Hady Ba's weblog

Facs françaises: un petit air d’UCAD

Posted in Uncategorized by hadyba on novembre 16, 2007

Avertissement: Ce post se lit mieux en suspendant de temps à autres (i.e. quand je parle de l’UCAD) votre esprit critique.

Ainsi que vous le savez sans doute, je suis un pur produit de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Pour autant que je sache, il n’y a que deux questions sur lesquelles je suis d’une absolue mauvaise foi: celle qui concerne mon alma mater et celle qui concerne l’équipe de foot du Sénégal. Cette absolue mauvaise foi se manifeste par deux axiomes qui me semblent devoir servir de base intangible à toute discussion intelligente. Quiconque ne les accepte pas est de mon point de vue soit un ignorant, soit un être malveillant d’une mauvaiseté intolérable et dont l’âme finira sans doute dans un recoin particulièrement sombre de l’enfer. Ces axiomes sont les suivants:

Axiome 1: l’équipe de foot du Sénégal est la meilleure au monde et à chaque fois qu’elle a perdu au cours de son histoire, c’est parce que l’arbitre corrompu, forcément corrompu, qui dirigeait la rencontre s’est fait acheter par l’équipe adverse. Ainsi, tout le monde au Sénégal connaît l’infinie corruption d’un arbitre gabonais dont je tairais le nom, non pas par charité, mais tout simplement parce que je ne m’en souviens pas.

Axiome 2: L’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD de son petit nom) est la meilleure université au monde.

Dans mes moments d’égarement, je soupçonne que l’axiome 1 serait discutable et pourrait éventuellement ne pas avoir le statut d’axiome. Franchement, même avec la plus grande objectivité, je ne vois pas comment quiconque pourrait discuter l’axiome 2. Bien évidemment, si vous avez fait vos études ailleurs qu’à l’UCAD, je comprends que vous pensiez que des facs comme Harvard ou l’ENS seraient objectivement meilleures que l’UCAD mais franchement, ce n’est là que le résultat de votre conditionnement et de votre ignorance de ce qui se fait à Dakar! Si vous avez fait vos études à Dakar mais pensez malgré tout que mon axiome 2 est discutable, sachez que je pense que vous êtes non seulement un traître mais également un pervers à qui je ne parlerai ni ne serrerai la main jamais plus à l’avenir. Bien sûr, je vous prierais d’arrêter de lire mon blog qui est écrit pour des personnes convenables et certainement pas pour des gens aussi inqualifiables que vous!

Il est parti le traître? Bon. Nous pouvons continuer entre gens de bonne compagnie. Si je vous parle de mon alma mater, ce n’est pas pour me vanter, mais parce que les grèves actuelles dans les universités françaises me rappellent furieusement ce qui s’y passait. J’ai passé cinq ans au département de philo de Dakar et chaque année, j’ai eu droit à un mois de grève avec fermeture du campus universitaire, guerrilla urbaine contre le GMI (nos CRS locaux) avec tabassage en règle des étudiants etc. Et à chaque fois, la réponse de notre gouvernement était la même: ces étudiants grévistes sont une minorité manipulés par les partis d’opposition, nous injectons autant d’argent que possible dans l’université, les étudiants ont des bourses que leur envieraient les pauvres travailleurs qui se lèvent tôt sans arriver à réunir de quoi nourrir leurs familles et tutti quanti. De manière similaire, le discours des étudiants grévistes était répétitif: nous voulons une amélioration des conditions matérielles et morales des étudiants. Baisse du prix des tickets déjeuner, augmentation du volume et des bourses d’étudiant, réfection des amphithéâtres et du campus universitaire, achat de livres pour la bibliothèque, équipement en ordinateurs des différents départements…etc, Généralement, le résultat de ces grèves était toujours le même: après trois semaines de grèves, des négociations sont organisées, des promesses faites et surtout, les dirigeants du soulèvement estudiantin sont honteusement corrompus au moyens de bourses extérieures pour aller étudier en France. Précisons tout de suite que je n’ai jamais eu l’intelligence de diriger une grève et n’ai donc pas eu le bonheur de me faire corrompre par mon gouvernement.

L’on pourrait penser que ces grèves non seulement n’étaient pas légitimes mais étaient stupides parce qu’elles pénalisent surtout les étudiants qui ont le malheur d’être à l’UCAD plutôt que dans une Ecole de Commerce, une fac française voire américaine et qu’elle ne servent qu’à discréditer encore plus une institution que ne fréquentent déjà plus que les rejetons des classes moyennes et populaires. A l’appui de cette idée, il y a le fait que les dirigeants de ces mouvements sont à chaque fois des individus plus ou moins corruptibles qui défendent leurs propres intérêts plutôt que ceux de la communauté universitaire.

En fait, les choses m’ont toujours paru plus complexes que ça. Il se trouve que même si c’est toujours une minorité qui décide des grèves, il y a objectivement de très bonnes raisons de faire la grève. La bibliothèque universitaire de Dakar était franchement pauvre, les salles de classe insuffisantes au point que le planning des cours relevait du tour de force administratif, les budgets des facs ridicules au point que l’achat d’une photocopieuse était parfois une dépense extravagante pour certains départements, le ratio profs/étudiants tellement déséquilibré que les profs n’avaient d’autre choix que de laisser faire un processus darwinien au terme duquel la minorité qui réussissait à passer les deux premières années bénéficiait de l’encadrement rapproché qui aurait
du être la norme dès la première année… De ce fait, même si la grande majorité des étudiants pensait comme moi que ces grèves étaient inutiles et auto-pénalisantes, nous n’en suivions pas moins les mots d’ordre. A mon avis, l’une des principales raisons pour lesquelles personne ne se révoltait contre ces grèves, c’était parce que nous étions tous persuadés que si nous réussissions à survivre au processus de sélection drastique qui menait de la première année au master, nous avions malgré tout d’assez bonnes chances de nous retrouver au chômage parce que ces crétins d’employeurs préféreront toujours embaucher un idiot qui a fait une Ecole de Commerce et ne sait même pas écrire un rapport en usant d’un français correct mais connaît le monde de l’entreprise que de choisir un type qui a fait des études de lettres modernes à la fac. Attitude idiote parce que le type qui a usé ses fonds de culottes à la fac ne connaît peut être pas le monde de l’entreprise mais pendant 4 ans, il a appris a écrire, à décortiquer des textes, à réfléchir et surtout, il a appris à apprendre ce qui devrait en faire un employé bien plus efficace, sans compter qu’il parle généralement plus de deux langues vivantes. Mais revenons à nos moutons. Ma vision des grèves de Dakar est qu’il y a structurellement tellement de bonnes raisons de faire la grèves qu’il n’est pas étonnant que chaque année des membres de l’institution universitaire décident que la situation est intolérable et essaient de changer les choses. Quand le gouvernement affirmait que c’était l’opposition qui manipulait les étudiants, elle confondait sciemment les causes et les conséquences: l’opposition, après qu’une grève s’était déclenché essayait de la manipuler, et c’est de bonne guerre, mais elle ne les provoquait, à mon avis, pas. De même ces mouvements ne duraient jamais plus d’un mois parce que les étudiants se rendaient bien compte qu’une trop longue interruption des cours mènerait à l’invalidation de l’année scolaire ce que nul ne souhaitait.

Si je vous raconte mon expérience de l’UCAD, c’est parce que je suis en train d’écouter Mme Pécresse parler d’étudiants manipulés par l’extrême gauche alors que l’UNEF essaie désespérément de récupérer un mouvement qu’il n’a pas initié et je me dis que le parallèle avec l’UCAD est éclairant. Certes, les facs françaises sont beaucoup un peu plus riches que l’UCAD mais j’ai l’impression que leur situation est un peu semblable à celle de mon ancienne fac. Même si nous laissons de coté la question des moyens et le fait qu’il y a un échec massif au premier cycle, les universités françaises se trouvent dans un système où elles sont considérées comme moins prestigieuses que les Écoles de Commerce ou d’ingénieur. Les étudiants qui sont actuellement à la fac savent donc parfaitement que même s’ils réussissent à obtenir leurs diplômes, il leur sera difficile de rivaliser avec un produit des Grandes Écoles et ce, indépendamment de leur valeur intrinsèque. Cela crée une sorte de malaise qui n’est pas conjoncturel mais est structurel. Si j’en crois mon expérience à l’UCAD, je crains fort qu’après les grèves anti CPE et celles de cette année contre la loi d’autonomie, les facs françaises ne soient rentrées dans un cycle semblable au nôtre où chaque année on a droit à des grèves plus ou moins longues. A mon avis, Mmes Pécresse et Parisot ont probablement raison de souligner que les motifs mis en avant par les grévistes (privatisation rampante de l’université, sélection à l’entrée) relèvent du fantasme, mais ce sont là des fantasmes qui se nourrissent du fait bien réel qui est que l’université française est actuellement pauvre, méprisée par la société française et offre moins de perspectives qu’elle le devrait à ses étudiants. Tant que cet état de fait ne changera pas, les fantasmes proliféreront… pour la plus grande joie de ces horribles manipulateurs d’étudiants qui sévissent à l’extrême gauche.

PS: Vous pensiez bien que je n’allais pas conclure ce post sans réaffirmer encore une fois que l’UCAD est la meilleure université du monde. Lux mea lex!

Publicités

18 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Anonyme said, on novembre 18, 2007 at 3:53

    Quand j’étais étudiant à Nanterre, il y a fort longtemps, les étudiants sénégalais étaient les plus organisés, les plus combattifs. Quand ils s’engageaient dans une action, on pouvait être sûr qu’elle serait victorieuse.
    En plus, ils étaient (de très loin) les meilleurs pour organiser des fêtes!

  2. Anonyme said, on novembre 18, 2007 at 9:41

    Un héritage de l’expérience de guerilla urbaine acquise à l’UCAD je suppose.
    Quant aux fêtes… oh les fêtes de Dakar…. Faut les vivre pour savoir ce qu’est une vraie fête. La première fois que je suis allé à une soirée en France, j’avoue que j’ai été déçu!

  3. Anonyme said, on novembre 19, 2007 at 6:12

    Hady, je réalise soudain à te lire que je n’ai pas vu passer la transition de l’UCAD d’université d’élite à voix de garage pour masse populaire. Pourtant elle s’est bien fait. Cela a dut commencer avec les grèves de 88.

    Très juste parallèle que tu fais en tout cas. Et qui devrait donner aux étudiants des facs française une sombre perspective.

    Cela dit, n’ayant jamais fréquenté l’UCAD, je me trouve assez objectifs pour dire après toi : Oui. l’UCAD est la meilleure fac du monde. Là. Me suis je fait un ami ?

    L’équipe de foot du sénégal par contre …désolé. Je laisse Desproges te dire mon avis sur le foot spectacle. Je préfére celui de ma rue et de ma plage. Petit camps.

  4. Anonyme said, on novembre 19, 2007 at 6:14

    Pardon, c’etait Doomu Rewmi.

  5. rahmane said, on novembre 19, 2007 at 7:26

    J’aime bien ton analyse des grèves de l’UCAD et les implications que tu en tires. Je me souviens aussi que quand j’entendais des gens PNDS dire que Wade pouvait venir au campus, mais pas Diouf, je disais: « Oui, mais attendez que Wade devienne président… » Aussi, j’ai toujours vu que la France finissait par imiter ses anciennes colonies, quand il s’agit de problèmes: parce que ses anciennes colonies ont une version plus fragile de son système. Si les Français veulent savoir où est-ce que ça pourrait craquer chez eux, ils devraient regarder plus souvent du côté de l’Afrique…

  6. Anonyme said, on novembre 20, 2007 at 8:50

    @DR: J’aime pas qu’on dise de l’UCAD que c’est une voie de garage. Mais tu te rattrapes bien je trouve en reconnaissant qu’elle est meilleure que l’X dont tu sors! By the way, j’ai bien aimé ton dernier post. Décidément, le nouveau régime français copie allègrement nos travers!
    @Idriss: Tu as mille fois raison. Je reviens de chez toi et ai un peu rattrapé mon retard sur tes posts. Excellents, comme d’hab
    @DR again: Tu devrais vraiment écrire plus souvent parce que là c’est vraiment pas cool de nous laisser si longtemps sans rien à se mettre sous la dent! En plus avec Wade qui s’achète une nouvelle limousine en demandant aux fonctionnaires de diminuer leur salaire, je trouve qu’il y a vraiment de quoi. Ok, c’est déprimant aussi surtout quand ma soeur me parle de l’inflation et qu’on pense aux populations démunies de Grand Dakar ou Niary Tally.

  7. orchidée sauvage said, on novembre 21, 2007 at 9:46

    c drole, mais dans ton post tu insistes sur le fait que ce soit des etudiants en lettres qui se retrouveront au chomage. et je ne peux m’empecher de penser, que les differentes voies des sciences humaines, de par le monde,de facon generale, sont de plus en plus meprisees, parce que les gens ne revent plus que d’une chose: se faire un max d’argent,et le plus vite possible. les humains? le monde autre que financier? pourquoi l’etudier? c’est une perte de temps… a mon avis, moins on se battra contre cet etat d’esprit, plus on s’en mordra les doigts plus tard…

  8. Anonyme said, on novembre 22, 2007 at 9:52

    Dis moi Hady tu sais des choses sur moi que j’ignore ou est-ce une pique au jugé ?
    M’enfin comme je le dis a prélude a mon tout nouveau post, je refuse générelemt de toucher aux actuealités politiques brulantes. Hitoires de garder ce qu’en sciences humaines on appelle distance objective (Ha!). Parce que vois tu tout ceci m’enerve tellement que je risque de ne produire qu’un long râle colérique.

    @orchidée
    C’est vrai ce que tu dis : c’est dans la négligence des sciences humaines que naît la tyrannie du libéralisme économique. D’ailleurs l’inverse est vrai : le travail de sape idéologique qui permet ce libéralisme triomphant a commencé il y a longtemps dans les universités. Aussi je crois que cela donne d’autant plus de travail de decorticage du monde à faire par les sciences humaines. Je m’en vais me reinscrire a la fac tiens. En socilogie politique! Na! Ou en eco. En tout cas pas en philo … Hady aura finit ce volet là.

  9. Anonyme said, on novembre 22, 2007 at 9:53

    Oui c’etait encore Doomu Rewmi ci dessus.

    (Hady quand on est pas de Yahoo on ne peut signer les commentaires ici!).

  10. Anonyme said, on novembre 22, 2007 at 11:06

    Hello Hady
    contente de te voir de retour !
    well en tant que pur produit de l’ESP, qui fait quand même partie de l’UCAD, je ne baisserai pas sur ton estime pour n’avoir pas fait d’etudes de lettre modernes, rassures moi 🙂

    « Quand le gouvernement affirmait que c’était l’opposition qui manipulait les étudiants, elle confondait sciemment les causes et les conséquences: l’opposition, après qu’une grève s’était déclenché essayait de la manipuler, et c’est de bonne guerre, mais elle ne les provoquait, à mon avis, pas »

    well moi je sais, de source sure comme aime dire nos journalistes que ton président (ce n’est plus le mien je le renie! lol) quand il était opposant, a souvent corrompu les délégués pour qu’ils déclenchent une grève; même si, comme tu dis, ils ont toujours eu de très bonnes raisons de le faire 🙂

    natty

  11. Anonyme said, on novembre 23, 2007 at 12:19

    @Orchidée: j’ai pris l’exemple des lettres parce que beaucoup s’imaginent que faire des LM, ça revient grosso modo à lire des romans, ce qu’ils font, eux, pendant leurs loisirs (euh… enfin, ce qui leur est arrivé une fois dans leur vie) Je n’ai pas les statistiques mais je suis sûr que les étudiants de lettres ne doivent pas s’insérer dans la vie active plus dramatiquement que les autres Ce rapport de Lille 3 (http://ofive.univ-lille3.fr/p_insertion.html) affirme que ce sont les historiens qui ont le plus de mal à trouver du travail parmi les LSH post DEA. Ce qui est fascinant, c’est que les mêmes qui méprisent les littéraires s’étonnent que les rapports de leurs employés soient truffés de fautes d’orthographe! Pas mieux que Doomou Reewmi pour le reste.

    @DR: Rassure-toi, le secret que je ne connais pas sera bien gardé, et celui que je connais le sera encore mieux!

    @Natty: Je connais des gens très bien qui n’ont pas eu la chance de faire des études de LM. Moi même, je n’ai pas fait lettres modernes et me demanderai toujours quel genre d’homme j’aurais été si j’avais eu cet honneur!
    Sur Wade en Grand Manipulateur: Really? Et moi qui croyais que c’était un Saint dont la seule préoccupation a toujours été d’aider au développement du pays! Je le renie donc avec toi.

  12. Anonyme said, on novembre 23, 2007 at 12:22

    @DR: Yahoo est juste un ramassis d’idiots apparemment mais j’y reste parce que j’ai la flemme de me coltiner la logistique que demande la gestion d’un site web. Ils ont également cet avantage de ne pas demander à ceux qui veulent commenter de donner leur adresse email avant, ce qui est un peu rassurant en ce qui concerne le respect de la vie privée.

  13. Anonyme said, on novembre 23, 2007 at 7:07

    ayayaya dans quelq stituation sont les universités. Préfère même pas y pensé.

  14. Anonyme said, on novembre 23, 2007 at 9:36

     »
    Sur Wade en Grand Manipulateur: Really? Et moi qui croyais que c’était un Saint dont la seule préoccupation a toujours été d’aider au développement du pays!  »

    hihi va voir ça http://forum.seneweb.com/forum/viewtopic.php?t=22392
    (pas DR hein, mais celui qu’il cite. A propos de DR j’en ai tout plein de secrets croustillants le concernant si ça t’onterresse hihi)

    Désolée de flooder

    natty
     »

  15. Anonyme said, on décembre 5, 2007 at 1:48

    Hey je n’ai pas suive le flot de commentaires ici.

    Hady, soit muet comme une tombe sur ce que tu ne sais pas.

    Et je cherche toujours un moyen de demander à Dotclear de ne pas reclamer les adresses.

  16. Anonyme said, on décembre 5, 2007 at 1:49

    Bon c’etait encore DR

    Doomu Rewmi

  17. Anonyme said, on septembre 23, 2008 at 8:51

    Belle analyse que les grèves françaises. Je faisais lettres modernes à Strasbourg pendant les toutes premières grèves anti-CPE…Et c’était dirigé par des étudiants des lettres…Surtout les Lm…

  18. Anonyme said, on septembre 23, 2008 at 8:52

    HEu… pour le commentaire précédent, c’est Tchitchi.

    Tchitchi.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :