Hady Ba's weblog

Cindy Sheehan se retire

Posted in Uncategorized by hadyba on juin 1, 2007
C’est l’histoire d’une dame. C’est l’histoire d’une dame qui est mariée et qui a des enfants, d’une dame qui est américaine et patriote ; d’une dame qui n’a rien d’exceptionnel quoi. En fait, c’est la banale histoire d’une mère plutôt banale.
Cette mère a un fils et ce fils est militaire. Un militaire, ça fait la guerre et puisque cette dame est américaine et son fils un militaire, et puisque Bush Jr est président des USA, le fils de cette dame s’est retrouvé en Irak. Un truc banal quoi.
En Irak, il arrive que des militaires américains soient tués (après tout, c’est la guerre et la guerre, ça fait des morts.). Manque de pot, c’est tombé sur le fils de la dame. Un truc banal quoi ; je vous avais dit que cette dame n’avait rien d’exceptionnel. En plus, la dame, elle a même un mari et d’autres enfants ! Banalement, on se serait attendu à ce que cette dame s’effondre, qu’elle pleure un peu puis reprenne ses esprits en réalisant que si son fils est mort, c’est pour apporter la démocratie au monde et défendre les valeurs sacrées de l’Amérique. Alors viendrait la douloureuse mais douce fierté des parents de héros qui se font décorer lors de funérailles grandioses et se font photographier auprès de gradés reconnaissants qui les consolent en les assurant que leur rejeton a fait honneur à sa patrie, à son corps d’armée et à sa famille. Un truc banal quoi !
Vous ai-je répété que cette dame n’avait rien d’exceptionnel ? En fait je me trompe peut être : cette dame a un défaut. Quel défaut ? Cette dame, elle pose des questions ; elle veut comprendre ! Ca n’a l’air de rien comme ça, vous pourriez même croire que le fait de ‘vouloir comprendre’ est une qualité mais détrompez-vous, c’est une malédiction. Pensez donc à tous ceux qui, au cours de l’histoire se sont mis à poser des questions au lieu d’accepter ce qu’on leur proposait comme vérité ; ça finit systématiquement mal (cas extrême : Giordano Bruno) !
Cette dame donc se pose des questions et cherche à comprendre pourquoi son fils est mort. OK, c’était un militaire mais, est-ce que la guerre pour laquelle il s’est sacrifié était juste ? Etait-il vraiment allé défendre la démocratie ? Pourquoi n’a-t-on pas trouvé d’armes de destruction massives ? La dame se dit que la seule personne qui peut vraiment lui fournir les réponses qu’elle cherche est celle qui a envoyée son fils à la guerre. Coup de pot, cette personne est officiellement en vacance dans son ranch au Texas.
La dame s’y rend donc en se disant que cette personne, dont la foi en Dieu est légendaire, aurait la décence de la recevoir pour lui répondre à ses questions. Il faut croire que l’on peut avoir la foi mais ne rien savoir de la décence parce que cette personne laissera une mère de héros camper à l’extérieur de son ranch et refusera obstinément de la recevoir. Du coup, il y aura des manifestations et des contre manifestations devant ce ranch durant tout le reste de l’été 2005. La dame deviendra la porte-parole de tous les américains qui se posent les mêmes questions qu’elle. Elle apprends de plus en plus de choses sur l’Irak, les sociétés musulmanes, la politique étrangère américaine, etc., et essaie de transmettre ce savoir à ses compatriotes. Dommage collatéral de cet engagement, le mari de la dame, qui ne supporte pas que la noblesse de la guerre pour laquelle son fils est mort soit remise en question demande le divorce. Le président qui avait refusé de laisser entrer la dame dans son ranch reçoit et se fait photographier avec le mari flanqué des autres enfants de la dame.
Je vous avais dit que de poser des questions, ça finissait toujours mal. Il y a deux jours, la dame a annoncé qu’elle arrêtait son activisme anti-guerre. Pourquoi donc ? C’est justement le moment de récolter les fruits de cet engagement non ? Le vent a tourné et même les Républicains commencent à expliquer que cette guerre était peut être un peu injuste. La dame donne deux raisons : d’abord son compte en banque est vide, ensuite si elle continue elle va perdre ses autres enfants qui ne partagent pas ses idées.
Des raisons banales quoi : fondamentalement l’engagement de cette dame est l’engagement d’une mère prête à tous les sacrifices pour ses enfants et qui essaie tant bien que mal de leur apprendre la décence. Et je trouve ça d’autant plus émouvant. Comme souvent (toujours ?), ses enfants sont des crétins ingrats qui ne méritent absolument pas une telle dévotion… A propos de crétins ingrats, il me semble bien que c’était hier la fête des mères et que je n’ai pas appelé ma maman !
PS : Au fait, la dame s’appelle Cindy Sheehan et vous l’aurez compris, elle est l’illustration de ce pour quoi je ne puis m’empêcher d’admirer les USA. Je me trompe peut être, mais il me semble qu’il y a aux états unis plus qu’ailleurs une culture démocratique qui fait qu’une desperate housewife peut sérieusement penser qu’elle a le droit de comprendre ce qui se fait en son nom et qu’elle peut légitimement exiger d’être reçu par le président des USA. J’idéalise sans doute mais déjà durant la seconde guerre mondiale, Anna Arendt s’émerveillait dans une lettre que des milliers de personnes qu’en Europe on classerait comme petites bourgeoises et réactionnaires aient écrit à leur représentant pour protester contre l’internement des japonais.

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. orchidée sauvage said, on juin 2, 2007 at 8:51

    pas tout à fait d’accord. L’histoire de cette dame est exceptionnelle. Et je pense que la majorité des Américains sont bien derrière leur président, sinon je ne pense pas qu’il se permettrait de faire tout ça.
    Désolée pour le mauvais choix de couleur de MLK.

  2. Anonyme said, on juin 3, 2007 at 10:20

    Well précisons que j’ironisais. J’admire Cindy Sheehan.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :