment, 11 sessions parallèles. Du coup, vous êtes obligé de choisir ce qui vous intéresse le plus et surtout de switcher très vite entre les différentes salles pour aller écouter quelqu’un d’autre. Deuxième problème, c’est très difficile pour les intervenants de condenser en vingt minutes des idées complexes. Pas de secrets, ceux qui maîtrisent le mieux l’usage de PowerPoint font les meilleures interventions même s’ils sont moins bons que les autres. J’ai beau me dire que le contenu devrait être plus important que la présentation, il n’en est pas moins vrai que face à une analyse complexe mais incompréhensible de la prédication chez Frege et une bonne présentation de la théorie de Block, image de Bart Simpson à l’appui, je choisis, sans hésiter Bart!

Je ne suis arrivé que le 23 finalement ce qui fait que j’ai raté la présentation de la plupart de mes copains parisiens qui avaient été programmé les premiers jours[1] mais il y a trois ou quatre présentations qui m’ont particulièrement plu ou m’ont donné des idées sur des questions que j’aimerais explorer un de ces quatre. D’abord il y a le talk de Sanna Hirvonnen sur les prédicats de goûts. Grosso modo, elle utilise l’impossibilité de traiter le juge comme une variable de la syntaxe pour critiquer la théorie de Jason Stanley. Je ne suis pas réellement d’accord avec elle mais c’était très éclairant pour moi et ça m’a donné envie de bosser plus sérieusement sur les predicates of taste plutôt que de me limiter à paresseusement lire des articles. J’ai également adoré la présentation de Joseph Macia sur les théories homophoniques de la vérité et sur les expressifs. Malheureusement, j’ai l’impression qu’il n’a pas vraiment de site internet ce qui fait qu’il sera plus difficile de télécharger ses papiers! Un autre talk que j’ai beaucoup apprécié est celui de Thérésa Marquès sur le désaccord et le relativisme. J’ai trouvé la proposition de Kepa Korta selon laquelle on devrait abandonner le monopropositionnalisme au profit d’une théorie dans laquelle le locuteur exprimerait volontairement (?) plusieurs propositions en même temps très originale. Ceci dit, je pense qu’il faudrait que ce soit sacrément bien motivé pour être acceptable! Mais ils sont en train de publier un livre dessus, John Perry et lui.

Bien sûr, il y a plein d’autres talks qui m’ont plu, par exemple celui de Pascal Engel ou bien celui de Gabriel Sandu qui était vraiment très bon pour avoir une idée de ce qu’est la IF Logic dont je ne savais à peu près rien; il y a encore plus de talks auxquels je n’ai simplement pas pu assister parce qu’il fallait faire un arbitrage, des talks auxquels j’ai assisté en me maudissant de ne pas être ailleurs…

Pour faire bonne mesure, j’ai réalisé l’exploit de rater également mon avion au retour après avoir pris très tôt un taxi pour l’aéroport et être arrivé là bas avec plus d’une heure d’avance: j’ai traîné dans le mauvais terminal et ai fait la queue pour le mauvais avion. Le temps que je réa
lise mon erreur, mon avion était déjà parti et j’ai encore du racheter un billet d’avion! Avantage de la chose: je me suis fait héberger une nuit par un très gentil couple d’amis au lieu de retourner à l’hôtel. Pour ceux que ça intéresse, certaines des photos que j’ai prises durant ce voyage sont sur Picasa et mon talk a été très bon [j’y ai aucun mérite: un de mes fellow thésards m’a fait répéter et m’a permis de corriger mes tics de langage en anglais et d’anticiper certaines questions.]

Rien à voir, mais j’avais toujours pensé que la réputation de Ray Charles était surfaite mais depuis quelques temps je l’écoute et c’est vraiment excellent! Mes excuses aux mânes de ce cher vieux Ray. Parfois, je suis vraiment un con avec mes jugements définitifs qui n’ont absolument aucune base rationnelle.

Envie de bloguer sur la Géorgie et sur Obama. En toute incompétence of course!

………………..

………………..

[1] Les veinards! Ça leur a permis de se coucher tous les soirs à 7h du mat’ alors que je m’obligeais sagement à retourner à l’hôtel dès 2h.

Publicités

Bizarre & Krakow

Posted in Uncategorized by hadyba on août 21, 2008

Ceci me parait très bizarre! Et c’est censé résumer mon blog. L’explication est chez Le Monolecte.

Sinon, je pars demain à Cracovie pour une conf. J’ai malheureusement raté les deux premiers jours mais je suis assez excité d’y être parce que le reste du programme est tout aussi génial. Je ne parle que le dernier jour ce qui peut être considéré comme une chance ou une malédiction selon le point de vue!

Fascisme au Sénégal

Posted in Uncategorized by hadyba on août 19, 2008

Je suis assez triste de voir les délinquants qui dirigent mon pays révéler leur vraie nature fasciste et perdre toute raison au point de tabasser quatre journaliste en trois mois et de mettre à sac deux journaux qui ont osé faire leur travail.

Ce qui me rassure, c’est que Maître Wade et la bande de prédateurs qui l’entoure sont tellement incompétents et arrogants qu’ils ont totalement vidé les caisses de l’État du Sénégal. Ce faisant ils scient la branche sur laquelle ils sont assis: le peuple affamé n’aura d’autre choix que de s’attaquer à ceux qui laissent mourir de faim ses enfants.

En attendant, si vous êtes sur Facebook, adhérez donc à ce groupe; juste pour le principe et parce que contrairement à nos incultes dirigeants, vous connaissez la valeur des actions Donquichotesques.

Science au coeur de l’été

Posted in Uncategorized by hadyba on août 19, 2008

Mon ami Florian Cova a un nouveau questionnaire en ligne.

Ça parle de morale. Si vous pouviez y répondre entre deux plongeons dans l’atlantique ou la méditerranée ou entre deux médailles d’or, vous rendriez presque autant de service à la recherche française que Mme Pécresse qui pense que Florian et tous ses semblables sont aux 35h et ne bossent pas l’été.

A là réflexion, peut-être même que vous seriez plus efficace que Mme Pécresse.

Encore une fois, le questionnaire est ici et ça prends moins de 10mn.